Grossesse

Malgré les efforts concertés déployés par les chercheurs et les professionnels de la santé, le tabagisme maternel pendant la grossesse demeure un problème de santé publique grave. De 20 à 30 % des femmes enceintes fument pendant la grossesse. Bon nombre de ces femmes abandonnent la cigarette pendant la grossesse, et une certaine proportion réduit sa consommation de tabac.

Sur cette page :

Répercussions sur la santé

Le tabagisme pendant la grossesse engendre de graves risques pour la femme et le fœtus. Il a été prouvé que l'usage du tabac chez les filles et les femmes enceintes augmentait les risques de complications au cours de la grossesse, et entraînait de graves problèmes chez le fœtus tels qu'une insuffisance pondérale à la naissance, la mortinaissance, les avortements spontanés, un retard de croissance intra-utérin, la prématurité, le décollement placentaire et la mort subite du nourrisson. Le tabagisme provoque d'autres effets sur la procréation, qui mène à une ménopause précoce et qui est rattachée à l'infertilité.

L'abandon de la cigarette pendant la grossesse a d'énormes répercussions favorables sur la santé de la femme comme du fœtus et entraîne une diminution des problèmes de santé auxquels font face les enfants de fumeuses.

  • Protocole de consultation téléphonique pour le renoncement au tabagisme chez les femmes enceintes et les nouvelles mères

Le tabagisme et les problèmes prénataux et postnataux

Comment le bébé avant sa naissance est-il touché?

  • On sait que le tabagisme a des effets sur le bébé avant sa naissance. La nicotine, le monoxyde de carbone et d'autres produits chimiques présents dans le tabac passent dans le placenta et atteignent le fotus. Note de bas de page 1 
  • La nicotine augmente le rythme cardiaque du bébé et ses mouvements respiratoires. Nous savons que certains produits chimiques qui l'atteignent en passant par le sang de la mère causent le cancer.Note de bas de page 2 
  • Au cours de la grossesse, les fumeuses ont plus de risque de faire une fausse couche et d'avoir des complications.Note de bas de page 3  Les risques que le bébé meure à la naissance ou peu de temps après augmentent si la mère a fumé pendant sa grossesse.Note de bas de page 3 
  • Les femmes qui ont fumé ou qui ont été exposées à la fumée de tabac secondaire, alors qu'elles étaient enceintes, ont généralement des bébés plus petits que ceux des mères non-fumeuses. Les mères fumeuses ont donné naissance à des enfants à terme pesant 150 g de moins que ceux des non-fumeuses. Note de bas de page 1,Note de bas de page 3  Les bébés qui naissent avec un poids inférieur à la moyenne sont plus sujets aux infections et à d'autres problèmes de santé.Note de bas de page 4 
  • Il existe un lien étroit entre le nombre de cigarettes qu'une femme enceinte a fumé et le déficit de croissance fotale. Note de bas de page 1,Note de bas de page 3  Ces bébés sont plus enclins aux complications périnatales, aux maladies et au décès.

Effets secondaires chez les nouveaux-nés

  • Les mères fumeuses qui allaitent peuvent transmettre à leur bébé des produits chimiques contenus dans la cigarette et présents dans le lait maternel. Il est important à noter, que le lait maternel d'une fumeuse est encore meilleur que le lait maternisé pour le développement du bébé.
  • Plus de 18 % de tous les décès dus au syndrome de la mort subite du nourrisson sont attribuables au tabagisme de la mère.Note de bas de page 9 
  • Les effets du tabagisme pendant la grossesse continuent à se faire sentir plus tard chez l'enfant qui sera plus petit et qui aura des difficultés d'apprentissage en lecture, en mathématique et dans d'autres habiletés intellectuelles.Note de bas de page 5 
     

Le tabagisme des parents

  • On n'a pas encore déterminé si les méfaits du tabagisme chez l'homme se répercutaient sur la production de son sperme, contribuant ainsi à la baisse du taux de naissance et à la hausse du taux de mortalité infantile.Note de bas de page 5,Note de bas de page 6 
  • Les bébés des mères fumeuses sont plus susceptibles de souffrir d'asthme et d'autres infections respiratoires que ceux des non-fumeuses.Note de bas de page 10 
  • Les enfants exposés à la fumée du tabac sont plus susceptibles de tousser la nuit, probablement en raison des effets à long terme associés à l'inhalation de la fumée de cigarette.Note de bas de page 11 
  • Chez l'enfant, les effets à long terme du tabagisme des parents peuvent entraîner des troubles d'apprentissage, un ralentissement de la croissance et des troubles du comportement.Note de bas de page 3,Note de bas de page 12 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :