Fiche d’information – Rapport et projets approuvés par la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques

Document d'information

Lancée en 2021, la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable vise à inverser le déclin mondial de la santé des océans, en vue de garantir un océan viable pour les générations futures. Le gouvernement du Canada, en collaboration avec des partenaires nationaux et internationaux, s’est engagé dans diverses initiatives et activités ciblées, pour faire progresser les résultats de la Décennie de l’océan, ainsi que pour aider à éclairer les politiques et les décisions en matière d’océans, en vue de préserver nos océans et de soutenir le développement durable.

Le Canada participe déjà activement aux efforts mondiaux visant à générer et à partager des connaissances, de l’information, des données, des technologies et de l’expertise partout dans le monde. La Décennie de l’océan contribuera à renforcer et à accélérer nos efforts existants, tout en créant de nouvelles possibilités pour toute personne souhaitant participer (soit en tant que contributeurs ou en tant que bénéficiaires). Nous nous concentrons également sur les efforts visant à assurer l’équité, la diversité, l’inclusion et l’accessibilité dans les sciences océaniques, en particulier en ce qui concerne la lutte contre les disparités entre les sexes, pour un changement durable et percutant.

La Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l’UNESCO, l’agence principale des Nations Unies, a officiellement approuvé huit projets, financés par Pêches et Océans Canada, en tant que projets officiels de la Décennie de l’océan des Nations Unies. Il s’agit notamment d’initiatives visant à renforcer les connaissances en océanographie et à accroître les capacités techniques des communautés canadiennes et autochtones, à utiliser la génomique environnementale pour recueillir des données sur la biodiversité, à recourir à l’externalisation ouverte pour recueillir des données hydrographiques dans les zones côtières éloignées de la Colombie-Britannique, et à étudier le potentiel des forêts de varech pour atténuer les changements climatiques. La COI a également approuvé un neuvième projet, annoncé l’année dernière dans le cadre du Fonds pour les engins fantômes, qui a pour objectif de cartographier et de retirer les engins fantômes des eaux du territoire de la Nation Malahat. Ces approbations permettent de diffuser les connaissances et les informations recueillies par nos partenaires avec la communauté internationale, et de contribuer à l’effort scientifique mondial.

Les Nations Unies ont proclamé une Décennie pour les sciences océaniques au service du développement durable, qui a commencé en 2021, pour soutenir les efforts visant à inverser le cycle du déclin de la santé des océans et à garantir la pérennité des océans pour les générations futures.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :