Les Résultats en bref - Évaluation de la Stratégie fédérale de lutte contre la tabagisme

Introduction

  • La SFLT est une stratégie fédérale globale visant à réduire le nombre de maladies et de décès attribuables au tabagisme au Canada
  • Les objectifs de la SFLT sont les suivants : réduire le taux de tabagisme, empêcher les jeunes de commencer à fumer et réduire le nombre de maladies et de décès liés au tabagisme au pays
  • La stratégie est pilotée par Santé Canada, en collaboration avec d'autres ministères et organismes fédéraux
  • L'évaluation visait à déterminer la pertinence et le rendement de la SFLT d'avril 2012 à mars 2016 de Santé Canada, de l'Agence de la santé publique du Canada de Sécurité publique Canada, de la Gendarmerie royale du Canada, de l'Agence du revenu du Canada, et de l'Agence des services frontaliers du Canada.

Contexte

  • En 2012, le fardeau économique du tabagisme au Canada était évalué à 18,4 milliards de dollarsNote de base de page 1 et le tabagisme était en cause dans 23 % de l'ensemble des décès survenus au CanadaNote de base de page 2
  • Malgré la diminution des taux de tabagisme, 18 % des jeunes adultes (20 à 24 ans) fument quotidiennement ou à l'occasionNote de base de page 3
  • Les taux de tabagisme sont plus élevés dans les communautés des Premières Nations :

Constatations de l'évaluation

  • La SFLT a aidé à réduire les taux de tabagisme au Canada
  • Selon les intervenants, l'établissement d'une cible de réduction des taux de tabagisme aurait aidé à évaluer la réussite de la SFLT et à axer les activités sur un but commun. Par exemple, si l'on appliquait l'objectif de l'Organisation mondiale de la santé de réduire les taux de tabagisme de 30 %, le taux cible serait de 10,6 % chez les jeunes Canadiens de plus de 15 ans d'ici 2025
  • Il est nécessaire de poursuivre les activités de lutte contre le tabagisme, en particulier auprès de certaines populations
  • Tous les ordres de gouvernement ont un rôle à jouer dans la lutte contre le tabagisme
  • Le gouvernement fédéral doit continuer d'exercer un leadership dans des secteurs tels que la réduction des taux de tabagisme au sein des populations à risque, la contrebande du tabac et la promotion de stratégies communes de prévention du tabagisme, ainsi que dans de nouveaux secteurs comme les cigarettes électroniques ou les produits de vapotage
  • La GRC, l'ASFC et Santé Canada surveillent différents aspects de la contrebande de tabac. Il est encore nécessaire d'améliorer la compréhension du marché du tabac de contrebande

Recommandations et réponses

1. Envisager de fixer des objectifs de réduction du nombre de fumeurs au Canada, notamment dans les populations affichant des taux plus élevés

Réponse : Santé Canada fixera des objectifs de réduction du nombre de fumeurs dans le cadre d'une nouvelle approche de lutte contre le tabagisme

2. Définir et faire connaître les secteurs de la lutte contre le tabagisme où le gouvernement fédéral peut exercer un leadership, à la lumière des mesures actuellement prises par les provinces, les territoires et les municipalités

Réponse : Santé Canada évaluera le rôle actuel du gouvernement fédéral dans la lutte contre le tabagisme et explorera de nouveaux secteurs de responsabilité et de collaboration possibles

3. Envisager des solutions pour réglementer les nouveaux enjeux liés à la lutte contre le tabagisme

Réponse : Santé Canada continuera d'élaborer des initiatives de réglementation et de prendre des mesures de surveillance de la conformité et d'application de la loi dans le cadre du nouveau régime de réglementation

4. Examiner la possibilité de rapports intégrés sur le tabac de contrebande afin de faciliter l'analyse pancanadienne

Réponse : Les membres du portefeuille de la Sécurité publique et d'autres partenaires clés afin d'examiner les pratiques actuelles en matière de rapports relatifs au tabac de contrebande, de cerner les lacunes et de formuler des recommandations sur la possibilité de combiner les rapports pour permettre une analyse pancanadienne du problème

Au sujet de l'évaluation

L'évaluation a été réalisée par le Bureau de la vérification et de l'évaluation en décembre 2016. Les activités suivantes ont été menées : examen de la documentation, de données financières et de données sur le rendement, entrevues avec des personnes du gouvernement et de l'extérieur, analyse des médias et trois études de cas

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :