ARCHIVÉE - Huile de colza à faible teneur en acide érucique dérivée des lignées PC97-03, PC98-44 et PC98-45 de brassica juncea (L.) CZERN. de qualité de type canola

Information sur les aliments nouveaux - biotechnologie alimentaire

Santé Canada a fait savoir au Conseil canadien du canola qu'il ne s'oppose pas à l'utilisation alimentaire de l'huile de colza à faible teneur en acide érucique dérivée des lignées PC 97-03, PC98-44 et PC98-45 de Brassica juncea (L.) Czern de qualité de type canola. Le Ministère a effectué une évaluation détaillée des trois lignées B. juncea conformément à ses Lignes directrices relatives à l'évaluation de l'innocuité des aliments nouveaux. Ces lignes directrices sont fondées sur des principes internationaux d'évaluation de l'innocuité des aliments qui présentent des caractères nouveaux.

Contexte :

Le texte qui suit résume l'avis que le Conseil canadien du canola a donné à Santé Canada et ne contient aucun renseignement commercial confidentiel.

1. Introduction

On a mis au point les lignées PC97-03, PC-044 et PC98-45 de Brassica juncea au moyen de techniques traditionnelles de sélection et de production pour satisfaire les normes de qualité du canola de moins de 2 % d'acide érucique dans l'huile et de moins de 30 moles de glucosinolates aliphatiques par gramme dans un tourteau de canola.

2. Mise au point et production de la plante modifiée

Le présent document sur des aliments nouveaux résume l'avis sur le produit visé par la Direction des aliments, Direction générale des produits de santé et des aliments, Santé Canada. Cet avis est fondé sur l'analyse détaillée des renseignements soumis par le pétitionnaire conformément aux Lignes directrices relatives à l'évaluation de l'innocuité des aliments nouveaux.

On a créé les trois lignées de B. juncea de qualité de type canola par des croisements interspécifiques entre la lignée B. juncea et la lignée B. rapa à faible teneur en glucosinolate et à acide érucique 0. On a incorporé le phénotype nouveau (qualité de type canola) de façon stable dans la plante par rétrocroisement répété avec B. juncea. On a présenté l'historique génétique pour démontrer comment on est arrivé à la sélection de ces trois lignées. On n'a introduit aucun ADN nouveau ou protéine nouvelle dans ces plantes pour obtenir ce phénotype à faible teneur en acide érucique et en glucosinolate.

3. Information concernant le produit

On a exprimé le phénotype nouveau comme prévu avec de faibles teneurs en glucosinolate et un contenu en acide érucique inférieur à 1 %. L'huile dérivée de ces lignées satisfait les spécifications de l'huile de canola énumérées dans le Codex des produits chimiques alimentaires, 4e édition.

4. Exposition alimentaire

L'huile raffinée est le seul produit du canola consommé par les êtres humains. L'huile dérivée des lignées PC97-03, PC98-44 et PC98-45 vise une utilisation similaire à celles des huiles de canola traditionnelles dans l'industrie alimentaire au Canada. On utilise l'huile de canola dans les produits à base d'huile à salade et à frire et elle est également acceptable dans des produits hydrogénés tels que la margarine et les shortenings. La mise au point du B. juncea de qualité de type canola n'a produit aucun changement dans les habitudes de consommation de ces produits.

5. Nutrition

Les profils d'acide gras de l'huile de colza à faible teneur en acide érucique obtenue à partir des lignées de PC97-03, PC98-44 et PC98-45 du B. juncea (L.) Czern. de qualité de type canola n'excèdent pas la plage normale des autres huiles végétales et de canola. La consommation d'huile raffinée provenant des lignées PC97-03, PC98-44 et PC98-45 n'aura pas d'incidence significative sur la qualité nutritionnelle de l'approvisionnement en aliments au Canada.

6. Innocuité

Comme ces trois lignées de B. juncea de qualité de type canola sont des produits de techniques de production traditionnelles et qu'il n'y a pas d'ADN nouveau ou de protéine nouvelle dans la plante, ces produits ne posent pas de préoccupation supplémentaire quant à leur toxicité ou à leur allergénicité. L'application de techniques de production traditionnelles à la mise au point de ces trois lignées de B. juncea (L.) Czern ne soulève aucune préoccupation particulière.

Conclusion :

Après avoir étudié les renseignements présentés à l'appui de l'utilisation alimentaire d'huile de colza à faible teneur en acide érucique dérivée des lignées de PC97-03, PC98-44 et PC98-45 de Brassica juncea (L.) Czern., Santé Canada a conclu que ces huiles de canola ne posent pas de problème en matière d'innocuité. Santé Canada est d'avis que l'huile raffinée provenant de ces trois lignées de canola est aussi sécuritaire et nutritive que celle qui provient des variétés de canola actuellement offertes sur le marché. Le Ministère ne s'objecte pas à ce que l'huile dérivée de ces lignées soit étiquetée « huile de canola ».

L'avis de Santé Canada ne porte que sur l'utilisation alimentaire de ces lignées. Les processus réglementaires en vigueur à l'Agence canadienne d'inspection des aliments s'appliquent aux enjeux liés à la production de B. juncea au Canada et à leur utilisation comme provende.


Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec:

Section des aliments nouveaux
Direction des aliments
Direction générale des produits de santé et des aliments
Santé Canada
Pré Tunney
Ottawa (Ontario) K1A 0L2
Téléphone : (613) 941-5535
Télécopieur : (613) 952-6400

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :