Plan d'action sur les soins virtuels du Manitoba

Sur cette page

Aperçu

En 2019, Soins communs a publié le Plan de services cliniques et préventifs du Manitoba (PSCP), un plan quinquennal qui présente de nouvelles approches en matière de soins de santé pour notre province qui guideront les améliorations de l'accès, de la qualité et des résultats pour tous les patients au Manitoba. Le plan a été élaboré sur une période de 18 mois, en consultation avec des prestataires de soins cliniques et des professionnels de la santé travaillant en première ligne, ainsi qu'avec des dirigeants communautaires, des organisations de santé et des particuliers. Le Manitoba s'engage à améliorer l'accès aux soins et la qualité des résultats pour les patients dans le cadre du système moderne proposé par les experts cliniques. L'augmentation de l'utilisation des soins virtuels a été un thème constant tout au long de l'élaboration du plan, les professionnels de la santé soulignant la nécessité de planifier et de fournir des services de santé différemment et mieux, en réponse à la population et à la géographie uniques du Manitoba.

En réponse à la pandémie de COVID-19, le Manitoba a rapidement mis en place des solutions virtuelles nouvelles et élargies pour favoriser l'accès continu aux soins et aux renseignements essentiels en matière de santé. Alors que l'utilisation des solutions virtuelles traditionnelles, comme la télésanté entre hôpitaux, a diminué, en grande partie en raison des restrictions nécessaires à l'accès aux installations, l'utilisation d'autres solutions virtuelles, dont beaucoup sont nouvelles, a reflété à la fois une nouvelle demande et une acceptation accrue des approches virtuelles, et les consultations virtuelles, y compris les consultations téléphoniques, ont connu une large adoption dans tout le Manitoba, avec le traitement de 2,8 millions de demandes de tarif pour des consultations virtuelles depuis mars 2020.

Dans le cadre de la réponse à la COVID-19 du Manitoba, les nouveaux outils virtuels suivants ont été mis en œuvre :

Les travaux relatifs à la mise en œuvre détaillée du PSCP sont en cours. Plusieurs initiatives clés en matière de soins virtuels sont incluses dans la planification et devraient être réalisées d'ici la fin de l'exercice 2022-2023.

Ces initiatives permettront au Manitoba de déployer rapidement des solutions de soins virtuels pour les Manitobains, assurant ainsi un accès continu à des soins de haute qualité, non seulement en réponse à la COVID-19, mais aussi dans le cadre de la mise en œuvre à plus long terme du plan clinique.

Initiative 1 - Télésurveillance à domicile

Projet provincial de télésurveillance à domicile

Le Manitoba met en place un service de télésurveillance à domicile et sélectionne actuellement une solution provinciale de télésurveillance à domicile par appel d'offres. À la fin de l'année 2020, la télésurveillance des patients atteints de la COVID-19 nécessitant des soins légers et intermédiaires a été mise en place dans le cadre de l'initiative visant la télésurveillance des malades de la COVID-19 en consultation externe du Centre des sciences de la santé (CSS) de Winnipeg. Cette initiative fournit des services aux patients atteints de la COVID-19 qui sont sortis du CSS ou qui ont été orientés vers le programme par un site d'hébergement d'isolement de rechange (HIR). Elle permet aux patients d'entrer régulièrement en contact avec une équipe de soins pendant leur période d'auto-isolement ou après leur sortie de l'hôpital. Le programme est en mesure de soutenir les personnes qui peuvent avoir besoin d'oxygène à domicile pendant leur rétablissement et comprend des partenariats avec les services d'intervention d'urgence pour garantir une réponse rapide si les patients ont besoin d'un suivi en personne ou présentent des symptômes plus graves.

S'appuyant sur le succès de l'initiative, la télésurveillance à domicile sera mise en œuvre pour soutenir la surveillance à domicile des patients atteints des maladies chroniques suivantes : bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), insuffisance cardiaque congestive (ICC) et diabète de type 2, avec une extension potentielle à d'autres pathologies à l'avenir. D'autres pathologies seront établies lors du perfectionnement du Plan provincial de services cliniques et préventifs du Manitoba et pourraient inclure, entre autres, la santé mentale et la toxicomanie, le suivi des contacts pour la COVID-19 et le suivi des soins postopératoires.

Les programmes à domicile ou communautaires peuvent offrir des conseils de santé virtuels plus intensifs, une coordination provinciale, une télésurveillance de la biométrie et de la santé déclarée par le client pour soutenir l'autogestion à domicile (par exemple, pour les patients vivant avec des besoins médicaux chroniques et complexes). Cela pourrait se traduire par une diminution des visites aux urgences, des hospitalisations, des réadmissions et des journées d'hospitalisation au sein de la cohorte de patients. En outre, il peut en résulter une plus grande satisfaction des patients et des prestataires de soins, une augmentation de l'autosurveillance, une plus grande observance des traitements médicamenteux, une plus grande activation physique et une meilleure qualité de vie des patients.

Principaux jalons cibles (estimés)

Budget global - 5,1 M$ (cette somme sera soutenue grâce au financement fourni par le ministère de la Santé du Manitoba et Inforoute Santé du Canada).

Mesures du rendement

Nombre de nouveaux clients soutenus par le nouveau programme - L'objectif est que 800 patients par année bénéficient d'un suivi des soins chroniques et évitent les visites aux urgences et les journées d'hospitalisation qui y sont associées.

Initiative 2 - Sécuriser la technologie de vidéoconférence pour dispenser des soins à distance

Soins virtuels améliorés - (Projet de consultations virtuelles et de collaboration)

Les projets de consultations virtuelles et de collaboration sont des initiatives fondamentales dans le cadre du soutien à la santé numérique du Plan provincial de services cliniques et préventifs. Celles-ci ajouteront des capacités virtuelles aux options de localisation des patients à domicile aux solutions virtuelles existantes reliant les patients se trouvant dans des établissements aux services de soins de santé. Les investissements dans des outils et services virtuels supplémentaires pour les patients et les prestataires de soins soutiendront les changements de pratique et garantiront un accès coordonné aux soins par un éventail plus large de moyens virtuels. Dans un premier temps, l'accent sera mis sur les établissements de santé mentale et de soins primaires afin de répondre aux pressions de la COVID-19 et de résoudre les obstacles liés aux processus et aux flux de travail.

Les solutions numériques devraient inclure la vidéoconférence avec intégration au point de service, la messagerie sécurisée et d'autres outils pour soutenir le flux de travail, comme les commandes sécurisées pour les laboratoires.

Les consultations virtuelles sont disponibles depuis longtemps au Manitoba grâce à des outils de vidéoconférence comme l'équipement de Télésanté Manitoba dans 189 sites de télésanté. Bien qu'il s'agisse d'un outil extrêmement utile avant la COVID-19, l'accès à ces outils virtuels était limité en raison des restrictions imposées par la COVID-19 sur l'accès aux établissements de soins de santé où se trouve le plus souvent cette technologie. Avec l'introduction des soins virtuels, les personnes peuvent recevoir des soins sans quitter leur domicile et sans avoir à se déplacer vers un établissement de soins de santé.

Il existe une lacune au Manitoba, car aucune des applications actuelles ne répond à l'ensemble des exigences de la collaboration virtuelle.

En raison de la pandémie de COVID-19, certains outils virtuels ont été accélérés pour permettre des réunions et des consultations virtuelles en toute sécurité. Avec l'utilisation et l'adoption, il y a maintenant des besoins et des capacités supplémentaires à étudier et à mettre en œuvre pour les patients et les soignants afin de fournir une expérience de soins virtuels cohérente, sûre, moderne et normalisée.

Cette initiative permettra d'accroître l'accès aux soins par l'intermédiaire de soins virtuels, en particulier pour les résidents vivant dans des régions rurales ou nordiques. Cela permettra de réduire les déplacements des patients et d'améliorer l'accès aux soins à proximité du domicile. Grâce à la mise en œuvre d'aides officielles, de normes de pratique et de lignes directrices, on s'attend à une amélioration de l'utilisation de ce service par les patients et les prestataires.

Le financement fédéral sera utilisé au cours des années 2020-2021 et 2021-2022 pour soutenir la mise en œuvre du service, y compris l'acquisition de toute nouvelle solution définie, l'établissement de flux de travail cliniques et la gestion du changement organisationnel, ainsi que la mise en œuvre et d'autres dépenses en conformité avec l'Accord bilatéral sur les priorités pancanadiennes en matière de soins virtuels pour lutter contre la COVID-19. Le Manitoba étudiera également les possibilités de faire appel à Inforoute Santé du Canada pour l'utilisation d'un financement et d'un soutien disponibles supplémentaires.

Principaux jalons (estimés)

Cadre provincial de prestation de services de soins virtuels - mai 2021

Budget global - 7 M$ (y compris le soutien fédéral de 2 189 000 $)

Mesures du rendement

Augmentation de l'accès aux cliniques d'accès rapide à des soins de désintoxication pour les individus - (paramètres en cours d'élaboration)

Initiative 3 - Accès des patients aux résultats des tests de dépistage de la COVID-19 et à d'autres résultats de tests de laboratoire

Projet de plateforme de mobilisation des patients

L'amélioration et la simplification de la navigation des patients dans le système de santé constituent une priorité du PSCP et un domaine que la santé virtuelle peut soutenir en facilitant l'accès aux renseignements de santé d'une personne.

Actuellement, le public doit chercher dans de multiples endroits pour obtenir des renseignements sur les options de soins et n'a généralement pas facilement accès à ses propres renseignements de santé. Même si ce projet ne comblera pas toutes les lacunes, il servira de base à des améliorations notables. Dans un premier temps, ce projet mettra en place des mécanismes permettant au public d'accéder à des renseignements sur la santé dans les deux langues officielles, en commençant très probablement par les résultats de laboratoire. L'accès à des enquêtes sélectionnées sur la participation des patients, s'appuyant sur les travaux déjà en cours pour normaliser les MRDP (mesures des résultats déclarés par les patients) et les MEDP (mesures des expériences déclarées par les patients), sera également établi. En fonction des délais d'exécution du projet, il faudra également envisager d'inclure des outils de participation des patients (par exemple, fournir des renseignements sur le système de santé, se porter volontaire pour participer à des comités de patients).

Cette initiative permettra au public d'accéder plus facilement aux renseignements relatifs à leurs soins de santé afin de les aider à prendre des décisions en matière d'autogestion et de soins. Cela permettra également de réduire le nombre d'appels aux soins primaires pour l'obtention de résultats de tests de laboratoire de routine et de fournir un meilleur retour d'information sur le rendement du système de santé.

Le financement fédéral sera utilisé au cours des années 2020-2021 et 2021-2022 pour soutenir la mise en œuvre des solutions, y compris l'approvisionnement, l'établissement de flux de travail, l'élaboration d'information et de documentation pour le public, la gestion du changement organisationnel, ainsi que les activités de mise en œuvre et autres dépenses en conformité avec l'Accord bilatéral sur les priorités pancanadiennes en matière de soins virtuels pour lutter contre la COVID-19. Le Manitoba étudiera également les possibilités de faire appel à Inforoute Santé du Canada pour l'utilisation d'un financement et d'un soutien disponibles supplémentaires.

Principaux jalons (estimés)

Budget global - 5,7 M$ (y compris le soutien fédéral de 1 211 400 $)

Mesures du rendement (en cours d'élaboration)

Tous les Manitobains qui reçoivent des tests de laboratoire peuvent y accéder en ligne.

Initiative 4 - Soutien administratif; matériel pour l'intégration de nouvelles plateformes

Projet de gestion provinciale des listes d'attente et de l'information sur les interventions chirurgicales

La COVID-19 a eu des répercussions importantes et durables sur les procédures chirurgicales facultatives et non urgentes, nécessitant le report et l'annulation de milliers de listes d'interventions afin de s'assurer que le personnel, les lits et les ressources peuvent être redéployés pour soutenir la capacité de soins intensifs pour les patients les plus malades du Manitoba. Par conséquent, le Manitoba doit maintenant à la fois recommencer et rattraper son retard en matière d'ordonnancement des interventions chirurgicales, mais les processus visant à soutenir l'établissement des priorités chirurgicales et la gestion de la demande sont actuellement manuels et décousus.

Le Manitoba a l'intention de mettre en œuvre un système provincial pour fournir des renseignements sur la demande d'intervention et pour soutenir l'ordonnancement en fonction des priorités. Ces outils permettront au Manitoba de produire des données précises, transparentes et en temps réel afin d'informer les décideurs provinciaux et de soutenir les changements continus du système du PSCP. Le système de suivi chirurgical actuellement utilisé arrive en fin de vie et ne présente pas d'interopérabilité avec les systèmes chirurgicaux ou la future réception centrale. L'accès à des données solides en temps réel permettrait de signaler immédiatement les cas qui ne respectent pas les directives provinciales.

Ce projet permettra de mettre en œuvre un système provincial de priorisation et d'ordonnancement des interventions chirurgicales. Cela permettra à la fois d'améliorer le flux de patients et de surveiller l'utilisation de la salle d'opération. La solution sera intégrée au registre des clients de la province. Cela s'inscrit dans le cadre de la planification de l'accès intégré du PSCP, qui envisage des solutions plus larges en matière d'accueil, de consultation et d'orientation.

Cette initiative permettra une gestion plus efficace de la programmation des procédures, ce qui pourrait contribuer à réduire l'arriéré des procédures retardées en raison des restrictions liées à la COVID-19. La réduction des délais pour les procédures clés améliorera l'accès des patients aux soins.

Le financement fédéral sera utilisé au cours des années 2020-2021 et 2021-2022 pour soutenir la mise en œuvre des solutions, y compris l'établissement de flux de travail, les interfaces avec d'autres systèmes connexes, la gestion du changement organisationnel, ainsi que les activités de mise en œuvre et autres dépenses en conformité avec l'Accord bilatéral sur les priorités pancanadiennes en matière de soins virtuels pour lutter contre la COVID-19.

Principales étapes (le projet doit être achevé dans les 17 mois suivant son lancement, sous réserve de l'approbation du financement)

Budget global - 2,3 M$ (y compris le soutien fédéral de 389 400 $)

Mesures du rendement (en cours d'élaboration)

Réduire la charge de travail associée au suivi manuel des mesures - (mesures en cours d'élaboration)
Réduire l'arriéré des interventions chirurgicales qui ont été retardées à cause de la COVID-19 - (mesures en cours d'élaboration)

Projet de connectivité rurale

Assurer une connectivité cohérente et fiable pour soutenir les projets de santé numérique décrits ci-dessus dans les régions rurales du Manitoba permettra aux patients et aux prestataires de faire un usage approprié de ces initiatives clés ayant le potentiel d'améliorer la qualité des soins. Il est prioritaire de s'attaquer aux limitations actuelles de la connectivité pour améliorer la capacité du réseau dans les BSD ruraux.

Ce projet fournit un mécanisme permettant de faire face aux limitations prévues de la bande passante et du réseau pour les projets ci-dessus afin d'atteindre les objectifs, ce qui permettra au rendement du système et aux niveaux de service d'atteindre un niveau nécessaire pour les services numériques. Elle s'attaquera aux lacunes et aux inégalités en matière de capacités qui peuvent mettre en péril les projets de facilitation numérique dans certains contextes.

Un principe clé de la transformation du PSCP est que les patients auront un accès équitable et accessible aux services et ne seront pas défavorisés par la géographie. Cette initiative améliorera l'infrastructure existante pour toutes les ASR rurales, ce qui peut réduire les limitations techniques qui ont des répercussions sur leur capacité à participer pleinement aux futures initiatives provinciales en matière de systèmes numériques.

Le financement fédéral sera utilisé en 2020-2021 et 2021-2022 pour soutenir la mise en œuvre des solutions, y compris l'évaluation des capacités existantes, l'acquisition de matériel ou de services et le déploiement auprès des organismes de prestation de services touchés, ainsi que d'autres dépenses conformes à l'Accord bilatéral sur les priorités pancanadiennes en matière de soins virtuels pour lutter contre la COVID-19. Le Manitoba étudiera également les possibilités de faire appel à Inforoute Santé du Canada pour l'utilisation d'un financement et d'un soutien disponibles supplémentaires.

Principaux jalons (estimés)

Budget global - 6,8 M$ (y compris le soutien fédéral de de 3 254 200 $)

Mesures du rendement (en cours d'élaboration)

Normes cohérentes en matière de réseau et d'infrastructure - objectif à déterminer

Tableau d'affectation des fonds fédéraux Tableau 1 footnote *
(en milliers de $) 2020-2021 2021-2022 2022-2023 Total
Plateforme de mobilisation des patients 62,0 $ 1 023,3 $ 126,1 $ 1 211,4 $
Soins virtuels améliorés 110,0 $ 1 698,5 $ 380,5 $ 2 189,0 $
Gestion provinciale des listes d'attente et de l'information sur les interventions chirurgicales s/o 311,5 $ 77,9 $ 389,4 $
Connectivité rurale s/o 2 788,3 $ 465,9 $ 3 254,2 $
Financement total 172,0 $ 5 821,6 $ 1 050,4 $ 7 044,0 $

Résumé des indicateurs et des résultats prévus propres aux administrations

Le Manitoba collaborera avec l'ICIS pour définir un ensemble d'indicateurs pancanadiens et fournira des données de base propres à l'administration qui seront utilisées par l'ICIS pour mesurer les progrès réalisés dans la mise en œuvre des soins virtuels avec l'appui du financement fédéral prévu par le présent accord. Dans la mesure du possible et s'il y a lieu, ces données comprendront également des données ventilées (par exemple par groupe d'âge, par sexe, etc.).

Initiatives/projets Extrants Objectifs attendus
Plateforme de mobilisation des patients Tous les Manitobains qui se soumettent à des tests de laboratoire peuvent accéder aux résultats en ligne.
  • 90 % des tests de laboratoire financés par le secteur public sont disponibles.
Soins virtuels améliorés Amélioration de l'accès aux services de santé, notamment l'accès rapide aux cliniques d'accès rapide à des soins de désintoxication
  • Augmentation du nombre de consultations virtuelles, en particulier dans le domaine de la santé mentale
Priorisation et ordonnancement des interventions chirurgicales Réduction de la charge de travail associée au suivi manuel des mesures
  • Réduction du retard dans les interventions chirurgicales
Connectivité rurale Normes cohérentes en matière de réseau et d'infrastructure
  • Entreprendre la modernisation de la connectivité dans au moins 50 % des installations ciblées pour la construction d'immobilisations dans le cadre du plan de services cliniques et préventifs, afin de répondre aux exigences des nouvelles solutions virtuelles.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :