Aperçu des résultats : Évaluation de l’application canadienne d’avis d’exposition à la COVID‑19 (Alerte COVID)

Le Bureau de l’audit et de l’évaluation – Juin 2022

Sur cette page

Contexte du programme

Le 31 juillet 2020, le gouvernement fédéral a lancé l’application canadienne d’avis d’exposition à la COVID-19 (Alerte COVID) dans le cadre des efforts du pays visant à limiter la propagation de la COVID-19. L’application complète la recherche manuelle des contacts en informant les utilisateurs s’ils se sont trouvés près d’un autre utilisateur ayant été déclaré positif à la COVID-19. L’application a été conçue pour Santé Canada par le Service numérique canadien au moyen du code source de l’application COVID Shield développé par des bénévoles de Shopify, et a fait l’objet d’un examen de sécurité par BlackBerry.

Avec d’autres outils, l’application vise à limiter la propagation de la COVID-19 grâce à son utilisation généralisée au Canada. L’utilisation de l’application est volontaire et a été encouragée dans le cadre de campagnes ciblées de valorisation de la marque, de marketing et de communication. Un conseil consultatif externe a été créé pour fournir des conseils et veiller à ce que l’application soit exploitée de manière à servir l’intérêt public.

Approche de l’évaluation

L’évaluation a porté sur les activités de Santé Canada liées à l’application d’avril 2020 à juillet 2021.

L’approche de l’évaluation est composée des éléments suivants :

Ce que l’évaluation a révélé

Des données probantes indiquent que la conception et la mise en œuvre de l’application, ainsi que les changements qui y ont été apportés ultérieurement, ont respecté les principes FPT de protection des renseignements personnels. Santé Canada a veillé à ce que les principes de protection des renseignements personnels soient respectés en réalisant une évaluation des facteurs relatifs à la vie privée de l’application et en mettant à jour cette évaluation ou en réalisant des évaluations indépendantes sur les changements ou sur les nouvelles fonctionnalités, ainsi que grâce à une collaboration précoce et continue avec le Commissariat à la protection de la vie privée (CPVP).

De vastes mécanismes de gouvernance ont été établis pour appuyer la conception et la mise en œuvre de l’application. Santé Canada a collaboré avec un large éventail d’intervenants internes et externes pour échanger des renseignements et obtenir des conseils. Bien que ces mécanismes de gouvernance aient généralement bien fonctionné, certaines difficultés demeurent. En particulier, un besoin de clarifier les rôles et responsabilités de Santé Canada et du Service numérique canadien a été observé.

L’application Alerte COVID est un outil qui peut être utilisé avec d’autres mesures de santé publique pour contribuer à limiter la propagation du virus. L’évaluation a révélé que l’application a eu des effets; toutefois, compte tenu de la nouveauté de l’outil, il était difficile de quantifier son efficacité en raison du manque de données et de l’absence d’indicateurs d’efficacité prédéterminés, comme des repères, des cibles et des répercussions sur la santé publique. De plus, un certain nombre de difficultés, notamment des préoccupations liées à la protection des renseignements personnels et à la confiance, des problèmes techniques, un manque perçu d’efficacité et, surtout, des problèmes concernant la distribution de clés à usage unique, ont limité l’efficacité de l’application et, par conséquent, elle pourrait ne pas avoir atteint tout son potentiel.

Les cinq leçons apprises énumérées ci-dessous découlent des conclusions de l’évaluation. Ces leçons devraient être prises en considération pour assurer le développement et le lancement réussis d’une application semblable par le gouvernement du Canada dans l’avenir.

Leçons apprises

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :