Le Miners Museum trouve des occasions de croissance en mettant en œuvre la phase II du plan de renouvellement de l’interprétation 

Communiqué de presse

Collage de trois dessins des améliorations qui seront apportées au cours de la phase II du renouvellement de l'interprétation du Cape Breton Miner Museum.

Le gouvernement du Canada appuie la création d’une expérience améliorée pour les visiteurs qui rend hommage à la culture minière et à sa contribution à l’histoire du Cap-Breton

Le 28 avril 2022 · Glace Bay (Nouvelle-Écosse) · Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA)

Les organisations touristiques et les exploitants d’entreprises touristiques du Canada atlantique travaillent d’arrache-pied pour se remettre des défis posés par la pandémie et trouver de nouvelles approches pour offrir des expériences touristiques de classe mondiale qui racontent les histoires de la région et ce qui en fait une destination si spéciale pour les visiteurs. C’est la raison pour laquelle le gouvernement du Canada appuie le Cape Breton Miners Museum dans le développement d’une expérience améliorée qui préserve et commémore l’histoire des mines de charbon du Cap-Breton.

Le gouvernement fédéral soutient le développement de l’expérience culturelle

Aujourd’hui, Mike Kelloway, secrétaire parlementaire du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne et député de Cape Breton – Canso, a annoncé une contribution non remboursable de 800 000 $ du Fonds d’infrastructure de l’initiative canadienne de transition pour l’industrie du charbon à la Cape Breton Miners' Foundation pour la mise en œuvre de la phase II de son plan de renouvellement de l’interprétation. L’annonce a été faite au nom de l’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre des Langues officielles et ministre responsable de l’APECA.

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse verse 800 000 $ au projet. La Cape Breton Miners’ Foundation apporte également une contribution importante de 400 000 $, générée par des collectes de fonds et des commandites.

L’un des principaux éléments du projet consiste à rénover le théâtre Men of the Deeps, qui servira à raconter l’histoire de l’exploitation minière au moyen de graphiques, d’un mur d’exposition et d’une entrée de scène dédiée au chœur des mineurs. Un mur commémoratif permanent sera créé pour rendre hommage aux personnes disparues dans les mines de charbon du Cap-Breton. Des aides à la navigation pour les personnes malvoyantes et malentendantes seront créées, et des panneaux solaires et des éclairages à DEL seront installés pour réduire la dépendance du musée aux combustibles fossiles. Ce projet permettra au musée d’attirer davantage de visiteurs et de générer des revenus, tout en faisant connaître l’histoire minière de la région d’une manière authentique et interactive.

Le Fonds d’infrastructure de l’initiative canadienne de transition pour l’industrie du charbon (ICTC) a été lancé le 20 août 2020. Ce financement de 150 millions de dollars, versé sur cinq ans et administré par les agences de développement régional du Canada, vise à aider les collectivités à s’éloigner du charbon en investissant dans les infrastructures. L’initiative prendra fin le 31 mars 2025. L’APECA verse 55 millions de dollars dans le cadre des initiatives de l’ICTC. Le gouvernement du Canada reste déterminé à travailler avec ses partenaires pour faciliter cette transition. Nos investissements aident les collectivités à diversifier leurs économies, à créer des emplois et à se préparer pour l’avenir. 

Citations

« Au fur et à mesure que les collectivités abandonnent le charbon au profit d’une énergie plus propre, il est impératif que nous trouvions de nouvelles possibilités de renforcer notre viabilité économique. Tirer parti de l’industrie touristique déjà florissante du Cap-Breton en rappelant son passé d’exploitation du charbon est un bon exemple de la manière dont les initiatives de transition pour l’industrie du charbon contribuent à créer ces possibilités. »
L’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre des Langues officielles et ministre responsable de l’APECA

« Pour apprécier pleinement ce que nous avons aujourd’hui, nous devons honorer le passé. Le Cape Breton Miners Museum, l’une des principales destinations touristiques de la province, excelle depuis longtemps à raconter les histoires puissantes de l’industrie minière et son rôle formateur dans le façonnement de notre région. Je suis fier que notre gouvernement soutienne le musée afin de commémorer pleinement cet héritage pour les générations à venir. »
Mike Kelloway, secrétaire parlementaire du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne et député de Cape Breton – Canso  

« Le Cap-Breton est un important moteur touristique pour la province, et le Cape Breton Miners Museum est un précieux atout qui permet de faire connaître une partie de l’histoire unique de la Nouvelle-Écosse aux les visiteurs et aux résidents. Notre gouvernement s’est engagé à faire des investissements qui contribuent à préserver notre patrimoine. Les projets de ce type permettent à nos collectivités de rester fortes, d’attirer les touristes et de faire croître l’économie. »
-  John White, député de Glace Bay – Dominion, au nom de Pat Dunn, ministre des Communautés, de la Culture, du Tourisme et du Patrimoine

« Le conseil d’administration, le personnel et les bénévoles du Cape Breton Miners Museum sont très heureux d’entamer la phase II de son plan de renouvellement de l’interprétation. La phase I a permis de créer une expérience de qualité pour les visiteurs qui a dépassé nos attentes. Nous avons hâte de réunir à nouveau l’équipe pour créer de nouvelles expériences qui permettront à notre musée de rester l’une des destinations les plus appréciées des Maritimes pour de nombreuses années à venir. »
- Mary Pat Mombourquette, directrice générale, Cape Breton Miners Museum

Faits en bref

  • La Cape Breton Miners' Foundation se consacre à la préservation de l’histoire des mines de charbon et des mineurs au Cap-Breton. Elle s’acquitte de cette mission par l’entremise du Cape Breton Miners Museum, qui cherche à recréer autant que possible une journée dans la vie d’un mineur. 

  • Le musée est l’une des principales attractions touristiques de la région, attirant généralement plus de 15 900 visiteurs chaque année, dont 85 % proviennent d’en dehors de l’île du Cap-Breton.

  • Ce projet permettra au musée de continuer de s’appuyer sur les éléments entrepris dans la phase I du plan, annoncée en 2018. 

  • Le mémorial permanent projettera le nom des personnes qui ont perdu la vie dans les mines de charbon du Cap-Breton dans une tour existante pour être visible de l’extérieur dans le ciel nocturne. Il y aura également un écran multimédia permettant aux visiteurs de rechercher des descendants.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Marianne Blondin
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Langues officielles et
de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique
Marianne.Blondin@acoa-apeca.gc.ca

Chris Brooks
Directeur des communications
Agence de promotion économique du Canada atlantique
902-830-3839
chris.brooks@acoa-apeca.gc.ca

Mikaela Etchegary
Conseillère en communications et en relations avec les médias
Communautés, Culture, Tourisme et Patrimoine
Nouvelle-Écosse
902-229-5671
mikaela.etchegary@novascotia.ca

Mary Pat Mombourquette
Directrice générale
902-849-4522
marypat@minersmuseum.com

Restez branchés

Suivez l’APECA sur Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :