Le Canada et la Première Nation Snuneymuxw Nation font progresser la réconciliation en signant une lettre d'entente

Communiqué de presse

Le 26 août (à confirmer) 2019 Nanaimo (Colombie-Britannique)    Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada

Le renouvellement des relations avec les peuples autochtones, en se fondant sur la reconnaissance des droits, le respect, la coopération et le partenariat, est essentiel à la réconciliation.

Aujourd'hui, l'honorable Carolyn Bennett, ministre des Relations Couronne-Autochtones, et la Première Nation Snuneymuxw ont signé une lettre d'entente dans laquelle ils s'engagent à renouveler et à renforcer les relations découlant des traités historiques et à passer à l'étape d'une réconciliation significative de la gouvernance et des droits des membres de la Première Nation Snuneymuxw. La Première Nation Snuneymuxw a conclu un traité de nation à nation avec la Couronne le 23 décembre 1854 (« le traité Douglas »).

Par le biais de la lettre d'entente, le Canada et la Première Nation Snuneymuxw ont convenu d'étudier un certain nombre de sujets clés et de priorités qui faciliteraient la négociation d'ententes de réconciliation de nation à nation. Les sujets abordés dans le traité Douglas de 1854 incluent les questions relatives aux villages historiques, aux droits de pêche et de chasse, ainsi que d'autres sujets, comme la prise de décisions et la gouvernance des terres et des ressources; l'autodétermination et l'autonomie gouvernementale; les relations financières; le renouvellement et la protection de l'enfance et de la famille; la santé des membres de la communauté; la planification et le développement communautaires; le logement; et l'infrastructure communautaire.

Comme première étape vers des progrès concrets en vertu de la lettre d'entente, la ministre Bennett a également confirmé l'engagement du Canada de parvenir à un accord avec la Première Nation Snuneymuxw concernant les modalités du transfert de l'ancien « camp Nanaimo » du ministère de la Défense à la Première Nation Snuneymuxw. Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada a acquis cette propriété en 2003 à des fins de réconciliation avec la Première Nation Snuneymuxw.

Citations

« Le gouvernement du Canada collabore avec la Première Nation Snuneymuxw afin de reconnaître et de mettre en œuvre les droits ancestraux et issus de traités de la Première Nation, ainsi qu'à faire progresser la réconciliation dans l'esprit et l'intention d'honorer le traité conclu avant la Confédération, en 1854. La signature aujourd'hui de la lettre d'entente est une étape importante à l'appui de la vision d'autodétermination de la Première Nation Snuneymuxw et pour tracer le chemin pour résoudre les problèmes en suspens depuis de nombreuses années. »

L'honorable Carolyn Bennett, M.D., C.P., députée
Ministre des Relations Couronne-Autochtones

« L'affirmation du traité historique que nous avons conclu avec la Couronne, signé par le gouverneur James Douglas au nom de la Couronne en 1854 et qui a été confirmé par nos membres au fil du temps, est de la plus haute importance aujourd'hui et à l'avenir. Nos membres ont accepté d'accueillir des colons sur notre territoire à condition que nous puissions conserver nos villages, nos champs et nos ressources en eau, ainsi que notre mode de vie, notre langue, nos coutumes, nos traditions et notre forme de gouvernement. Beaucoup a été fait au fil des ans pour nier ou effacer nos droits, et aujourd'hui marque la fin de cette ère avec le Canada. Nous nous engageons maintenant sur la voie de la réconciliation avec le Canada qui mènera à de nombreuses mesures pratiques positives telles qu'énoncées dans la lettre d'entente. Par exemple, la désignation des terres de l'ancien « camp Nanaimo » aux membres de la Première Nation Snuneymuxw nous permettra de pouvoir compter sur de nouvelles terres de réserve pour créer des possibilités de réconciliation économique et améliorer les ressources et les services destinés à tous les citoyens, et notamment nos partenaires, la ville de Nanaimo et l'Université Vancouver Island. »

Michael Wyse
Chef de la Première Nation Snuneymuxw

Faits en bref

  • Les traités conclus avant la Confédération pour l'île de Vancouver, à savoir entre 1850 et 1854, sont reconnus au titre de l'article 35 de la Loi constitutionnelle de 1982.

  • Le traité conclu avec la Première Nation Snuneymuxw en 1854 a été confirmé par la Cour suprême du Canada dans l'affaire historique White and Bob sur les droits issus de traités qui remonte à 1965.

  • Le Canada a appuyé sans réserve la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones de 2007.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour obtenir de plus amples renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Matthew Dillon-Leitch
Directeur des communications
Cabinet de l'honorable Carolyn Bennett
Ministres des Relations Couronne-Autochtones
819-997-0002

Relations avec les médias        
Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord
819-934-2302
RCAANC.media.CIRNAC@canada.ca

Tara White
Première Nation Snuneymuxw
250-7134231

Erralyn Thomas
Première Nation Snuneymuxw
250-740-1654

Restés branchés

Joignez-vous à la conversation pour en savoir davantage sur les Autochtones au Canada :

Twitter : GouvCan – Autochtones
Facebook :  GouvCan – Autochtones
Instagram  @gcautochtones

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus de renseignements ou pour vous abonner, consultez le site ww.rcaanc.gc.ca/filsrss.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :