Le CRTC et un organisme australien unissent leurs efforts pour lutter contre les pourriels et les appels de télémarketing non sollicités

Communiqué de presse

18 mai 2017 – Ottawa-Gatineau – Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC)

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) annonce aujourd’hui un partenariat avec l’Australian Communications and Media Authority (ACMA) en vue de lutter contre les messages électroniques commerciaux (pourriels) et le télémarketing non sollicités. Jean-Pierre Blais, président du CRTC, et Richard Bean, président intérimaire de l’ACMA, ont signé un protocole d’entente.

Le protocole d’entente permettra aux deux organismes d’élaborer une approche coordonnée d’application des lois canadiennes et australiennes relatives au pourriel et au télémarketing afin de réduire les menaces connexes pour les citoyens des deux pays. Cela renforcera aussi la confiance que les citoyens accordent aux réseaux de communication des deux pays.

Dans le cadre de l’entente, les deux organisations conviennent de faciliter des occasions de formation virtuelle et des échanges de personnel lorsque cela sera mutuellement avantageux.


Citations

« Au Canada comme en Australie, les pourriels illégaux et les appels non sollicités continuent de déranger la population. La coordination de nos efforts améliorera nos possibilités de protéger les citoyens des deux pays contre ceux qui veulent faire des ravages en menant des activités illégales. »

Jean-Pierre Blais, président et directeur général du CRTC

Faits en bref

  • Le protocole d’entente facilitera la recherche et l’éducation en télémarketing, en appels téléphoniques et en messages électroniques commerciaux non autorisés.

  • Dans le cadre de l’entente, les deux organismes conviennent de fournir de l’aide en matière d’enquêtes, le cas échéant, conformément aux lois de leur pays.

  • En février 2017, le CRTC a signé un protocole d’entente avec le Department of Internal Affairs de la Nouvelle-Zélande en vue de lutter contre les messages électroniques commerciaux non sollicités (pourriels).

  • En juin 2016, le CRTC et 11 autres organismes internationaux, y compris de l’Australie, ont signé une entente pour lutter contre les pourriels illégaux et les télécommunications non sollicitées. Ces pays sont membres du Réseau de lutte contre les communications non sollicitées (UCENet).

  • En mars 2016, le CRTC et la Federal Communications Commission des États-Unis ont signé une entente pour lutter contre les pourriels illégaux et les télécommunications non sollicitées.

  • En novembre 2016, le CRTC et la Federal Communications Commission des États-Unis ont signé une entente pour lutter contre le télémarketing et les appels robotisés aux consommateurs non sollicités.

  • La Loi canadienne anti-pourriel interdit l’envoi de messages électroniques commerciaux sans le consentement du destinataire, ainsi que les menaces en ligne (p. ex. l’hameçonnage, les logiciels malveillants et les réseaux de zombies).

  • En vertu des Règles sur les télécommunications non sollicitées du CRTC, les télévendeurs ne sont pas autorisés à téléphoner aux consommateurs canadiens dont les numéros sont inscrits sur la Liste nationale de numéros de télécommunication exclus et doivent respecter des exigences précises lorsqu’ils effectuent des appels robotisés.

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
(819) 997-9403

Renseignements généraux
(819) 997-0313
Numéro sans frais : 1 (877) 249-CRTC (2782)
Ligne ATS : (819) 994-0423
Poser une question ou déposer une plainte

Stay Connected
Suivez-nous sur Twitter @CRTCeng
Aimez-nous sur Facebook www.facebook.com/crtceng


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :