ARCHIVÉE - Maïs résistant aux insectes (Cry3Bb1), lignée MON 863

Information sur les aliments nouveaux - biotechnologie alimentaire

Santé Canada a manifesté à Monsanto Canada Inc. son accord à l'utilisation à des fins alimentaires de la lignée de maïs MON 863 résistant aux insectes, dont certains insectes coléoptères. Le Ministère a effectué une évaluation détaillée de ce maïs conformément à ses Lignes directrices relatives à l'évaluation de l'innocuité des aliments nouveaux. Ces lignes directrices sont fondées sur des principes internationaux d'évaluation de l'innocuité des aliments qui présentent des caractères nouveaux.

Contexte :

Le texte qui suit résume l'avis que Monsanto Canada Inc. a donné à Santé Canada et ne contient aucun renseignement commercial confidentiel.

1. Introduction

On a mis au point la lignée de maïs MON 863 au moyen de modifications génétiques afin d'exprimer deux nouvelles protéines, une Cry3Bb1 modifiée et une néomycine-phosphotransférase de type II (NPTII).La protéine Cry3Bb1 agit contre les différentes espèces de chrysomèle des racines de maïs (les espèces Coleoptera, Chrysomelidae, Diabrotica). L'enzyme exprimée par le gène NPTII procure une résistance aux aminosides et est utilisée comme marqueur spécifique dans le développement de la lignée de maïs MON 863.

2. Mise au point et production de la plante modifiée

La lignée de maïs MON 863 a été créée par transformation au moyen de particules pour introduire une séquence d'ADN plasmidique (ZMIR13L) dans des cellules de maïs. La séquence introduite comprend des gènes cry3Bb1 et nptII ainsi que des composants associés à la régulation des gènes nécessaires pour leur expression dans le plant de maïs.

Le gène cry3Bb1 est dérivé de Bacillus thuringiensis, sous-espèce kumamotoensis, un microorganisme commun du sol. Le gène de type sauvage cry3Bb1 a été modifié pour améliorer son activité insecticide et son expression dans les plantes sans altérer sa fonction (désigné par cry3Bb1.11098). Le gène nptII est dérivé du transposon procaryote Tn5 et donne une résistance aux aminosides. Il agit comme un marqueur spécifique dans les premiers stades de sélection en laboratoire de cellules végétales après transformation.

Une copie de la séquence d'ADN ZMIR13L a été détectée à un seul site actif dans la lignée de maïs MON 863. Ce renseignement a été obtenu à l'aide d'une analyse par transfert de Southern sur le MON 863. Aucun ADN, autre que celui associé aux cassettes de cry3Bb1 et nptII intacts, n'a été détecté dans MON 863. Le recours à une analyse par transfert de Southern pendant plusieurs générations a confirmé la stabilité des traits introduits. L'analyse de la réaction en chaîne de la polymérase (PCR) ainsi que le séquencement de l'ADN ont été utilisés pour vérifier autant la séquence de raccord de l'insérat avec le génome végétal que l'intégrité des extrémités 5' et 3' de l'insérat.

3. Information sur le produit

La lignée de maïs MON 863 diffère de son homologue parental par l'addition des séquences nouvelles de gènes cry3Bb1 et nptII dans le génome, ainsi que par l'expression de deux protéines (Cry3Bb1 et NPTII). Les protéines encodées par ces gènes sont exprimées à différents niveaux dans les tissus de la plante et ce, pendant toute sa vie.

4. Exposition alimentaire

Peu de maïs à grains entiers ou de maïs transformé sont directement consommés par les humains lorsqu'on les compare aux ingrédients alimentaires à base de maïs. Le maïs est une matière brute utilisée pour la fabrication d'amidon. La majeure partie de l'amidon de maïs est transformée en une variété d'édulcorants et de produits de fermentation, notamment le sirop de maïs à haute teneur en fructose et l'éthanol. L'huile de maïs est commercialement préparée à partir du germe. Ces matières sont des composants de plusieurs aliments, dont les produits laitiers et de boulangerie. L'utilisation du grain de MON 863 dans l'alimentation humaine ne devrait pas être différente de celle des variétés de maïs cultivées non-transgéniques. À ce titre, l'exposition alimentaire des Canadiens aux grains hybrides résistant aux insectes ne sera pas différente de celle des autres variétés de maïs cultivé offertes sur le marché.

5. Nutrition

Les principaux composants des grains de maïs récoltés lors des essais en champ ont été analysés. Les données de composition des protéines, des gras, des cendres, des glucides, des calories, de l'humidité, des acides aminés, des acides gras, des vitamines, des minéraux et des facteurs antinutrionels pour la lignée du grain MON 863 étaient semblables aux données de la lignée non modifiée et à l'intérieur des gammes publiées pour le maïs hybride commercialisé.

6. Toxicologie

L'absence de toxicité aiguë lors des études sur les animaux et le manque d'homologie avec des toxines protéiques connues laissent entendre qu'aucune protéine MON 863 Cry3Bb1.11098 présente dans les produits alimentaires préparés à partir de la nouvelle variété de maïs ne présenterait d'activité toxique. L'improbabilité que la protéine MON 863 Cry3Bb1.11098 soit une toxine ou un allergène alimentaire éventuelS est indiquée par son manque d'homologie aux toxines ou aux allergènes protéiques connus, ainsi que par sa digestion rapide dans l'estomac. Les données démontrant que la concentration de la protéine Cry3Bb1.11098 dans le grain comestible avait peu de liens avec la protéine végétale complète et qu'elle se dégradait durant les processus normaux de cuisson soutiennent la conclusion voulant que la protéine Cry3Bb1.11098 exprimée dans la lignée MON 863 n'est pas susceptible d'être une toxine mammalienne ou un allergène alimentaire.

Conclusion:

Après avoir étudié les renseignements présentés à l'appui de l'utilisation alimentaire de la lignée de maïs MON 863 résistant aux insectes, Santé Canada a conclu que ce maïs ne pose pas de préoccupation en ce qui concerne l'innocuité. Santé Canada est d'avis que la lignée MON863 est aussi sécuritaire et nutritive que les variétés de maïs actuellement offertes sur le marché.

L'avis de Santé Canada ne porte que sur l'utilisation alimentaire de cette lignée de maïs résistant aux insectes. Les processus de réglementation en vigueur à l'Agence canadienne d'inspection des aliments s'appliquent aux enjeux liés à la production de maïs résistant aux insectes au Canada et à son utilisation à titre d'aliment du bétail.


Le présent document sur les aliments nouveaux résume l'avis sur le produit visé par la Direction des aliments, Direction générale des produits de santé et des aliments, Santé Canada. Cet avis est fondé sur l'analyse détaillée des renseignements soumis par le pétitionnaire conformément aux Lignes directrices relatives à l'évaluation de l'innocuité des aliments nouveaux.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Section des aliments nouveaux
Direction des aliments
Direction générale des produits de santé et des aliments
Santé Canada
Pré Tunney
Ottawa (Ontario) K1A 0L2
Téléphone : (613) 941-5535
Télécopieur : ( 613) 952-6400

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :