Le centre de la George D. Lewis Gateways to Opportunity Society bénéficiera de rénovations afin que les gens puissent retourner dans leurs espaces publics en toute sécurité

Communiqué de presse

Le gouvernement du Canada favorise la revitalisation des communautés et crée les conditions pour que les économies locales prospèrent et puissent se remettre des effets de la pandémie de COVID-19


Le 25 mai 2022 · Louisbourg (Nouvelle-Écosse) · Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA)

Les villes canadiennes s’épanouissent lorsqu’elles disposent d’infrastructures communautaires propices à l’interaction sociale et à l’activité physique et donnent accès à des installations et à des programmes récréatifs. Ces commodités font partie intégrante de notre bien-être général en tant qu’individus, familles et communautés. Notre reprise économique dépend énormément de la vitalité de nos communautés locales et de leurs espaces communs.

Aujourd’hui, Mike Kelloway, secrétaire parlementaire de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne et député fédéral de Cape Breton – Canso, a annoncé un investissement de 78 925 $ dans le cadre du Fonds canadien de revitalisation des communautés (FCRC) pour la George D. Lewis Gateways to Opportunity Society. L’annonce a été faite au nom de l’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre des Langues officielles et ministre responsable de l’APECA.

Ce financement permettra à l’organisme de transformer l’ancienne école George D. Lewis en installation à usage mixte pour la collectivité. Le nouveau bâtiment comprendra un centre d’affaires et un espace récréatif pour tous les âges. Il contribuera à combler le besoin de locaux à bureaux dans la collectivité et aidera les résidents locaux à améliorer leur santé mentale et physique grâce à une variété de programmes axés sur la santé.

Le FCRC a été lancé en juin 2021. Le fonds verse une somme de 500 millions de dollars sur deux ans aux agences de développement régional du Canada (ADR) pour investir dans des espaces publics communs et inclusifs. Alors que les restrictions en matière de santé publique sont assouplies, le gouvernement du Canada maintient son engagement d’investir dans des espaces communs afin de les rendre plus sûrs, plus verts et plus accessibles. Cela stimulera les économies locales, créera des emplois et améliorera la qualité de vie des Canadiens et des Canadiennes.

Citations

« Des collectivités fortes et dynamiques en Nouvelle-Écosse sont indispensables à une reprise économique vigoureuse et inclusive. Les investissements dans des espaces publics partagés comme le centre de la George D. Lewis Gateways to Opportunity Society à Louisbourg permettent de revitaliser les économies locales, de stimuler le tourisme, de créer des emplois et de donner aux résidents un endroit où ils peuvent se rassembler en toute sécurité. »

-         L’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre des Langues officielles et ministre responsable de l’APECA

« Ce projet créatif entrepris à Louisbourg est un excellent exemple de coopération et de ténacité communautaires. Les espaces communautaires sûrs et partagés permettent aux gens de s’épanouir, et je suis ravi de voir cet espace redevenir un carrefour communautaire. »

-        Mike Kelloway, secrétaire parlementaire de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne et député fédéral de Cape Breton – Canso

Faits en bref

  • Le financement du FCRC aide les communautés : 

    • à adapter les espaces et les biens communautaires afin qu’ils puissent être utilisés en toute sécurité conformément aux directives locales de santé publique;
    • à aménager ou améliorer des espaces communautaires afin d’encourager les Canadiens et les Canadiennes à s’impliquer de nouveau dans leurs communautés et régions et à les explorer. 

        

  • Parmi les bénéficiaires admissibles figurent les organismes sans but lucratif, les administrations rurales, municipales ou régionales, les groupes et communautés autochtones ainsi que les organismes du secteur public qui fournissent des services d’infrastructure municipaux.

  • La priorité pourrait être accordée aux projets qui encouragent la participation des groupes sous-représentés et qui tiennent compte des défis uniques des collectivités rurales et éloignées.

  • Pour en savoir plus sur le processus de demande, les critères d’admissibilité et les dépenses admissibles, ou pour présenter une demande au titre du FCRC, consultez votre agence de développement régional.

  • Les agences de développement régional du Canada continuent de fournir un soutien ciblé à la reprise économique dans la région. On peut soumettre une demande à l’Agence de promotion économique du Canada atlantique pour le Fonds canadien de revitalisation des communautés, le Fonds pour l’emploi et la croissance, l’Initiative de relance régionale de l’aérospatiale et le Fonds d’aide au tourisme.

Liens connexes

Personnes-ressources

Marianne Blondin
Attachée de presse
Bureau de la ministre des Langues officielles et
de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique
Marianne.Blondin@acoa-apeca.gc.ca

Andrea Nemetz
Agente des communications
Agence de promotion économique du Canada atlantique
902-402-1455
Andrea.Nemetz@acoa-apeca.gc.ca

Brett Hanham
Coprésident
George D. Lewis Gateways to Opportunity Society
902-317-3327
bhanham@gmail.com

Restez branchés

Suivez l’APECA sur Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :