Aperçu des résultats - Évaluation des programmes de la Société canadienne du sang (SCS) bénéficiaires de contributions de Santé Canada de 2013-2014 à 2016-2017

Présentation

  • Santé Canada fournit du financement à la Société canadienne du sang (SCS) pour soutenir deux programmes en particulier : le programme de recherche et de développement (R-D) sur le sang et le programme de don et de greffe d’organes et de tissus (DGOT).
  • L’objectif principal du programme de R-D sur le sang consiste à soutenir la recherche fondamentale, appliquée et clinique sur la sûreté et l’efficacité des réserves de sang, et l’objectif principal du programme de DGOT est d’offrir un soutien à la SCS pour l’élaboration d’un système national de don et de greffe d’organes et de tissus.

Conclusions de l’évaluation

  • La lutte contre les menaces émergentes et la promotion de la sécurité du système canadien d’approvisionnement en sang dépend toujours de la R-D sur le sang. Bien qu’il demeure nécessaire de trouver une solution au déséquilibre entre la demande en organes et en tissus au Canada et la disponibilité des organes et des tissus, il faut préciser les rôles et les responsabilités de la SCS, des gouvernements provinciaux et territoriaux ainsi que du gouvernement fédéral au sein du programme de DGOT.
  • Le programme de R-D sur le sang a contribué à la sécurité du système canadien d’approvisionnement en sang en formant du personnel hautement qualifié en médecine de la transfusion et en générant des recherches visant à orienter l’élaboration des politiques et des règlements au Canada. Il est possible d’améliorer la sensibilisation envers les activités de recherche et les résultats du programme des partenaires du portefeuille fédéral de la Santé, y compris la Direction des produits biologiques et des thérapies génétiques (DPBTG) de Santé Canada et l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC).
  • Bien que le programme de DGOT ait connu un certain succès quant à la sensibilisation et à l’utilisation des pratiques exemplaires existantes, à ce jour, les efforts visant à élaborer un modèle de gouvernance national pour le système de DGOT n’ont pas obtenu les résultats escomptés. En fait, les provinces et les territoires n’ont pas la même vision quant à la nécessité d’un tel modèle. Des améliorations relatives aux rapports sur le rendement pourraient accroître la capacité du programme à rendre des comptes sur les résultats obtenus.

Recommandations et réponses

  1. Programme de R-D sur le sang – Il améliore l’échange de connaissances sur les projets de recherche et les résultats entre les partenaires du portefeuille fédéral de la Santé afin d’optimiser la connaissance et l’utilisation de ces connaissances.

    Réponse : En collaboration avec la R-D de la SCS, Santé Canada contribuera à instaurer un plus grand partage des résultats de recherche au sein des partenaires du portefeuille de la Santé en organisant des événements annuels pour le partage des connaissances destinés au personnel du portefeuille de la Santé, et élaborera un plan pour soutenir un plus grand partage de la recherche et des pratiques exemplaires.

  2. Programme de DGOT – Santé Canada doit réviser, clarifier et, au besoin, redéfinir son rôle au sein du programme ainsi que ses attentes envers la SCS.

    Réponse : Santé Canada prévoit embaucher, les provinces et les territoires, la SCS ainsi que les autres intervenants afin de revoir le role fédéral.

  3. Programme de DGOT – Il faut améliorer la cohérence et la clarté de la collecte des données sur le rendement et des rapports connexes.

    Réponse : En collaboration avec la R-D de la SCS ainsi que le secteur de DGOT,  un profil de renseignements sur le rendement pour préciser les exigences en matière de collecte de données et de rapports, qui seront précisées dans les nouvelles ententes de financement.

À propos de cette évaluation

L’évaluation porte sur la pertinence et le rendement des programmes de R-D sur le sang et de DGOT entre 2013-2014 et 2016-2017. L’évaluation comprend un examen de la documentation et des données, des entrevues avec des informateurs clés ainsi que des sondages menés auprès des intervenants du programme de DGOT et des intervenants du programme de R-D sur le sang.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :