Plan d'action sur les soins virtuels du Nunavut

Sur cette page

Contexte

En avril 2020, le ministère de la Santé du Nunavut s'est rapidement employé à mettre en place les soutiens nécessaires en matière de soins virtuels afin que les habitants du Nunavut puissent continuer à accéder aux soins pendant la pandémie. Le Ministère a entamé des discussions avec Inforoute Santé du Canada afin d'utiliser un million de dollars de financement qui avait été alloué au Nunavut dans le cadre du Fonds pour l'adoption rapide des soins virtuels. Un accord de financement a été conclu avec Inforoute Santé du Canada, qui a conduit à un investissement de 970 000 $ et au lancement d'une série de projets, dont les suivants :

Par la suite, en mai 2020, la conférence des sous-ministres fédéraux-provinciaux-territoriaux (FPT) a convenu d'établir cinq priorités en matière de soins virtuels qui seront soutenues par des investissements fédéraux. Cela comprenait un financement supplémentaire pour soutenir les soins virtuels en partenariat avec les provinces et les territoires, 3,11 millions de dollars étant alloués au Nunavut dans le cadre d'un accord bilatéral. Le plan pour le nouveau financement couvrait les domaines suivants :

En outre, les sous-ministres FPT ont convenu de collaborer dans deux autres domaines :

Pour soutenir la planification de ce processus, un groupe de travail sur les soins virtuels a été créé au sein du ministère de la Santé, et des propositions ont été sollicitées pour des projets potentiels. Après plusieurs mois de travail du groupe, un certain nombre de projets ont été recensés (avec plusieurs soumissions officielles de projets) et ont été soumis à l'examen du Comité directeur de l'information sur la santé au sein du ministère de la Santé. Parmi les projets retenus pour être financés dans le cadre de l'accord bilatéral, citons les suivants :

Projets bilatéraux

Les projets suivants sont financés dans le cadre de l'accord bilatéral avec Santé Canada :

Portail des patients du Nunavut

Ce projet prévoit la mise en œuvre des modules de santé des patients et des consommateurs et de la solution de visite virtuelle au sein de l'environnement territorial Meditech du Nunavut relativement au SIC. Le portail de santé des patients et des consommateurs de Meditech encourage les patients à se soigner en leur donnant accès à des renseignements de santé précieux en ligne. Les patients et leurs représentants autorisés des soins de santé peuvent gérer un large éventail de données de santé à partir d'un portail unique, où qu'ils soient et à leur convenance. Les patients peuvent envoyer des messages aux prestataires et en recevoir de leur part en toute sécurité, accéder à un résumé de l'état de santé, demander ou prendre directement des rendez-vous, et consulter des renseignements sur leur santé depuis Meditech. Le portail prend également en charge l'application Meditech MHealth pour permettre aux patients d'utiliser toutes les fonctionnalités du portail sur les téléphones intelligents et les tablettes.

L'amélioration du portail concernant les visites virtuelles permettra aux patients de participer à des vidéoconférences avec leurs prestataires de soins de santé directement sur le portail de santé des patients et des consommateurs. Les patients pourront demander ou prendre directement ces rendez-vous depuis leur tablette ou leur téléphone intelligent en utilisant l'application MHealth. Les rendez-vous réservés fournissent au patient une notification immédiate ainsi qu'une possibilité d'enregistrement. Dans le module Web Meditech Ambulatory (dont la première mise en œuvre est prévue avoir lieu à Iqaluit, au Nunavut, au début de 2022), le prestataire de soins est en mesure de confirmer qu'il a un patient dans la salle d'attente vidéo et peut également lancer la séance vidéo.

Les fonds fédéraux soutiendront les étapes suivantes :

Service de soins virtuels pour les cliniciens

Les services de soins de santé virtuels réduiront la nécessité pour les cliniciens de se rendre au Nunavut pour soutenir le nouveau programme de soins pour les maladies chroniques, tout en améliorant les soins dont bénéficient les résidents du Nunavut au sein de leur communauté.

Dans le cadre de ce projet, des infirmières praticiennes et des médecins participeront en tant que membres d'équipes multidisciplinaires chargées des maladies chroniques. Ils s'appuieront sur des services de télésanté et des technologies de soins virtuels pour assister les équipes de soins de santé des centres de santé communautaires dans la prise en charge des patients atteints de maladies chroniques. Les cliniciens assureront la liaison avec les infirmières travaillant dans les communautés pour gérer les clients à distance. Les cliniciens soutiendront la prestation de soins aux clients par des moyens virtuels pendant les rendez-vous.

Un projet pilote a été mené pour tester ce nouveau modèle de soins pour la gestion des maladies chroniques. L'objectif de ce programme est d'étendre le service de soins virtuels à la gestion des maladies épisodiques pour les centres de soins. L'infirmière praticienne virtuelle est jumelée avec des infirmières auxiliaires autorisées (et avec d'autres cliniciens du centre de soins) pour fournir les services virtuels.

Les activités du projet comprendront ce qui suit :

Collaboration clinique à l'aide de Microsoft Teams pour les entreprises et de Microsoft Office 365

La réponse du gouvernement du Nunavut à l'incident de rançongiciel qui s'est produit en automne 2019 a vu l'adoption de la plateforme Microsoft Office 365 (O365) basée sur le nuage comme environnement de bureau principal pour le personnel, y compris le personnel et les fournisseurs de soins de santé au sein du ministère de la Santé. Dans le cadre de l'environnement O365, tout le personnel du gouvernement du Nunavut a reçu un accès à l'outil de collaboration Microsoft Teams. Avec l'apparition de l'épidémie de COVID-19, les restrictions de voyage et les périodes de fermeture des bureaux ont entraîné une croissance significative de l'utilisation de Microsoft Teams comme outil de communication pour les applications traditionnelles de conférence/réunion, ainsi que de l'utilisation de cet outil par les prestataires de soins de santé pour le soutien et la prestation de services cliniques, tant pour les consultations à distance que pour la transmission de fichiers entre les membres des équipes cliniques. Avec les pressions exercées par la COVID-19, cette utilisation de Microsoft Teams s'est développée naturellement, sans planification importante ni élaboration de politiques et de lignes directrices pour guider l'utilisation efficace des outils ou pour garantir le respect des normes de confidentialité et de protection des données des patients.

Les services de collaboration clinique doivent exister dans l'environnement global de la technologie de la santé au sein du système de soins de santé du Nunavut, qui se compose principalement du système d'information clinique de Meditech ainsi que d'autres plateformes logicielles, notamment Medigent et Med/2020. Le processus de collaboration clinique de Microsoft Teams doit s'intégrer à ces plateformes et ne pas entraîner la création de collections distinctes de renseignements sur les patients, différentes du dossier de santé électronique unique existant pour chaque résident du Nunavut.

Le travail proposé dans ce domaine dans le cadre du plan d'action verrait l'élaboration d'un cadre structuré au sein du ministère de la Santé, dans lequel l'utilisation de Microsoft Teams comme outil de collaboration clinique serait renforcée et améliorée.

Le financement fédéral accordé dans le cadre de l'accord bilatéral permettra de soutenir un certain nombre d'activités précises, notamment :

Services partagés virtuels du Nunavut

Outre les activités menées dans le cadre de trois projets définis, les fonds fédéraux fournis par l'accord bilatéral permettront de financer des activités supplémentaires visant à renforcer le programme de soins virtuels du Nunavut. Celles-ci comprennent :

En plus des initiatives soutenues par les investissements fédéraux dans le cadre de cet accord bilatéral, Inforoute Santé du Canada a également reçu un financement supplémentaire de deux millions de dollars pour soutenir le Ministère dans le déploiement de ces projets et pour renforcer les soins virtuels au Nunavut.

Tableau d'allocation des fonds

Tableau d'allocation des fondsNote de bas de page *
Total du financement destiné au Nunavut - 3 114 518 $

Indicateurs d'évaluation

Le Nunavut collaborera avec l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) dans son travail visant à établir un ensemble d'indicateurs pancanadiens et, dans la mesure du possible, fournir des données de base propres à chaque administration qui seront utilisées par l'Institut canadien d'information sur la santé pour mesurer les progrès de la mise en œuvre des soins virtuels, y compris, si elles sont disponibles, des données ventilées.

Résumé des indicateurs et des résultats prévus propres aux administrations
Initiatives Extrants Objectif attendu
Portail des patients du Nunavut
  • Niveau de participation du public obtenu sur le portail proposé
  • Niveau de participation des cliniciens/fournisseurs de soins de santé garanti sur le portail proposé
  • Modèle de service et de technologie pris en charge pour aller de l'avant avec une gamme de services :
    • Messagerie sécurisée
    • Accès à l'information
    • Établissement du calendrier
Service de soins virtuels pour les cliniciens
  • Satisfaction des patients et des prestataires, résultats pour les patients
  • Changements dans les profils de consultation des patients (ratios de consultations virtuelles par rapport aux consultations en personne)
  • Amélioration de la qualité de vie de la population du Nunavut aux prises avec des maladies chroniques
Collaboration clinique à l'aide de Microsoft Teams et Office 365
  • Utilisation de Microsoft Teams pour la collaboration clinique
    • Pourcentage (%) de cliniciens utilisant Microsoft Teams
    • Satisfaction des cliniciens à l'égard de la plateforme Microsoft Teams
  • Nombre d'atteintes à la vie privée résultant de la collaboration clinique
  • Augmentation considérable du taux quotidien d'utilisation de Microsoft Teams par les cliniciens
  • Politique de tolérance zéro pour les atteintes à la vie privée résultant de la collaboration avec Microsoft Teams
Services partagés virtuels du Nunavut
  • Élaboration d'un plan général pour les soins virtuels au Nunavut, ainsi que de cadres pour l'évaluation de la confidentialité et la collecte de données
  • Identification de politiques et de directives qui permettront un accès élargi aux citoyens du Nunavut, tout en respectant la sécurité et la confidentialité
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :