Plan d’action sur les soins virtuels de la Saskatchewan : Fonds ciblés de Santé Canada

Sur cette page

I. Aperçu des domaines d'action

En Saskatchewan, les soins virtuels ont été principalement fournis par le réseau de télésanté, qui a débuté en 1999. Il s'agit du service de soins virtuels le plus important et le plus ancien de la province, avec près de 400 sites de télésanté qui ont fourni environ 12 000 rendez-vous et séances de formation aux patients en 2020.

Le système de santé de la Saskatchewan était à étudier les possibilités de moderniser son réseau de télésanté vieillissant en considérant la possibilité d'un système de vidéoconférence basé sur logiciel comme remplacement. La pandémie a forcé la Saskatchewan à rapidement mettre en œuvre l'une de ces solutions afin de permettre aux citoyens de continuer à accéder aux services de santé en toute sécurité. Des évaluations de la confidentialité et de la sécurité ont été réalisées pour le système de vidéoconférence choisi, mais l'urgence de la situation n'a pas laissé le temps de réaliser des essais cliniques. Des licences supplémentaires ont été achetées et mises gratuitement à la disposition des médecins et d'autres services de santé en contact avec les patients. Le ministère a également mis en place des codes temporaires de facturation pour les visites virtuelles par téléphone et par vidéo afin d'aider les médecins à en adopter la pratique.

Les citoyens de la Saskatchewan ont rapidement adopté les nouvelles options de soins virtuels qui leur permettent d'accéder plus rapidement et plus facilement aux soins de santé, en particulier pour ceux qui vivent dans des communautés rurales et éloignées. Entre mars et décembre 2020, le système de facturation des médecins de la Saskatchewan a enregistré plus de 1,7 million de rendez-vous virtuels, soit environ 170 000 rendez-vous par mois (la plupart par téléphone). Il s'agit d'une augmentation spectaculaire par rapport au nombre de 1 000 visites virtuelles par mois enregistré avant la pandémie. Les taux d'utilisation sont encore plus élevés si l'on inclut les programmes et services de soins de santé gérés par la Saskatchewan Health Authority qui utilise désormais la vidéoconférence pour fournir des services tels que la physiothérapie, l'orthophonie, les services de conseils, etc.

MySaskHealthRecord (MSHR) est un site Web sécurisé qui permet aux citoyens de la Saskatchewan d'accéder rapidement et facilement à leurs renseignements médicaux personnels, y compris les résultats des tests de laboratoire, les rapports d'imagerie médicale, l'historique des vaccinations, l'historique des prescriptions et l'historique des visites cliniques. Tous les renseignements personnels dans le MSHR sont stockés en toute sécurité et ne peuvent être consultés que par le biais d'une connexion personnalisée hautement sécurisée. L'objectif avant la pandémie était d'atteindre 150 000 comptes MSHR d'ici mars 2021. Cet objectif a été atteint à l'automne 2020, car la demande d'accès aux résultats du test de la COVID-19 a rapidement augmenté.

Peu avant le début de la pandémie, le système de santé de la Saskatchewan avait mis à l'essai la surveillance à distance des patients pour suivre une dizaine de patients ayant subi une transplantation pulmonaire. Le nombre croissant de résultats de tests de la COVID-19 dans un système qui fonctionnait presque au maximum de sa capacité a nécessité une réponse innovante pour soutenir et suivre ces patients. La surveillance à distance des patients a été déterminée comme une occasion de suivre et de soutenir le nombre croissant de patients à leur domicile avec seulement quelques travailleurs de la santé. Les flux de travail existants ont été adaptés pour suivre et soutenir les patients atteints de la COVID-19 à leur domicile. Cette nouvelle pratique a illustré la valeur intrinsèque de cette technologie et a commencé à attirer l'attention d'autres secteurs du système de santé.

II. Initiatives dans le cadre de l'accord bilatéral

1. Vidéoconférence clinique sécurisée

En mars 2020, la Saskatchewan a rapidement mis en place un système provincial de vidéoconférence afin que les médecins et autres travailleurs de la santé puissent continuer à fournir des soins aux patients et empêcher la propagation du virus de la COVID-19. Le système avait fait l'objet d'examens de confidentialité et de sécurité, mais il a été mis en service avant que les essais cliniques avec des médecins et d'autres professionnels de la santé ne puissent être achevés, en raison de l'urgence du besoin au début de la pandémie.

Les professionnels de la santé ont rapporté que le système de vidéoconférence provisoire est démuni de plusieurs fonctions importantes nécessaires à une utilisation clinique (salle d'attente virtuelle, liens à usage unique, programmation intégrée). De même, certains patients se sont plaints de ne pas pouvoir se connecter avec leur professionnel de la santé à l'aide du nouveau système, souvent parce qu'ils ne disposaient pas d'une largeur de bande suffisante pour les vidéoconférences.

L'objectif de cette initiative est de fournir un système provincial de vidéoconférence sécurisé, facile à utiliser, fonctionnant sur plusieurs appareils, fiable et répondant aux divers besoins des patients et des professionnels de la santé provinciaux. La réalisation de ces objectifs pourrait améliorer considérablement l'accès des patients aux soins de santé dans toute la province, en particulier pour les personnes vivant dans les régions rurales et éloignées de la province. Au cours des derniers mois, les partenaires du système de santé de la Saskatchewan ont collaboré à l'élaboration d'une liste exhaustive d'exigences en vue de l'acquisition d'un système provincial de vidéoconférence répondant aux besoins des patients et des professionnels de la santé à l'échelle de la province.

En déployant un système de vidéoconférence provincial, nos partenaires bénéficieront d'un certain nombre d'avantages, tels que :

Le soutien de Santé Canada et d'Inforoute aidera à maintenir les programmes utilisant le système provisoire pendant que les travaux sont en cours pour acquérir un système de vidéoconférence provincial conçu pour une utilisation clinique dans divers milieux de soins de santé. La présélection interprovinciale des fournisseurs menée par Inforoute permettra d'accélérer le cycle d'approvisionnement et de libérer des ressources précieuses de la Saskatchewan pour qu'elles puissent se concentrer sur d'autres priorités en matière de services de santé.

2. MySaskHealthRecord

Le portail des patients permet aux gens de mieux gérer leur santé grâce à l'accès à des renseignements personnels et à des outils et services de santé numériques. Des recherches ont montré que le fait de donner aux patients les moyens de mieux gérer leur propre santé entraîne une diminution des visites à la salle des urgences et des admissions à l'hôpital.

En Saskatchewan, les citoyens peuvent s'inscrire à MSHR pour avoir accès à leurs renseignements de santé personnels par le biais d'un site Web sécurisé et protégé par un mot de passe qui contient des renseignements de santé tels que :

La demande de comptes MSHR a augmenté de façon spectaculaire, principalement en raison des citoyens qui souhaitent avoir un accès en ligne aux résultats des tests de la COVID-19. Il est urgent d'augmenter le nombre de licences disponibles pour répondre à la demande. L'objectif d'inscrire 150 000 citoyens d'ici mars 2021 a été atteint à l'automne dernier, en grande partie grâce aux citoyens qui souhaitaient avoir un accès en ligne aux résultats de leurs tests de la COVID-19. Les fonds fédéraux seront utilisés pour augmenter de 50 % le nombre de comptes MSHR, pour un maximum de 225 000 citoyens.

3. Télésurveillance des patients

La Saskatchewan a récemment commencé à utiliser la télésurveillance des patients pour suivre les patients ayant subi une transplantation pulmonaire après leur sortie de l'hôpital. Lorsque le nombre de patients testés positifs à la COVID-19 a commencé à augmenter, les efforts ont rapidement passé à l'utilisation de la télésurveillance des patients pour suivre et soutenir ces patients depuis leur domicile. La technologie de surveillance à distance des patients permet à un seul travailleur de la santé de surveiller une centaine de patients, ce qui libère du personnel et des lits d'hôpitaux. En date du 9 mars 2021, un peu plus de 1 200 patients avaient adhéré au programme de surveillance à distance des patients de la COVID-19.

Le financement fédéral sera utilisé pour étendre l'utilisation de la télésurveillance des patients pour ceux atteints de la COVID-19 à l'échelle de la province, y compris dans les communautés rurales et éloignées. Le financement permettra également de développer des programmes similaires pour les patients souffrant d'autres problèmes de santé graves. Par exemple, il y a environ 64 000 personnes en Saskatchewan qui sont atteintes de bronchopneumopathie chronique obstructive, dont beaucoup sont des aînés. La télésurveillance des patients pourrait être utilisée pour aider ces patients et d'autres patients atteints de maladies chroniques à rester en bonne santé et à améliorer leur qualité de vie. Le financement fédéral permettra d'accroître l'utilisation de la télésurveillance des patients pour suivre les patients atteints de la COVID-19 et, à l'avenir, les patients souffrant d'autres problèmes de santé.

4. Système de numérotation automatique pour la COVID et système d'aiguillage électronique Novari

Le financement fédéral servira à acheter un système de numérotation automatique et à appuyer l'usage du système d'aiguillage électronique Novari. Ces systèmesqui sera seront utilisé utilisés pour vérifier que les tests et les résultats correspondent aux bons patients et pour informer les patientsces derniers dans les 24 heures suivant la confirmation par le laboratoire d'un résultat négatif au test de la COVID-19. La province continuera à contacter les patients dont le test est positif afin de répondre à leurs questions et de leur fournir des directives supplémentaires. Les patients peuvent choisir d'être avisés par téléphone ou par message texte.

La numérotation automatique réduit le nombre de personnes nécessaires pour contacter les patients. Le personnel de première ligne effectue actuellement ces appels et la numérotation automatique leur permettrait d'être réaffectés vers d'autres tâches urgentes telles que la fourniture de soins aux patients ou le soutien aux cliniques de vaccination.

Après la pandémie, la numérotation automatique pourrait être utilisée pour aviser les patients qui ne disposent pas d'un téléphone intelligent ou d'un ordinateur de leurs résultats de laboratoire ou d'autres renseignements sanitaires importants.

III. Tableau d'allocation des fonds

Tableau d'allocation des fonds
Financement total pour la Saskatchewan : 6 468 152 $
  2020-21
(000s)
2021-22
(000s)
2022-23
(000s)
TOTAL
(000s)
Vidéoconférence sécurisée 239 $ 917 $ 315 $ 1 471 $
Télésurveillance des patients 630 $ 1 060 $ s/o 1 690 $
MySaskHealthRecord 9 $ 2 011 $ s/o 2 020 $
Numérotation automatique et aiguillage électronique Novari 725 $ 562 $ s/o 1 287 $
Totaux 1 603 $ 4 550 $ 315 $ 6 468 $

IV. Mesure du rendement et résultats prévus

La Saskatchewan utilisera les mesures et les objectifs de rendement spécifiques décrits ci-dessous pour suivre les progrès réalisés et en rendre compte annuellement pour chaque initiative financée par l'accord bilatéral.
Initiatives Extrants Objectifs attendus
Vidéoconférence sécurisée
  • Nombre de comptes créés pour les professionnels de la santé
  • Nombre de minutes utilisées par mois
  • Nombre d'utilisateurs dans les communautés rurales ou éloignées
  • Nombre d'appels de soutien au service d'assistance
  • Augmenter le nombre de comptes
  • Augmenter les minutes utilisées
  • Augmenter le pourcentage de patients des zones rurales et nordiques
  • diminuer le nombre d'appels de soutien
Télésurveillance des patients
  • Nombre de patients inscrits
  • Nombre de domaines cliniques
  • Augmenter le nombre de patients inscrits
  • Augmenter le nombre de domaines cliniques utilisant la surveillance à distance des patients
MySaskHealthRecord
  • Nombre de citoyens possédant un compte MSHR
  • Nombre de résultats de tests de la COVID-19 publiés sur MSHR
  • Augmenter le nombre de citoyens possédant un compte MSHR
  • Augmentation du pourcentage de résultats de tests de la COVID-19 affichés sur MSHR
Numérotation automatique et aiguillage électronique Novari
  • Nombre de patients informés des résultats de leur test de la COVID par un système de numérotation automatique
  • Augmenter le nombre de résultats de tests fournis en moins de 24 heures

De plus, pendant la durée de l'accord bilatéral sur les priorités en matière de soins virtuels, la Saskatchewan travaillera avec l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) et d'autres provinces et territoires à l'élaboration d'un ensemble d'indicateurs pancanadiens mutuellement acceptables pour mesurer les progrès réalisés dans la mise en œuvre de la technologie des soins virtuels et son incidence sur les citoyens. La Saskatchewan engagera en outre ses experts en la matière afin d'aider l'ICIS à élaborer des indicateurs appropriés et à communiquer les données globales pertinentes et éventuellement désagrégées, si elles sont disponibles.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :