Bien manger avec le Guide alimentaire canadien - Premières Nations, Inuit et Métis

Ragoût d'orignal? Omble de l'Arctique? Bleuets? Bannique? On a créé, pour la première fois, un guide alimentaire national qui reflète les valeurs, les traditions et les choix alimentaires des Premières Nations, des Inuits et des Métis.

Ce nouveau guide alimentaire adapté inclut tant des aliments traditionnels que des aliments que l'on retrouve à coût abordable dans les marchés d'alimentation partout au Canada. Les recommandations de ce guide sont fondées sur la version 2007 du Guide alimentaire canadien mais les images et le contenu sont originaux.

Les recommandations sont fondées sur la nouvelle version 2007 du Guide alimentaire canadien.

Foire aux questions

1. En quoi consiste la publication « Bien manger avec le Guide alimentaire canadien - Premières Nations, Inuit et Métis »?

Il s'agit d'un guide alimentaire personnalisé qui reflète les traditions et les choix alimentaires des Premières Nations, des Inuits et des Métis et il est un complément du Guide alimentaire canadien 2007. Ce guide alimentaire personnalisé contient des recommandations pour une alimentation saine fondées sur des données scientifiques. Il reconnaît l'importance des aliments traditionnels et des aliments que l'on retrouve aujourd'hui dans les marchés d'alimentation pour les Premières Nations, les Inuits et les Métis.

Ce guide alimentaire peut s'avérer un outil utile pour permettre aux personnes, aux familles et aux collectivités d'en apprendre davantage et de partager des façons de bien manger et de les partager, incluant les aliments traditionnels et les aliments que l'on retrouve dans les marchés d'alimentation.

2. Pourquoi y a-t-il un guide alimentaire personnalisé en fonction des besoins des Premières Nations, des Inuit et des Métis?

Les cultures autochtones ont des valeurs, des traditions et parfois des choix alimentaires qui diffèrent de ceux de la population canadienne en général. Le guide alimentaire personnalisé donne des exemples d'aliments traditionnels des Premières Nations, des Inuits et des Métis. Il explique qu'on peut créer un modèle de saine alimentation en combinant les aliments traditionnels avec ceux que l'on retrouve dans les marchés d'alimentation.

3. Quelles sont les principales différences entre la publication Bien manger avec le Guide alimentaire canadien et la publication Bien manger avec le Guide alimentaire canadien - Premières Nations, Inuit et Métis?

La publication Bien manger avec le Guide alimentaire canadien - Premières Nations, Inuit et Métis reflète l'importance tant des aliments traditionnels que des aliments que l'on retrouve dans les marchés d'alimentation pour les Autochtones qui vivent au Canada.

Il présente des images d'aliments qui sont généralement disponibles dans les marchés d'alimentation des régions régions rurales et éloignées et il présente de plus des images et un contenu uniques développés pour les populations autochtones.

4. Est-ce que la publication Bien manger avec le Guide alimentaire canadien - Premières Nations, Inuit et Métis remplace d'autres guides alimentaires régionaux qui ont été personnalisés conçus pour refléter les traditions et les aliments locaux?

Des versions antérieures du Guide alimentaire canadien ont été personnalisées dans diverses régions du Canada afin de refléter les traditions et les aliments locaux. C'est toutefois la première fois que le Guide alimentaire canadien a été personnalisé au plan national afin de refléter les aliments et les traditions des Premières Nations, des Inuits et des Métis.

Les informations alimentaires présentées dans ce nouveau guide alimentaire national personnalisé donnent des références récentes pour adapter tous les guides alimentaires locaux ou régionaux.

5. Comment les langues de traduction ont elles été choisies et où vivent les personnes qui parlent ces langues?

Le cri, l'ojibwe et inuktitut ont été choisis pour s'adresser au plus grand nombre de personnes. Chacune de ces langues est parlée par plus de 30 000 personnes. Chacune des autres langues autochtones est parlée par moins de 15 000 personnes. La décision relative aux langues est fondée sur les données du recensement de 2006.

Le cri des plaines est généralement parlé dans des parties de l'Alberta, de la Saskatchewan et du Manitoba. Le cri de bois est généralement parlé dans des parties de la Saskatchewan et du Manitoba. Le dialecte ojibwe choisi est parlé dans des parties de la Saskatchewan, du Manitoba et du Nord Ouest de l'Ontario. Le dialecte inuktitut choisi est parlé par Inuit de l'Arctique de l'Est.


Si vous avez des questions ou si vous voulez formuler des commentaires sur la publication Bien manger avec le Guide alimentaire canadien - Premières Nations, Inuit et Métis, veuillez contacter la Direction des programmes communautaires de Santé Canada.

Consultez la Foire aux questions du Guide alimentaire canadien pour trouver des liens d'information et des informations sur le Guide alimentaire canadien.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :