Perce-oreilles

À quoi ressemblent-ils?

En dépit de leur aspect redoutable et de leur mauvaise réputation, les perce-oreilles (ou forficules) sont inoffensifs pour les humains. En fait, ils sont souvent bénéfiques, car ils se nourrissent de matière en décomposition et de larves d'insectes, d'œufs de limaces, de pucerons et d'autres ravageurs des jardins.

Les perce-oreilles adultes mesurent environ 1,5 à 2 cm de longueur (0,59 à 0,79 pouce) et leurs antennes sont environ deux fois moins longues. Les perce-oreilles ont un corps allongé et aplati qui est recouvert d'une carapace dure et luisante aux teintes de brun et de rouge. On reconnaît les perce-oreilles à leurs cerques, qui ressemblent à deux pinces fixées à l'extrémité de leur abdomen. Le mâle possède deux gros cerques recourbés, tandis que ceux de la femelle sont plus petits et presque droits. Ces appendices jouent un rôle dans la parade nuptiale et l'accouplement et servent de moyen de défense contre les agresseurs.

Formats de rechange

Quels dommages peuvent-ils causer?

Bien qu'ils se nourrissent surtout de matière organique en décomposition, les perce-oreilles agrémentent leur menu de pousses tendres, de feuilles et de fleurs de plantes florales et de légumes, mais aussi, en tant que carnivores, de larves d'insectes, d'œufs de limaces, de pucerons et d'autres ravageurs des jardins. Ils sont même cannibales à l'occasion.

Durant la journée, les perce-oreilles se réfugient dans des endroits frais, sombres et humides, notamment sous les pierres, parmi les déchets de jardin, dans les pieds tubulaires des meubles de jardin, dans les clôtures en bois ainsi que dans les portes en aluminium creuses et autres fissures et crevasses. À la tombée du jour, ils quittent leur cachette pour se nourrir. Les perce-oreilles rampent sur le sol ou escaladent les maisons, les clôtures et les arbres. Ils commencent à s'aventurer dans les habitations à partir du mois de juin ou de juillet. Bien que leur présence à l'intérieur des maisons soit accidentelle, découvrir un perce-oreille dans les aliments, les vêtements et, parfois, entre les draps d'un lit n'est jamais agréable.

Comment se débarrasser des perce-oreilles?

Interventions physiques

Le meilleur moment pour intervenir contre les perce-oreilles est au début du printemps, par temps chaud et sec, lorsque les insectes sont à l'état larvaire. Dans les zones habitées, les moyens de lutte donnent de meilleurs résultats s'ils sont appliqués à la grandeur du voisinage ou de la collectivité.

  • Cultivez le sol afin de déranger les perce-oreilles adultes qui ont survécu à l'hiver et d'exposer les œufs fraîchement pondus à la surface sèche du sol, où ils ont moins de chances de survivre.
  • Créez un périmètre sec et dégagé autour des fondations de votre maison en taillant la végétation et en enlevant le paillis, les débris organiques et les autres objets susceptibles de servir de refuges aux perce-oreilles.
  • Réparez les robinets extérieurs et les descentes d'eaux pluviales qui fuient et veillez à ce que les drains soient orientés de manière à éloigner l'eau des fondations.
  • Entretenez votre pelouse et votre jardin en éliminant les débris et la matière organique en décomposition afin de repousser les perce-oreilles. Évitez également toute accumulation de résidus de tonte, de feuilles mortes, de mauvaises herbes ou de vieux bois, sauf à l'endroit où vous déposez la matière organique pour en faire du compost.
  • Commencez le potager le plus tôt possible afin de donner aux plantes une longueur d'avance sur les larves (nymphes) qui émergent de leur nid en juin.
  • Enlevez rapidement de votre potager les fruits et les légumes, car les perce-oreilles sont attirés par ceux qui sont abîmés par d'autres insectes ou par des maladies.
  • Inspectez les fleurs ou les légumes fraîchement coupés avant de les apporter dans la maison et délogez les perce-oreilles qui se cachent derrière les feuilles ou dans les fleurs.

N'oubliez pas que les perce-oreilles ne sont pas les seuls responsables des dommages causés aux plantes. Faites le tour du jardin ou du potager la nuit équipé d'une lampe de poche afin de vérifier si les vrais coupables ne seraient pas des limaces ou d'autres insectes nocturnes.

Pièges

On peut tirer avantage du comportement des perce-oreilles qui se réfugient dans des endroits sombres et étroits en y installant des pièges simples comme suit :

  • disposez à la verticale sur le sol des pièces de carton ondulé enroulées sur elles-mêmes et maintenues avec un élastique;
  • retournez sur le sol des pots à fleurs remplis de paille ou de papier journal humide et soulevez légèrement les pots avec une petite pierre de manière à laisser un espace où les perce-oreilles peuvent ramper;
  • laissez sur le sol des cannes de bambou creuses ou des petites sections de tuyaux d'arrosage.

Pour obtenir de meilleurs résultats, il faut inspecter les pièges régulièrement et se débarrasser des perce-oreilles piégés en les plongeant dans un seau d'eau savonneuse.

Il est également possible d'attirer et d'éliminer les perce-oreilles au moyen de pièges installés près des fondations ou à d'autres endroits stratégiques sur le terrain. Voici quelques suggestions :

  • Les perce-oreilles sont fortement attirés par l'huile de poisson et dans une moindre mesure, par l'huile végétale et les autres huiles. Utilisez des contenants peu profonds (comme les boîtes à sardine) partiellement remplis d'huile et enfouis dans le sol jusqu'au rebord pour attirer et capturer de nombreux perce-oreilles.
  • Conservez les contenants de jus congelé, mais ne les rincez pas. Remplissez-les aux deux tiers avec de l'eau, ajoutez du savon liquide, puis placez-les à des endroits stratégiques.

Produits chimiques

Important!

Si vous décidez d'utiliser un pesticide pour régler votre problème d'infestation, lisez d'abord l'étiquette afin de choisir le produit approprié à l'organisme nuisible ciblé. Suivez attentivement toutes les directives et les mises en garde qui figurent sur l'étiquette et vérifiez toujours que le numéro d'homologation du produit antiparasitaire y apparaît afin de vous assurer qu'il est approuvé par Santé Canada. Consultez la section Utilisation sécuritaire des pesticides pour obtenir de plus amples renseignements sur l'emploi de produits antiparasitaires en toute sécurité.

En cas d'infestation prolongée, dans votre maison, l'utilisation d'un insecticide est une option à envisager, quoique les perce-oreilles meurent au bout d'un an. N'oubliez pas que la solution la plus efficace et la plus durable consiste à localiser et à traiter la source de l'infestation à l'extérieur.

Si les moyens d'intervention physique ne suffisent pas, les centres de jardinage et les quincailleries vendent de nombreux produits homologués au Canada pour éliminer les perce-oreilles. Souvenez-vous des endroits les plus importants pour appliquer les traitements :

  • autour des fondations et des allées;
  • le long des clôtures, des haies et des tas de bois;
  • sous les arbustes et les plantes couvre-sol.

La plupart des insecticides utilisés au jardin agissent uniquement par contact direct. En période d'infestation, les insectes ciblés peuvent développer une résistance au produit chimique utilisé.

Attention!

Gardez les appâts hors de la portée des enfants et des animaux de compagnie. N'utilisez pas d'appâts à l'intérieur de la maison. Soyez très prudent lorsque vous manipulez des produits chimiques à pulvériser ou sous forme de poudre.

  • Disposez les appâts empoisonnés sous forme de granulés en petits tas, en prenant soin de les couvrir d'une planche, d'un bardeau ou d'une assiette en aluminium lestée afin d'éviter que les enfants et les animaux domestiques y soient exposés. Les appâts sont également plus attirants pour les perce-oreilles s'ils sont couverts. Placez les appâts là où vous avez observé la présence de perce-oreilles.
  • Utilisez des produits en poudre seulement si les enfants et les animaux de compagnie ne peuvent pas être en contact avec les surfaces traitées. Idéalement, les traitements devraient être effectués par temps chaud et sec, en juin ou au début de juillet, lorsque les insectes sont au stade larvaire. Il est également conseillé d'appliquer la poudre en soirée, de manière à ce qu'elle soit fraîche lorsque les perce-oreilles s'activent. Attendez au moins 48 heures après le traitement avant d'arroser les zones traitées. Les traitements effectués à la fin de l'été sont moins efficaces.
  • La terre de diatomées, également appelée oxyde de silicium, est une fine poudre composée de microscopiques fossilesmarinsbroyés. La terre de diatomées peut être appliquée à l'intérieur et à l'extérieur, et demeure active tant qu'elle est gardée au sec. En rampant sur la poudre, les insectes égratignent leur carapace, ce qui entraîne leur déshydratation et leur mort. L'ajout d'une substance attirante à la terre de diatomées cause en outre des lésions au tube digestif des insectes qui l'ingèrent. Elle n'est pas toxique pour les humains et les animaux de compagnie, mais il faut éviter d'en respirer la poussière pendant l'application.
  • Les pesticides à pulvériser ou sous forme de poudre peuvent être appliqués en toute sécurité sur les plantes ornementales ou les légumes infestés s'ils sont utilisés conformément au mode d'emploi sur l'étiquette. Évitez par contre d'appliquer des insecticides sur les fleurs, y compris les fleurs des plantes qui donnent des fruits ou des légumes, car ils peuvent être très toxiques pour les abeilles.
  • Les savons insecticides sont également efficaces par contact direct, mais il peut être nécessaire de répéter les traitements à intervalles réguliers, selon la fréquence inscrite sur l'étiquette.
  • Afin de dissuader les perce-oreilles de pénétrer dans votre maison, vous pouvez appliquer certains pesticides à l'extérieur, à l'aide d'un pinceau ou d'un pulvérisateur, autour du cadre des portes et des fenêtres, des fondations ainsi que sur le sol adjacent (mais pas sur la végétation). Prenez soin de vérifier les étiquettes afin de connaître les produits qui peuvent être utilisés de cette manière. À l'intérieur, vous pouvez pulvériser un traitement localisé à effet durable le long des plinthes et des tuyaux d'évacuation ainsi que sous le bord moquettes et des tapis situés à proximité.

Saviez-vous que?

Contrairement aux autres espèces de mouches communes, les pollénies du lombric ne se reproduisent pas, ne pondent pas leurs œufs et ne se nourrissent pas dans les maisons.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :