Publication du plan de gestion pour le hareng de l’Atlantique dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse et la baie de Fundy

Communiqué de presse

Le 21 juin 2022

Dartmouth, Nouvelle-Écosse - Le hareng de l’Atlantique est une espèce vitale au Canada atlantique. Faisant partie d’une des plus importantes pêcheries commerciales du Canada atlantique, le stock de hareng du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse et de la baie de Fundy permet d’employer directement ou indirectement plus de 1000 personnes dans les régions rurales de la Nouvelle-Écosse et du Nouveau-Brunswick, et contribue à hauteur de plus de 140 millions de dollars à l’économie locale. Le hareng de l’Atlantique est également une source importante d’appâts pour d’autres pêches commerciales, comme la pêche au homard et celle au crabe des neiges.

Malgré un certain nombre de mesures prises au cours des dernières années pour encourager sa reconstitution, le stock de hareng de l’Atlantique du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse et de la baie de Fundy demeure dans la zone critique. Des mesures de gestion durable plus rigoureuses sont nécessaires pour protéger cette espèce importante et lui redonner son niveau d’abondance.

Aujourd’hui, la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l’honorable Joyce Murray, a annoncé que le total autorisé des captures (TAC) pour le stock de hareng de l’Atlantique du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse et de la baie de Fundy sera de 23 450 tonnes. Il s’agit d’une diminution de 33 % par rapport au TAC de l’an dernier, qui était de 35 000 tonnes.

Cette décision réduit la pression sur ce stock, tout en reconnaissant les besoins des communautés qui dépendent de cette pêche pour leurs emplois et leurs appâts.

Pêches et Océans Canada (MPO) surveillera de près l’état de ce stock, et continuera de travailler avec les pêcheurs, les communautés autochtones, et d’autres partenaires pour reconstituer au fil du temps et de manière responsable ce stock dans la zone saine.

Citations

« Le stock de hareng de l’Atlantique dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse et la baie de Fundy est dans un état critique et nous devons prendre des mesures pour le régénérer. Je tiens à remercier les intervenants, y compris le Conseil scientifique sur le hareng, d’avoir reconnu qu’une réduction du TAC était nécessaire cette année. Au cours de l’année à venir, le MPO travaillera en étroite collaboration avec les pêcheurs, les titulaires de droits, et les scientifiques, alors que nous prenons des mesures modérées visant à assurer la durabilité à long terme de ce stock. »

L’honorable Joyce Murray, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Faits en bref

  • En 2021, la valeur au débarquement de la pêche commerciale du hareng de l’Atlantique du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse et de la baie de Fundy s’élevait à 21,4 millions de dollars.

  • La pêche alimentaire, sociale et rituelle des communautés des Premières Nations pour le hareng de l’Atlantique dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse et la baie de Fundy ne sera pas touchée par cette décision. Pas plus que les autres zones de pêche au hareng dans la région des Maritimes du MPO (région côtière de la Nouvelle-Écosse, plateau néo-écossais au large, banc de Georges, et sud-ouest du Nouveau-Brunswick).

  • Le hareng de l’Atlantique du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse et de la baie de Fundy se trouve dans la zone critique depuis 2018. Pour favoriser la reconstitution du stock, le MPO a réduit le TAC de 42 500 tonnes en 2018 à 35 000 tonnes en 2019, où il est resté jusqu’en 2021.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Claire Teichman
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
604-679-5462
Claire.Teichman@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :