Sommaire de l'expertise, de l'expérience, des affiliations et des intérêts du Groupe consultatif scientifique sur les opioïdes

Objectif du sommaire

Les sections suivantes résument les renseignements relatifs à l'expertise ou à l'expérience, aux affiliations et aux intérêts déclarés par chaque membre du Groupe consultatif scientifique sur les opioïdes qui se rapportent au mandat du Groupe. Santé Canada prend ces déclarations en considération dans le processus de sélection. Le présent sommaire est publié conformément à l'engagement de la Direction générale des produits de santé et des aliments en matière de transparence quant à la composition de ses organismes consultatifs.

Évaluation des affiliations et des intérêts avant chaque réunion

Avant la réunion du Groupe, Santé Canada évalue les affiliations et les intérêts des membres, y compris leurs intérêts financiers directs, car ils peuvent être en lien avec les points à l'ordre du jour à aborder. Le président du Groupe, en consultation avec les membres, peut limiter la participation d'un membre à la réunion ou lui demander d'énoncer verbalement ses affiliations et ses intérêts au début de la réunion, selon la nature de ses affiliations ou ses intérêts. Les affiliations et les intérêts des membres sont examinés et mis à jour au fur et à mesure de leur évolution.

Conformément à l'examen de la Direction générale des produits de santé et des aliments de la Politique de Santé Canada sur les organismes consultatifs externes (2011), une personne ayant un intérêt financier direct à l'égard du résultat d'un examen d'un produit réglementé peut être membre d'un organisme consultatif dont le mandat général englobe des questions de politique, de gestion ou d'élaboration de programmes. Toutefois, ce membre ne participerait à aucune discussion, formulation de conseils ou recommandation de l'organisme consultatif à Santé Canada relativement à l'examen en question.

[Secteur ou perspective] indiqués

  • Professionnel de la santé
  • Recherche
  • Milieu universitaire
  • Représentant des patients

[Expertise ou expérience] indiquées

  • Gestion de la douleur chronique
  • Abus d'opioïdes
  • Pharmacologie
  • Accoutumance et abus de médicaments sur ordonnance
  • Troubles liés à l'utilisation de substances, réduction des effets nocifs et prévention de la surdose

1) Intérêts financiers directs

  1. Emploi actuel, investissements dans des entreprises, partenariats, capitaux, redevances, coentreprises, fiducies, biens immobiliers, valeurs, actions ou obligations dans l'industrie réglementée.

2) Intérêts financiers indirects

  1. Dans les cinq dernières années, paiement reçu de l'industrie réglementée pour un travail accompli ou en cours, y compris un emploi, des contrats ou des consultations passés; ou contribution financière pouvant être sous forme d'aide à la recherche, de subventions d'études personnelles, de contributions, de bourses, de commandites ou d'honorairesNote de bas de page 1.
  2. Dans les cinq dernières années, matériaux, produits à prix réduit, cadeaux ou autres avantages, ou participation à des réunions pour lesquelles la totalité ou une partie des coûts de déplacement et d'hébergement ont été pris en charge par l'industrie réglementéeNote de bas de page 2.
  3. Dans les trois dernières années, subventions ou autres fonds reçus de l'industrie réglementée pour l'une ou l'autre des organisations où vous êtes actuellement employé ou participez au processus décisionnel interneNote de bas de page 3.

3) Intérêts intellectuels

  1. Dans les cinq dernières années, tous les conseils ou opinions officiels offerts à l'industrie, à un organisme gouvernemental, ou à une organisation non gouvernementale sur une question pertinente pour le mandat du Groupe consultatif scientifique sur les opioïdes.
  2. Dans les cinq dernières années, tout point de vue publié ou énoncé publiquement concernant des questions pertinentes pour le mandat du Groupe consultatif scientifique sur les opioïdes.
  3. Affiliations actuelles, professionnelles ou bénévoles, notamment en tant que membre de sociétés professionnelles, de groupes de lobbying, d'intérêt public ou de revendication, pertinentes pour le mandat du Groupe consultatif scientifique sur les opioïdes.

4) Autres

  1. Autres affiliations et intérêts ou circonstances éventuelles, quels qu'ils soient, qui pourraient donner à un membre du public bien informé des motifs raisonnables de préoccupation quant à l'intégrité et à l'objectivité de votre participation au sein du Groupe consultatif scientifique sur les opioïdes.
Nom et secteur/perspective et expertise/expérience indiqués Sommaire des réponses
Jason Busse,
DC, M.Sc., Ph. D. (président)
Milieu universitaire/Recherche

Abus d'opioïdes
1a) Non 2a) Oui 2b) Non 2c) Oui 3a) Non 3b) Oui 3c) Non 4a) Non
Commentaires :
  • Il a reçu des subventions des Instituts de recherche en santé du Canada et de Santé Canada concernant les opioïdes et la douleur chronique non cancéreuse.
  • Il a publié de nombreux articles dans diverses revues.
Feng Chang,
Pharm. D.
Professionnel de la santé/Milieu universitaire

Gestion de la douleur chronique
1a) Non 2a) Oui 2b) Non 2c) Non 3a) Oui 3b) Oui 3c) Oui 4a) Non
Commentaires :
  • Elle a reçu une subvention de recherche du fonds Research Education and Development (RED) de Medbuy, et elle est examinatrice dans le cadre du programme d'échanges communautaires parrainé par un programme pharmaceutique.
  • Elle s'est portée volontaire en qualité de témoin au sein du Comité permanent de la santé de la Chambre des communes.
  • Elle a publié de nombreux articles dans diverses revues.
  • Elle offre des services bénévoles en organisant des ateliers éducatifs avec un groupe communautaire appelé « Waterloo Region Chronic Pain Initiative ».
Andrea Furlan, M.D., Ph. D. Professionnel de la santé/Milieu universitaire/Recherche

Gestion de la douleur chronique/Accoutumance et abus de médicaments sur ordonnance
1a) Non 2a) Non 2b) Non 2c) Non 3a) Oui 3b) Oui 3c) Oui 4a) Non
Commentaires :
  • Elle était un membre du Groupe consultatif scientifique sur l'abus d'analgésiques opioïdes de Santé Canada.
  • Les Instituts de recherche en santé du Canada l'ont invitée à parler dans le cadre de l'événement Best Brain Exchange en 2015. Depuis 2010, elle participe au Programme commun d'évaluation des médicaments à titre d'experte de divers opioïdes, et elle est membre du groupe de travail provincial sur l'éducation en matière d'opioïdes.
  • Elle communique des renseignements sur Twitter concernant la douleur chronique, l'abus d'opioïdes, la prescription abusive, le manque d'éducation pour les professionnels de la santé, et les problèmes de société concernant la douleur chronique et la crise des opioïdes.
  • Elle est membre du conseil d'administration de la Coalition canadienne contre la douleur.
David Juurlink,
B.Pharm., M.D., Ph. D., FRCPC, FACMT, FAACT
Professionnel de la santé/Milieu universitaire/Recherche

Pharmacologie
1a) Non 2a) Non 2b) Non 2c) Non 3a) Oui 3b) Oui 3c) Oui 4a) Oui
Commentaires :
  • Il a volontairement fourni des preuves au Comité permanent du Sénat et de la Chambre des communes, ainsi qu'à l'US Centre for Disease Control and Prevention sur les lignes directrices en matière de prescription d'opioïdes pour la douleur chronique.
  • Il a fait des déclarations dans les médias et publié de nombreux articles dans des revues.
  • Il est membre de l'organisme Physicians for Responsible Opioid Prescribing (PROP).
  • Il a été témoin expert concernant les questions juridiques liées à la prescription d'opioïdes et aux effets néfastes connexes.
Pamela Leece,
M.D., M.Sc., CCMF, FRCPC
Professionnel de la santé /Recherche

Troubles liés à l'utilisation de substances, réduction des effets nocifs et prévention de la surdose
1a) Non 2a) Non 2b) Non 2c) Non 3a) Oui 3b) Oui 3c) Non 4a) Oui
Commentaires :
  • Elle est employée de Santé publique Ontario, dont le mandat consiste notamment à offrir des conseils scientifiques et techniques au ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario.
  • Elle a publié un article de revue sur la crise des opioïdes.
  • Elle figure parmi les nombreux chercheurs qui ont reçu une subvention des Instituts de recherche en santé du Canada dans le cadre du projet intitulé « The Surviving Opioids Overdose with Naloxone Education and Resuscitation (SOON-ER) trial » et une subvention de planification - Partenariats pour l'amélioration des systèmes de santé. Elle a reçu du financement à titre de cochercheuse principale du Fonds des initiatives communautaires de la Stratégie antidrogue.
Lynn Cooper Représentante des patients

Gestion de la douleur chronique
1a) Non 2a) Non 2b) Non 2c) Non 3a) Oui 3b) Oui 3c) Oui 4a) Non
Commentaires :
  • Elle a participé à l'enquête du Comité permanent de la santé sur les problèmes d'accoutumance.
  • Elle a fourni des déclarations dans des entretiens avec les médias concernant l'accès aux médicaments pour traiter la douleur.
  • Elle est présidente de la Coalition canadienne contre la douleur.
 
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :