Le député Kelloway annonce près de 1,8 million de dollars pour soutenir le développement de l’éolien marin et présente les investissements proposés pour les technologies propres dans l’Énoncé économique de l’automne  

Communiqué de presse

Le 10 novembre 2022       Port Hawkesbury (Nouvelle-Écosse) Ressources naturelles Canada

Partout au pays, les effets des changements climatiques se font sentir. Par des investissements dans des projets d’énergie renouvelable qui favorisent l’indépendance énergétique et le développement économique tout en réduisant les émissions de GES, nous pouvons bâtir un avenir énergétique propre qui renforce l’économie, crée de bons emplois dans la classe moyenne et soutient le secteur des ressources naturelles.

Aujourd’hui, le député de Cape Breton–Canso, Mike Kelloway, secrétaire parlementaire de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a annoncé au nom du ministre des Ressources naturelles, l’honorable Jonathan Wilkinson, l’octroi de près de 1,8 million de dollars à Net Zero Atlantic en vue de renforcer les capacités pour jeter les bases de nouveaux projets de développement éolien au large des côtes de la Nouvelle-Écosse. Net Zero Atlantic et la Confederacy of Mainland Mi’kmaq investissent aussi dans le projet, dont l’enveloppe totale s’élève à près de 1,9 million de dollars.

En collaboration avec les groupes micmacs Unama’ki Institute of Natural Resources et Confederacy of Mainland Mi’kmaq et des collectivités locales, le programme Capacity Building for the Sustainable and Inclusive Development of Nova Scotia’s Offshore Wind Resource (renforcement des capacités en vue du développement durable et inclusif de l’éolien marin en Nouvelle-Écosse) assurera l’inclusivité de ce développement en deux étapes.

Premièrement, les communautés micmaques et autres populations locales assisteront à des forums et des ateliers éducatifs qui permettront d’élaborer des plans de sensibilisation du public. Deuxièmement, l’exécution des plans de sensibilisation préparera le terrain à des projets éoliens marins dans les localités côtières de la Nouvelle-Écosse.

Le député Kelloway a aussi attiré l’attention sur l’Énoncé économique de l’automne de 2022, qui prévoit un crédit d’impôt à l’investissement remboursable pour les technologies propres, notamment pour la production et le stockage d’énergie propre. L’énoncé prévoit également la création du Centre de formation pour les emplois durables et du Secrétariat des emplois durables, qui permettront à des milliers de travailleurs d’améliorer leurs compétences pour occuper un emploi dans une économie sobre en carbone et de trouver des stages.

Ces investissements démontrent que le gouvernement du Canada demeure déterminé à soutenir des projets novateurs dans le secteur énergétique pour bâtir une industrie de l’énergie et des ressources propre, durable et concurrentielle tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre, en faisant progresser la réconciliation économique et en luttant contre les changements climatiques.

Citations

« La contribution de près de 1,8 million de dollars annoncée aujourd’hui pour le programme de renforcement des capacités de développement des ressources éoliennes en mer prépare le terrain pour un déploiement accru de l’énergie propre, notamment dans les communautés rurales et autochtones. Dans l’Énoncé économique de l’automne paru récemment, le gouvernement du Canada a annoncé du soutien pour l’énergie propre et les technologies propres, de même que pour la création d’un secrétariat et d’un centre de formation pour les emplois durables. Grâce à des investissements judicieux comme ceux annoncés aujourd’hui, nous aurons accès à d’abondantes ressources en énergie propre de source fiable pour édifier un avenir sobre en carbone à la fois durable et prospère. »

L’honorable Jonathan Wilkinson
Ministre des Ressources naturelles

« J’ai eu le plaisir d’annoncer un investissement fédéral de 1,8 million de dollars dans le programme de Net Zero Atlantic, qui travaille avec les communautés micmaques et les localités rurales pour ouvrir la voie à plus d’énergie éolienne produite au large des côtes, ici au Cap-Breton et dans le nord-est de la Nouvelle-Écosse. L’éolien marin offre une occasion de croissance propre qui nous permet de lutter contre les changements climatiques tout en créant des emplois durables. Cet investissement, de même que le nouveau crédit d’impôt pour technologies propres, témoigne de la volonté du gouvernement du Canada de combattre les changements climatiques tout en créant des emplois durables pour les générations futures. »

Mike Kelloway, secrétaire parlementaire de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne et député de Cape Breton–Canso

« Grâce à ce projet, Net Zero Atlantic aidera les membres des communautés micmaques, des collectivités rurales de la Nouvelle-Écosse et d’autres groupes méritant l’équité à développer des capacités en lien avec l’éolien marin. Comme l’utilisation des énergies renouvelables continue de progresser, il est crucial que les populations, l’industrie, le milieu de la recherche et les pouvoirs publics arrivent à une compréhension mutuelle des avantages et des préoccupations possibles. Notre équipe tient à remercier le gouvernement du Canada du soutien accordé à cet important travail. »

Alisdair McLean 

Directeur général, Net Zero Atlantic

Faits en bref

  • L’Énoncé économique de l’automne de 2022 propose d’établir un crédit d’impôt remboursable pour les technologies propres équivalant à 30 % du coût des investissements dans :

      • les systèmes de production d’électricité, y compris l’énergie solaire photovoltaïque, les petits réacteurs nucléaires modulaires, l’énergie solaire concentrée, l’énergie éolienne et l’énergie hydraulique (petite centrale hydroélectrique, courant de rivière, vague et marée);  

      • les systèmes fixes de stockage de l’électricité exploités sans combustibles fossiles, ce qui comprend entre autres les batteries, les volants d’inertie, les supercondensateurs, le stockage d’énergie magnétique, le stockage d’énergie provenant d’air comprimé, le stockage d’énergie hydroélectrique par pompage, le stockage d’énergie par gravité et le stockage d’énergie thermique;

      • le matériel de chauffage à faibles émissions de carbone, y compris le matériel de chauffage solaire actif, les thermopompes à air et les thermopompes géothermiques;

      • les véhicules industriels zéro émission et le matériel connexe de recharge et de ravitaillement, comme la machinerie lourde électrique ou fonctionnant à l’hydrogène utilisée dans l’exploitation minière ou dans la construction.

  • L’Énoncé économique de l’automne de 2022 propose aussi d’investir 250 millions de dollars sur cinq ans, à compter de 2023-2024, afin de contribuer à la prospérité des travailleurs canadiens dans une économie mondiale en évolution. Les mesures précises comprennent :

      • Le Centre de formation pour les emplois durables, qui réunirait des travailleurs, des syndicats, des employeurs et des établissements de formation de partout au pays afin d’examiner les compétences de la population active actuelle, d’établir des prévisions concernant les exigences futures en matière de compétences et d’élaborer des programmes d’études, des microprogrammes menant à l’obtention d’un titre de compétences et de l’apprentissage sur place pour aider 15 000 travailleurs à améliorer leurs compétences ou à en acquérir de nouvelles en vue d’occuper un emploi dans une économie à faibles émissions de carbone. Le Centre se concentrerait sur des secteurs précis recherchés, à commencer par l’industrie des batteries durables et la construction et les rénovations à faibles émissions de carbone.

      • Un nouveau volet de formation liée aux emplois durables dans le cadre du Programme pour la formation et l’innovation en milieu syndical, qui aiderait les syndicats à diriger l’élaboration de la formation axée sur les compétences vertes pour les gens de métiers. On s’attend à ce que 20 000 apprentis et compagnons profitent de cet investissement.

    Le Secrétariat des emplois durables, un guichet unique qui fournirait les renseignements les plus à jour sur les programmes fédéraux, le financement et les services offerts dans l’ensemble des ministères pour soutenir les travailleurs sur la voie menant à des emplois durables et bien rémunérés.

  • Le financement fédéral de ce projet provient d’Énergies renouvelables intelligentes et trajectoires d’électrification (ERITE), un programme de 1,56 milliard de dollars de Ressources naturelles Canada qui soutient les projets de production d’énergie renouvelable intelligente et de modernisation des réseaux électriques, y compris les projets de renforcement des capacités. ERITE réduira considérablement les émissions de gaz à effet de serre en développant la capacité de production d’énergie renouvelable, de manière à fournir des services de réseau essentiels tout en aidant le Canada à mener à bien sa transition vers une économie carboneutre d’ici 2050 et à remplir son engagement de bâtir un réseau électrique entièrement carboneutre d’ici 2035.

  • Au printemps, nous avons dévoilé la Feuille de route sur l’énergie propre pour le Canada atlantique, qui expose une vision collective d’un réseau électrique propre interconnecté qui jetterait les bases d’une économie compétitive, électrifiée et carboneutre dans le Canada atlantique. Il s’agit d’un engagement commun à maintenir une bonne qualité de l’air tout en approvisionnant la population en électricité abordable de source stable. Le Canada s’engage à accélérer les progrès déjà accomplis et à continuer sur cette lancée.

  • Grâce à son Plan de réduction des émissions pour 2030 : un air pur et une économie forte, le Canada s’assure de demeurer un chef de file mondial de l’électricité propre. 

  • Cet investissement constitue un pas de plus vers l’atteinte de l’objectif du Canada de bâtir un réseau électrique entièrement carboneutre d’ici 2035. Et, à l’instar de tout autre investissement dans des secteurs comme les technologies propres ou la protection de la nature, l’annonce faite aujourd’hui aidera le Canada à réaliser ses objectifs ambitieux de lutte contre les changements climatiques, porteurs d’un avenir plus propre, plus sain et plus abordable pour tous les Canadiens.

Liens connexes

Personnes-ressources

Ressources naturelles Canada

Relations avec les médias

343-292-6100

nrcan.media.rncan@canada.ca

Keean Nembhard

Attaché de presse

Cabinet du ministre des Ressources naturelles

613-323-7892

keean.nembhard@NRCan-RNCan.gc.ca  

Stacey Pineau

Net Zero Atlantic

506-478-0596

spineau@netzeroatlantic.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :