Le ministre Vandal visite le Programme des jeunes chasseurs de l’Aqqiumavvik Society

Communiqué de presse

Le 10 août 2021 – Arviat, Nunavut – Relations Couronne‑Autochtones et Affaires du Nord Canada

Aujourd’hui, le ministre des Affaires du Nord, Daniel Vandal, a rencontré des participants au Programme des jeunes chasseurs de l’Aqqiumavvik Society afin de discuter de cette initiative communautaire.

Au cours de sa visite, le ministre Vandal a eu l’occasion de voir des jeunes utiliser la technologie de cartographie des océans, de visiter l’atelier Ujjiqsuiniq pour assister à un atelier de fabrication de filets, et de discuter de l’importance du savoir autochtone et de l’apprentissage sur le terrain avec les participants. Le ministre Vandal a également visité le projet de cuisine communautaire créé pour lutter contre l’insécurité alimentaire dans la communauté. La réunion d’aujourd’hui était un suivi en personne d’une discussion qui a eu lieu l’été dernier entre le ministre et le Programme des jeunes chasseurs de façon virtuelle en raison des restrictions touchant les déplacements liées à la pandémie de COVID‑19.

Depuis 2018, le programme aide à renforcer la résilience aux changements climatiques, à améliorer la sécurité alimentaire et à accroître le bien‑être des communautés. Il fait appel à des aînés afin de consigner leur savoir et leurs compétences pour que les jeunes puissent réaliser des récoltes durables. De plus, les exercices pratiques de chasse et de survie, comme l’évaluation de l’état des glaces, sensibilisent les jeunes aux impacts environnementaux des changements climatiques.

Le gouvernement du Canada continue de travailler en étroite collaboration avec ses partenaires pour faire avancer les solutions dirigées par les Inuits qui appuient et reflètent leurs priorités. Le programme Se préparer aux changements climatiques dans le Nord, le Programme de surveillance du climat dans les communautés autochtones, la Subvention pour le soutien aux chasseurs‑cueilleurs de Relations Couronne‑Autochtones et Affaires du Nord Canada ainsi que le Programme sur le changement climatique et l’adaptation du secteur de la santé de Services aux Autochtones Canada sont fiers d’appuyer le Programme des jeunes chasseurs. Par ces programmes, le gouvernement du Canada reconnaît l’importance des traditions, ainsi que de la chasse, de la récolte et du partage d’aliments, pour la santé et le bien‑être des populations et des communautés autochtones.

La Subvention pour le soutien aux chasseurs‑cueilleurs contribue à éliminer les obstacles sur le plan des finances et des connaissances qui sont considérés comme des facteurs susceptibles de limiter les activités de récolte des aliments, tout en aidant les communautés à s’adapter aux changements dans les activités de récolte causés par les changements climatiques. Annoncée en 2020, cette subvention améliore l’accès aux aliments traditionnels en appuyant les activités de chasse, de récolte et de partage des aliments dans 108 communautés admissibles. La Subvention pour le soutien aux chasseurs‑cueilleurs a été élaborée en collaboration avec des partenaires autochtones et contribue directement à l’atteinte de la sécurité alimentaire dans l’Inuit Nunangat.

Citations

« Le Programme des jeunes chasseurs est un exemple de solution dirigée par les Inuits pour lutter contre les problèmes liés aux changements climatiques, à la sécurité alimentaire et au bien‑être des communautés. Je tiens à remercier l’Aqqiumavvik Society et le Programme des jeunes chasseurs d’avoir pris le temps de me montrer des exemples de l’excellent travail qu’ils accomplissent au sein de leur communauté, et de me parler de leurs expériences. Ces jeunes font preuve de beaucoup de résilience et ne manquent pas d’idées novatrices. Nous considérons les programmes tels que le Programme des jeunes chasseurs et la Subvention pour le soutien aux chasseurs‑cueilleurs, élaborée en collaboration avec des Autochtones, comme des éléments essentiels d’une solution plus large et plus intégrée pour la sécurité alimentaire et la surveillance du climat. »

L’honorable Daniel Vandal, C.P., député
Ministre des Affaires du Nord

« Notre programme pour jeunes chasseurs Ujjiqsuiniq est ancré dans le processus culturel inuit de l'inunnguiniq, qui signifie littéralement faire un être humain capable, et dans l'attente que chaque enfant apprenne à réfléchir profondément et à développer la capacité de chercher des solutions et de persister dans des circonstances difficiles. On attend de chaque enfant qu'il devienne aussi compétent et capable que possible afin qu'il puisse contribuer activement à améliorer la vie des gens qui l'entourent. La culture inuite a des attentes élevées en matière d'apprentissage. Ujjiqsuiniq cherche à répondre à ces attentes en créant des occasions qui renforceront la confiance et l'espoir et permettront aux jeunes d'avancer dans la vie. L'impact de ce programme sur les jeunes, et sur la communauté dans son ensemble, favorise fortement la prise de conscience personnelle, la croissance, les pratiques culturelles et le bien-être. Les retombées sont le résultat de l'engagement des jeunes et des membres de la communauté dans l'atténuation active des conditions environnementales. »

Shirley Tagalik
Présidente, Société Aqqiumavvik

« Le programme des jeunes chasseurs d'Ujjiqsuiniq s'engage à promouvoir la qualité de vie, l'Inuit Qaujimajatuqangit (savoir inuit), à avoir des occasions d'apprentissage continu, des recherches basées sur le QI, à combler le fossé entre la science occidentale et le savoir autochtone, la récolte durable, et bien plus encore.

Le programme Ujjiqsuiniq est véritablement un programme holistique qui couvre tous les domaines de la vie. Ici, à Aqqiumavvik, nous avons eu le privilège d'offrir ce programme et d'autres avec l'aide d'un financement fédéral. C'est très apprécié et tant de vies sont changées à jamais grâce à lui. C'est là le véritable objectif du programme, qui est de former nos jeunes de manière holistique, en les immergeant dans notre culture, en rapprochant les familles et en leur permettant d'acquérir les compétences nécessaires pour mener une bonne vie. Nous tenons à remercier l'honorable ministre Daniel Vandal d'avoir pris le temps de visiter nos programmes. Ce fut une expérience formidable, surtout pour les participants au programme Ujjiqsuiniq. Matna. »

Kukik Baker
Directeur exécutif, Aqqiumavvik Society

« Le Programme des jeunes chasseurs a eu un impact positif considérable sur les participants et leur donne l'occasion d'acquérir des compétences qu'ils garderont toute leur vie. Je suis impatient de voir le succès continu de cet important programme et je remercie nos partenaires fédéraux pour leur soutien continu. Le chômage chronique et la pauvreté à Arviat signifient que certains jeunes n'ont pas la possibilité de passer du temps sur la terre. Le Programme des jeunes chasseurs contribue à faire tomber ces barrières pour les jeunes participants et leur permet de pratiquer la culture inuite, de voir des endroits étonnants et d'acquérir des compétences importantes. »

John Main
Député d’Arviat North-Whale Cove, Assemblée législative du Nunavut

Faits en bref

  • Le Programme des jeunes chasseurs est appuyé par Relations Couronne‑Autochtones et Affaires du Nord Canada par l’intermédiaire du Programme Se préparer aux changements climatiques dans le Nord et du Programme de surveillance du climat dans les communautés autochtones, ainsi que par la Subvention pour le soutien aux chasseurs‑cueilleurs. De plus, Services aux Autochtones Canada fournit des fonds par l’intermédiaire du Programme sur le changement climatique et l’adaptation du secteur de la santé grâce au partenariat solide et au protocole d’entente entre ces deux programmes d’adaptation aux changements climatiques.

  • En février 2020, le ministre Vandal a annoncé l’octroi de 1,23 million de dollars au Programme des jeunes chasseurs. Le financement fédéral du Programme est réparti comme suit :

    • Le Programme Se préparer aux changements climatiques dans le Nord verse 412 062 $ sur trois ans, de 2018 au 31 mars 2021.
    • Le Programme de surveillance du climat dans les communautés autochtones verse 375 000 $ sur trois ans, de 2018 au 31 mars 2021.
    • Le Programme sur le changement climatique et l’adaptation du secteur de la santé de Services aux Autochtones Canada fournit 439 954 $ sur quatre ans, de 2018 à 2022.
  • La Subvention pour le soutien aux chasseurs‑cueilleurs de Nutrition Nord Canada est l’un des premiers programmes élaborés selon un modèle de décolonisation recommandé par la Commission de vérité et réconciliation et la Commission d’enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées. En plaçant le gouvernement dans un rôle de soutien plutôt que de contrôle, cette subvention encourage les organismes et les communautés bénéficiaires à élaborer et à mettre en œuvre leurs propres solutions fondées sur les processus décisionnels traditionnels et les priorités locales, ce qui permet au programme d’évoluer pour répondre aux besoins des communautés réparties dans 11 écosystèmes du Nord.

  • La Subvention pour le soutien aux chasseurs‑cueilleurs fournit 40 millions de dollars sur cinq ans, à compter de 2019‑2020, et 8 millions de dollars par année par la suite. De ce montant, 28,5 millions de dollars ont été alloués aux quatre organismes inuits régionaux de revendications territoriales, à savoir Nunavut Tunngavik Inc., la Société Makivik, le gouvernement du Nunatsiavut et la Société régionale inuvialuite.

  • Les gouvernements et organismes autochtones contrôlent entièrement l’utilisation du financement accordé dans le cadre de la Subvention pour le soutien aux chasseurs‑cueilleurs à l’appui des activités de récolte. Des programmes comme le Programme des jeunes chasseurs pourront recevoir un appui financier par l’entremise de leur organisme local de revendications territoriales. Le financement de la première année a déjà été alloué aux partenaires autochtones, et le gouvernement du Canada a versé en entier le financement pour 2020‑2021.

  • Le budget de 2021 prévoit verser 163,4 millions de dollars sur trois ans, à compter de 2021‑2022, pour élargir le programme de Nutrition Nord Canada et permettre au ministre des Affaires du Nord de travailler directement avec des partenaires autochtones, notamment dans l’Inuit Nunangat, pour lutter contre l’insécurité alimentaire. Afin d’appuyer ce nouvel engagement fédéral, Nutrition Nord Canada continuera de collaborer avec ses partenaires autochtones pour veiller à ce que ce nouvel investissement cible les initiatives alimentaires communautaires en fonction des priorités des communautés. Ces discussions ciblées se poursuivront au cours des prochains mois.

  • Au cours de l’exercice 2020‑2021, le gouvernement s’est engagé à verser plus de 1,1 milliard de dollars dans le cadre du Fonds de soutien aux communautés autochtones pour les communautés des Premières Nations, inuites et métisses et les organisations autochtones. Un montant supplémentaire de 760,8 millions de dollars a été engagé dans le budget de 2021 pour cette année.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Ryan Cotter
Directeur des communications
Cabinet de l’honorable Daniel Vandal
Ministre des Affaires du Nord
819-953-1153

Relations avec les médias
Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada
819-934-2302
RCAANC.media.CIRNAC@canada.ca

Restez branchés

Joignez-vous à la conversation pour en savoir davantage sur le Nord :

Twitter : GouvCan_Nord
Facebook : GouvCan – Nord

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus d’information ou pour vous abonner, visitez www.rcaanc.gc.ca/filsrss.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :