ARCHIVÉE - Information sur les aliments nouveaux : Blé clearfield résistant à l'imidazolinone (lignée AP205 CL)

Information sur les aliments nouveaux - Biotechnologie alimentaire

Santé Canada a informé BASF Canada Inc. que le Ministère ne s'objecte pas à l'emploi alimentaire du grain de la lignée AP205CL, Triticum aestivum, dérivé par mutation, qui résiste aux herbicides à l'imidazolinone. Le Ministère a effectué une évaluation détaillée de ce blé conformément à ses lignes directrices relatives à l'évaluation de l'innocuité des aliments nouveaux. Ces lignes directrices sont fondées sur des principes internationaux d'évaluation de l'innocuité des aliments qui présentent des caractères nouveaux.

Contexte :

Le texte qui suit résume l'avis que BASF Canada Inc. a donné à Santé Canada et donne les résultats de l'évaluation de l'innocuité. Le présent sommaire ne contient aucun renseignement commercial confidentiel.

1. Introduction

BASF Canada a mis au point la lignée de blé AP205CL qui résiste aux herbicides à l'imidazolinone par la combinaison d'une mutagenèse et d'une sélection traditionnelle. Aucun nouvel ADN n'a été introduit dans la lignée de blé pour obtenir le phénotype résistant aux herbicides. La mutation responsable de la résistance à l'imidazolinone provient de la mutation ponctuelle d'un seul nucléotide du gène de l'acétohydroxyacide synthase (AHAS), mutation semblable à celle antérieurement décrite pour les lignées AP206CL et SWP965001 de maïs, de canola, de riz et de blé résistantes à l'imidazolinone.

2. Mise au point et production de la plante modifiée

La culture du blé comme aliment et provende est très répandue en Amérique du Nord. La principale utilisation du grain de blé est la production de farine laquelle, selon le type spécifique de blé, est utilisée dans de nombreux produits de boulangerie et de pâtisseries ainsi que dans d'autres produits alimentaires.

La mutation responsable de la résistance à l'imidazolinone provient d'une mutation ponctuelle d'un seul nucléotide dans un des trois gènes AHAS trouvés dans la lignée AP205CL (Triticum aestivum possède trois génomes). Le pétitionnaire a identifié par séquençage la mutation dans le gène de l'AHAS qui confère la résistance aux herbicides. Le gène altéré comprend une mutation qui produit une modification d' un codon de ACG à AAC, ce qui produit un changement de l'acide aminé sérine en asparagine. Comme dans les lignées résistantes à l'amidazoline antérieurement approuvées de blé, de riz, de maïs et de canola, le seul changement d'acide aminé modifie le site de liaison de l'herbicide sur l'enzyme AHAS alors qu'il ne produit aucun effet sur le fonctionnement normal de l'enzyme. Durant la mise au point, la lignée AP205CL a été rétrocroisée avec son parent Gunner pour récupérer le génotype du parent tout en gardant la caractéristique de résistance à l'imidazolinone.

3. Information concernant le produit

Une mutation de l'enzyme AHAS dans le blé pourrait potentiellement avoir un effet sur la biosynthèse de l'isoleucine, de la leucine et de la valine, des acides aminés essentiels. On a cependant comparé la composition en acides aminés de la lignée de blé Clearfield AP205CL à des cultivars commerciaux et confirmé que la mutation n'avait pas d'effet sur l'activité de l'enzyme AHAS du blé résistant à l'imidazolinone.

4. Exposition alimentaire

On prévoit que le blé Clearfield de la lignée AP205CL résistante à l'imidazolinone sera utilisé par l'industrie alimentaire dans des applications semblables à celles d'autres variétés de blé. Comme on ne s'attend à aucun changement dans la teneur en gluten de cette variété de blé, il n'y a aucune inquiétude nouvelle ou supplémentaire relativement aux individus atteints de la maladie coeliaque.

5. Nutrition

Les échantillons de grains ont été soumis à des analyses immédiates (humidité, matières grasses, protéines, fibres brutes), d'acides aminés, de minéraux (fer, magnésium, phosphore et zinc), de vitamines (niacine, acide pantothénique, thiamine, vitamine B6 et vitamine E), d'acides gras et d'antinutriments (acide phytique et inhibiteur de trypsine). Il y a eu des différences significatives obtenues entre les variétés AP205CL et Gunner dans la teneur de deux acides gras, les acides oléique et palmitique. Cependant, ces différences ne sont biologiquement pas significatives dans le grain de blé, car la teneur en gras du grain est inférieure à 2 % et ces acides gras ne constituent qu'une partie des gras. Si l'huile de germe de blé était extraite et utilisée comme ingrédient, les différences ne seraient toujours pas biologiquement significatives, car les concentrations dans le blé Clearfield se situent bien à l'intérieur de la variation de ces acides gras telles que démontrées par les variétés de comparaison utilisées dans l'étude et les données rapportées dans la documentation scientifique.

6. Toxicologie

La valeur probante de la preuve suggère qu'il est fort peu probable que l'enzyme mutant de l'AHAS de la lignée de blé AP205CL constituera une toxine ou un allergène dans des conditions normales de consommation. Cette conclusion est fondée sur les observations que la protéine est présente en très faibles quantités dans la partie consommable du blé. L'enzyme est thermolabile et serait inactivé durant le processus normal de préparation alimentaire, alors que la protéine est soumise à une dégradation dans le tractus gastro-intestinal humain par la trypsine comme protéine native. Par conséquent, l'exposition systémique à l'AHAS intacte a été considérée négligeable. De plus, la protéine modifiée d'AHAS n'est pas l'homologue d'allergènes connus et ne diffère pas de l'AHAS natif dans sa similitude aux allergènes alimentaires connus. De plus, le blé de la lignée AP205CL n'exprime aucune nouvelle protéine ni de quantités modifiées d'importance d'autres protéines, y compris les allergènes endogènes du blé, comme il a été démontré par comparaison des extraits protéiques de la lignée AP205CL et de son parent non modifié par chromatographie liquide à haute performance.

Conclusion :

Après avoir examiné les renseignements à l'appui de l'utilisation alimentaire de la lignée de blé résistant à l'imidazolinone AP205CL, Santé Canada a conclu que l'utilisation alimentaire du grain de cette lignée ne soulève aucune préoccupation quant à son innocuité ou à sa valeur nutritionnelle. La variété de blé Clearfield AP205CL demeure inchangée relativement à ses caractéristiques nutritionnelles et d'innocuité alimentaire quand on la compare à d'autres variétés de blé actuellement offertes sur le marché canadien.

L'avis de Santé Canada ne vise que l'utilisation alimentaire de la variété de blé AP205CL résistante à l'imidazolinone. À l'aide des processus réglementaires actuels, l'Agence canadienne d'inspection des aliments a traité distinctement des questions liées à son utilisation comme provende.


Le présent document sur des aliments nouveaux résume l'avis sur le produit visé par la Direction des aliments, Direction générale des produits de santé et des aliments, Santé Canada. Cet avis est fondé sur l'analyse détaillée des renseignements soumis par le pétitionnaire conformément aux Lignes directrices relatives à l'évaluation de l'innocuité des aliments nouveaux.

(Also available in English)

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Section de biotechnologie alimentaire
Direction des aliments
Direction générale des produits de santé et des aliments
Santé Canada
Parc Tunney
Ottawa (Ontario) K1A 0L2
Téléphone : (613) 941-5535
Télécopieur : (613) 952-6400
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :