Document d’information : Conclusion d’un accord entre le Canada et Terre-Neuve-et-Labrador pour améliorer les services de soins de santé 

Document d'information

Document d’information : Conclusion d’un accord entre le Canada et Terre-Neuve-et-Labrador pour améliorer les services de soins de santé 

Janvier 2018

Aujourd’hui, les gouvernements du Canada et de Terre-Neuve-et-Labrador ont conclu un accord bilatéral décrivant la façon dont la province entend investir 72 millions de dollars en fonds fédéraux ciblés sur cinq ans afin d’améliorer l’accès aux soins à domicile et en milieu communautaire et aux services de santé mentale et de traitement des dépendances. En 2021-2022, cet accord sera renouvelé pour les cinq années restantes de l’engagement de dix ans.

Le plan d’action de Terre-Neuve-et-Labrador cadre avec les objectifs et les priorités pancanadiennes exposés dans l’Énoncé de principes communs sur les priorités partagées en santé.

Soins à domicile et en milieu communautaire
Terre-Neuve-et-Labrador a élaboré et mis en œuvre une initiative « Chez soi d’abord », qui révolutionnera la façon dont les services sont fournis aux personnes ayant besoin de soins complexes, dont des soins palliatifs et de fin de vie, et voulant les recevoir chez elles. Les investissements de la province permettront de faire ce qui suit :  

  • Créer un réseau intégré et mettre en œuvre une approche suivant le principe « chez soi d’abord » dans la province afin de fournir des services complets aux clients, d’optimiser les ressources des autorités sanitaires régionales et d’étendre les services offerts dans les collectivités en dehors des heures de travail conventionnelles :  
    • Augmenter les services cliniques des autorités sanitaires régionales, notamment le nombre de cliniciens fournissant des soins complexes.
  • Améliorer les soins palliatifs et de fin de vie dans la province :
    • Améliorer les postes cliniques en soins palliatifs et de fin de vie;
    • Mettre en place une formation pour les cliniciens, les fournisseurs de services et les aidants participant à la prestation de soins palliatifs et de fin de vie;
    • Promouvoir les soins palliatifs et les directives préalables en matière de soins de santé;
    • Appuyer la création et l’utilisation de places en centres de soins palliatifs dans deux régions sanitaires.  
  • Étendre les services de soutien pour les personnes atteintes de démence :
    • Fournir de meilleurs services de relève pour les aidants; 
    • Mettre en place une formation pour les fournisseurs et les aidants;
    • Étendre le recours à la technologie de surveillance à distance pour appuyer les patients et leurs aidants.

Santé mentale et dépendances
En plus d’investissements provinciaux continus, le financement fédéral servira à faire progresser et à élargir des initiatives dans le cadre du plan d’action intitulé Towards Recovery – Mental Health and Addictions. Ces initiatives comprennent les suivantes :

  • Adopter un modèle de prestation de services de santé mentale intégrés à l’échelle provinciale pour les enfants, les jeunes et les jeunes adultes afin d’éliminer les obstacles et de combler les lacunes dans les services actuels;
  • Élargir les initiatives actuelles de santé mentale en ligne et en lancer de nouvelles pour appuyer un continuum de services de santé en ligne pour tous les âges et intégrer aux soins de santé primaires des modèles de soins de santé mentale en milieu communautaire et d’interventions adaptées à la culture qui sont fondés sur des données probantes;
  • Améliorer l’accès aux services de traitement des dépendances dans la province pour résoudre les problèmes de consommation d’opioïdes;
  • Améliorer les services communautaires (accès au soutien par des pairs, thérapies psychologiques, équipes de traitement communautaire dynamique et flexible [TCDF] et équipes de gestion des cas graves fondée sur des données probantes) pour qu’ils remplacent les soins hospitaliers.

Collaboration entre le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux et territoriaux pour renforcer les soins de santé

Le budget 2017 prévoit de nouveaux investissements fédéraux de l’ordre de 11 milliards de dollars sur 10 ans pour améliorer l’accès aux services de santé mentale et de traitement des dépendances et aux soins à domicile et en milieu communautaire partout au Canada. Les provinces* et les territoires ont déjà reçu les fonds pour la première année, qui leur ont été versés au moyen d’un transfert prévu par la loi après l’approbation de l’Énoncé de principes communs sur les priorités partagées en santé. Les fonds pour les années restantes leur seront attribués dans le cadre d’une série d’accords bilatéraux.

L’Énoncé de principes communs expose les objectifs et les priorités pancanadiennes des investissements fédéraux dans les soins à domicile et la santé mentale. Il indique que les gouvernements s’engagent à combler des lacunes particulières dans le système de santé et à concentrer leurs efforts sur les domaines qui auront la plus grande incidence. Les accords bilatéraux préciseront la façon dont le financement fédéral sera utilisé conformément à l’Énoncé. En août 2017, les provinces et les territoires avaient accepté leur part du financement fédéral de 11 milliards de dollars destiné à la santé.  

Par ailleurs, les provinces et les territoires se sont engagés à travailler collectivement et avec l’Institut canadien d’information sur la santé pour élaborer un ensemble bien délimité d’indicateurs communs qui serviront à mesurer les progrès et à en rendre compte aux Canadiens. 

Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux se sont également engagés à consulter les dirigeants autochtones régionaux et nationaux sur leurs priorités en ce qui concerne l’amélioration des résultats en matière de santé des Autochtones.  

* Le gouvernement fédéral a accepté de conclure une entente asymétrique avec le Québec, distincte de l’Énoncé de principes communs.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :