ARCHIVÉE - Lignées de canola 45A37 et 46A40 à forte teneur en acide oléique et à faible teneur en acide linoléique

DA/BBA-096-228-A
Octobre 1999

Information sur des aliments nouveaux - Biotechnologie alimentaire

Santé Canada a prévenu Pioneer Hi-Bred International Inc. que le Ministère ne s'oppose pas à l'utilisation alimentaire des nouvelles lignées de canola 45A37 et 46A40, que l'on a mises au point pour produire de l'huile à forte teneur en acide oléique et à faible teneur en acide linoléique. Le Ministère a effectué une évaluation détaillée des lignées 45A37 et 46A40 conformément à ses Lignes directrices relatives à l'évaluation de l'innocuité des aliments nouveaux (septembre 1994). Ces lignes directrices sont fondées sur des principes internationaux d'évaluation de l'innocuité des aliments dérivés d'organismes modifiés génétiquement.

Contexte :

Le texte qui suit résume l'avis que Pioneer Hi-Bred International Inc. a donné à Santé Canada et ne contient aucun renseignement commercial confidentiel.

1. Introduction

On a mis au point les lignées de canola (Brassica napus) 45A37 et 46A40 en combinant une mutagenèse induite, qui visait à produire la forte teneur en acide oléique, à un croisement traditionnel avec les variétés Stellar et Apollo de canola enregistrées pour produire la faible teneur en acide linoléique. Dans l'huile transformée provenant de ces variétés nouvelles, appelée huile de canola P6, le niveau d'acide oléique ressemble à celui que contiennent l'huile d'arachide et l'huile d'olive.

2. Mise au point de la plante modifiée

On a choisi la caractéristique à forte teneur en acide oléique des lignées 46A12 et 46A16 à la suite d'une mutagenèse induite en exposant des graines des variétés de canola Regent, Topas et Andor à une solution d'éthylnitroso-urée (8 mM) dans du diméthylsulfoxyde. On croit que la mutation induite dans les lignées 46A12 et 46A16 ressemble à celle des mutants fad2 d'Arabidopsis thaliana. Le gène fad2 code une désaturase, enzyme qui catalyse la conversion de C18:1 en acides gras C18:2 et C18:3 dans les cellules de la plante. Une mutation à l'intérieur du gène fad2 qui bloque l'expression d'une désaturase active entraîne l'accumulation d'acide oléique C18:1. On a ajouté la caractéristique à faible teneur en acide linolénique en croisant la lignée avec les variétés enregistrées Stellar et Apollo de canola à faible teneur en acide linolénique. La seule différence importante entre les lignées 45A37 et 46A40, c'est qu'on a choisi la première à cause de sa maturation rapide, tandis que la lignée 46A40 mûrit plus tard pendant la saison (maturité-intermédiaire).

3. Information concernant le produit

Si l'on se fonde sur les renseignements fournis, il n'y a pas de protéine nouvelle et seule l'huile de graine raffinée servira dans l'alimentation. L'huile de canola comestible raffinée ne contient pas de protéine détectable et est constituée de glycosides purifiés. Outre les caractéristiques que constituent la teneur élevée en acide oléique et la faible teneur en acide linolénique de l'huile de graines, les caractéristiques relatives à la maladie, aux parasites et à l'agronomie des lignées de canola 45A37 et 46A40 étaient comparables à celles d'autres variétés de canola disponibles sur le marché.

4. Exposition alimentaire

L'huile raffinée est le seul produit du canola que consomment les êtres humains. On pense que les huiles à forte teneur en acide oléique sont recherchées comme huile de cuisson parce qu'elles résistent mieux à l'oxydation que les huiles polyinsaturées. Le niveau d'acide oléique dans l'huile de canola P6 ressemble à celui des huiles d'arachide et d'olive.

5. Nutrition

Le tableau présente une comparaison des teneurs en acide oléique, linoléique et linolénique de l'huile de canola P6 et d'autres huiles alimentaires. L'huile de canola provenant des lignées 45A37 et 46A40 (P6) contenait 24 % de plus d'acide oléique et 40 % ou 75 % de moins d'acides linoléique et linolénique respectivement, comparativement à l'huile de canola ordinaire. L'analyse d'autres acides gras, de matières non saponifiables, de l'indice de saponification, de l'indice d'iode et de l'indice de réfraction n'a pas révélé de différence significative entre les huiles P6 et l'huile de canola ordinaire. Les huiles modifiées contenaient moins de tocophérols que les huiles de canola ordinaires, et l'indice de peroxyde était moins élevé, ce qui est conforme au fait que l'huile P6 est moins insaturée.

Tableau 1. Comparaison de l'huile de canola P6 à d'autres huiles alimentaires
(Pourcentage d'acide gras totaux)

Oléique Linoléique Linolénique
Canola 63 19-21 10
P6 78 11-13 2-3
Olive 55-83 (73) 8 0,6
Arachide 35-72 (45) 32 0

La composition en acides gras des huiles de canola P6 se situe à l'intérieur de la plage normale observée pour d'autres huiles alimentaires et sa consommation n'aura pas d'incidence significative sur la qualité nutritive de l'approvisionnement en aliments au Canada.

6. Innocuité

Comme l'huile transformée provenant des lignées 45A37 et 46A40 ou de lignées dérivées de celles-ci sera la seule disponible pour la consommation humaine et comme la transformation élimine les matières protéiques, ce produit ne pose aucune préoccupation supplémentaire quant à la toxicité ou à l'allergénicité.

Conclusion :

Après avoir étudié les renseignements présentés à l'appui de l'utilisation alimentaire des lignées de canola 45A37 et 46A40 à forte teneur en acide oléique et à faible teneur en acide linolénique, Santé Canada a conclu que ces lignées ne soulèvent aucune préoccupation en ce qui concerne l'innocuité. Santé Canada est d'avis que l'huile transformée provenant du canola 45A37 et 46A40 est aussi salubre et nutritive que celles qui proviennent de variétés de canola actuellement disponibles sur le marché.

L'avis de Santé Canada ne porte que sur l'utilisation alimentaire des lignées de canola à forte teneur en acide oléique et à faible teneur en acide linolénique. Les processus réglementaires en vigueur à l'Agence canadienne d'inspection des aliments s'appliquent aux enjeux liés à la production de lignées de canola à forte teneur en acide oléique et à faible teneur en acide linolénique, au Canada et à leur utilisation comme provende.


Le présent document d'information sur des aliments nouveaux résume l'avis donné sur le produit visé par la Direction des aliments, Direction générale de la protection de la santé, Santé Canada. Cet avis est fondé sur l'analyse détaillée des renseignements fournis par le pétitionnaire conformément aux Lignes directrices relatives à l'évaluation de l'innocuité des aliments nouveaux.

Pour obtenir plus de renseignements, prière de communiquer avec :

Bureau de la biotechnologie alimentaire
Direction des aliments
Direction générale de la protection de la santé
Santé Canada
Parc Tunney
Ottawa (Ontario) K1A 0L2
Téléphone : (613) 941-5535
Télécopieur : (613) 952-6400

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :