Méthode officielle : Détermination du contenu net

Contact : Enquêtes du BSP


Publication autorisée par le ministre de la Santé

Date : 1981/10/15

Date changements de nature administrative : 2003/11/17

Direction générale des produits de santé et des aliments

  1. Application

    La présente méthode doit être utilisée pour déterminer la projection de la flamme, mentionnée à l'article A.01.062 du Règlement sur les aliments et drogues, d'un aliment ou d'une drogue emballé de la façon indiquée à l'article A.01.061 du même Règlement et pour déterminer la projection de la flamme, mentionnée à l'article 26 du Règlement sur les cosmétiques, d'un cosmétique emballé de la façon indiquée à l'article 25 de ce dernier Règlement.

  2. Échantillonage

    Obtenir trois contenants de même dimension et de même numéro de lot du produit à éprouver.

  3. Appareils
    1. Appareil d'essai d'inflammabilité comportant:
      1. Un dispositif de fixation du contenant permettant de pulvériser le produit dans le plan horizontal (Remarque 1).
      2. Un dispositif permettant d'actionner à distance la valve du contenant (Remarque 2).
      3. Un brûleur placé verticalement servant à produire une flamme et constitué d'un tube métallique, ayant un calibre de 1,2 mm, relié par un tube métallique à une bouteille de gaz n-butane (Remarque 3). La distance horizontale entre le plan vetical de l'orifice du brûleur doit être de 15 cm.
      4. Deux armatures verticales réglables, faites de métal ou d'une autre substance ininflammable, présentant une ouverture de 35 cm de largeur sur 45 cm de hauteur. Les armatures doivent être montées dans des plans verticaux perpendiculaires à la direction de pulvérisation de l'aérosol et à des distances de 15 et 45 cm du brûleur et, par rapport à ce dernier, du cité opposé au contenant (Remarque 4).
    2. Une bouteille de gaz n-butane (qualité C.P.) munie d'un régulateur pouvant maintenir la hauteur de flamme requise.
    3. De la gaze satisfaisant aux exigences de la norme 4-GP-81M de l'ONGC pour la gaze de type 2.
  4. Mode opératoire
    1. Effectuer tous les essais à 22 ± 2°C, en l'absence de courants d'air, et avec un espace libre de 50 cm au-delà de l'armature placée à 45 cm du brûleur. On a constaté que l'on pouvait effectuer les essais de façon satisfaisante dans une hotte de laboratoire avec le ventilateur arrêté et le volet fermé. Du matériel d'extinction d'incendie approprié doit être disponible. Les vapeurs doivent être évacuées et les résidus enlevés après chaque pulvérisation.
    2. Amener les contenants à 22 ± 2°C et pulvériser le produit de chaque contenant pendant cinq secondes (Remarque 5) avant d'effectuer l'essai, de façon à s'assurer que la valve fonctionne bien.
    3. Placer le contenant dans le dispositif de fixation, s'assurer que l'orifice du brûleur est à une distance horizontale de 15 cm de l'orifice de pulvérisation et 5 cm plus bas que cette dernière et s'assurer que l'orifice de pulvérisation est orienté avec le plus de précision possible vers le brûleur.
    4. Régler le brûleur pour obtenir une flamme de 5 cm de hauteur et pulvériser le produit pendant cinq secondes. S'il y a projection de flamme, passer à l'étape (5). S'il n'y a pas projection de flamme, descendre le brûleur pour que son orifice soit 10 cm plus bas que l'orifice de pulvérisation et le régler pour obtenir une flamme de 12 cm de hauteur.
    5. Placer la gaze pour qu'elle couvre entièrement l'espace intérieur de l'armature placée à 15 cm (Remarque 6); s'assurer que la gaze est à la bonne distance horizontale du plan vertical de l'orifice du brûleur et, par rapport à ce dernier, du côté opposé au contenant de produit. Régler la hauteur de l'armature pour que la gaze intercepte l'axe de la projection de la flamme à partir du récipient.
    6. Lorsque le fabricant recommande d'agiter le produit avant l'utilisation, il faut retirer le contenant du dispositif de fixation, l'agiter avec force pendant cinq secondes, le replacer dans le dispositif de fixation et pulvériser le produit sans attendre plus de quinze secondes après avoir cessé d'agiter.
    7. Lorsque le fabricant ne suggère pas d'agiter le produit avant l'utilisation, effectuer l'essai de chaque contenant de la façon décrite aux étapes (8) et (9), une première fois sans agiter et ensuite en agitant de la façon indiquée à l'étape (6) (Remarque 7).
    8. Pulvériser le produit pendant cinq secondes (Remarque 5) ou jusqu'à ce que la gaze s'enflamme. En l'absence d'inflammation, répéter l'essai deux autres fois.
    9. Si la gaze s'est enflammée lors de la pulvérisation initiale de l'étape (8), placer la gaze sur l'armature située à 45 cm du brûleur et pulvériser le produit deux autres fois.
    10. Enregistrer les données relatives à tout inflammation de la gaze et à toute projection de flamme.
  5. Interprétation des résultats
    1. Lorsque l'inflammation du produit pulvérisé a donné, lors de l'une des pulvérisations, une flamme qui a atteint le contenant, l'échantillon présente un retour de flamme.
    2. Lorsque la gaze placée à 45 cm d'enflamme lors de l'une des pulvérisations, l'échantillon présente une projection de la flamme de 45 cm ou plus.
    3. Lorsque la gaze placée à 45 cm ne s'enflamme pas mais que celle placée à 15 cm s'enflamme lors de l'une des pulvérisations, l'échantillon présente une projection de la flamme de 15 cm ou plus mais inférieure à 45 cm.
    4. Lorsque la gaze placée à 15 cm ne s'enflamme pas mais qu'il y a inflammation du produit lors de l'une des pulvérisations, l'échantillon présente une projection de la flamme inférieure à 15 cm.
    5. Lorsqu'il n'y a aucune inflammation du produit pulvérisé, l'échantillon ne présente pas de projection de la flamme.
  6. Remarques
    1. Le dispositif de fixation peut être une pince à trois doigts attachée à un support à anneau, ou un dispositif équivalent.
    2. On a constaté qu'un frein à main de bicyclette (à mâchoire, à commande latérale) constitue un bon dispositif pour actionner la valve à distance.
    3. Un brûler formé en attachant directement une aiguille Luer-Lock de calibre seize a un tube métallique s'est avéré acceptable. Le brûleur est réglable dans le plan vertical et dans le plan horizontal.
    4. On a trouvé qu'un appareil comme celui montré à la Figure 1 était satisfaisant.
    5. Lorsque le contenant est conçu pour pulvériser le produit pendant moins de cinq secondes à chaque fois qu'on actionne la valve, on doit utiliser la quantité de produit pulvérise pour déterminer la projection de la flamme.
    6. On a constaté que des pinces à dessin suffisaient pour attacher la gaze à l'armature.
    7. Lorsque le récipient est trop petit pour qu'on puisse effectuer toutes les pulvérisations requises, il faut utiliser le nombre requis d'échantillons du même lot pour terminer l'essai.

La méthode décrite ci-dessus, laquelle comprend 4 pages de texte, la Figure 1, comportant une page, et porte le nom de la méthode officielle DO-30, Détermination de la projection de la flamme, datée du 15 octobre, 1981, est désignée par la présente, la "méthode officielle" mentionnée dans l'article A.01.062 du Règlement sur les aliments et drogues et à l'article 26 du Règlement sur les cosmétiques.

Figure 1

Un appareil satisfaisant
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :