Fumée des feux de forêt 101 : La fumée des feux de forêt et votre santé

Apprenez à vous protéger de la fumée des feux de forêt

Sur cette page

Fumée des feux de forêt et niveaux de pollution atmosphérique

Au Canada, les feux de forêt peuvent augmenter considérablement les niveaux de pollution atmosphérique. La fumée des feux de forêt est un mélange complexe de gaz, de particules et de vapeur d'eau qui contient :

  • de l'ozone
  • du dioxyde de soufre
  • du dioxyde d'azote
  • du monoxyde de carbone
  • des composés organiques volatils
  • des particules fines (PM2,5)

Ces polluants peuvent nuire à votre santé, les PM2,5 posant le plus grand risque.

Rien n'indique qu'il existe un niveau d'exposition sécuritaire pour la plupart de ces polluants. Cela signifie que la fumée peut avoir une incidence sur votre santé, même à de très faibles concentrations. Les risques pour la santé augmentent avec l'augmentation des niveaux de fumée. La qualité de l'air peut être réduite même si vous ne pouvez pas voir ou sentir la fumée.

Symptômes de l'exposition à la fumée

Les symptômes plus légers et plus fréquents de l'exposition à la fumée sont les suivants :

  • maux de tête
  • toux légère
  • écoulement nasal
  • production de mucus
  • irritation des yeux, du nez et de la gorge

Ces symptômes peuvent généralement être gérés sans intervention médicale.

Les symptômes plus graves sont les suivants :

  • étourdissements
  • douleurs thoraciques
  • forte toux
  • essoufflement
  • respiration sifflante (y compris des crises d'asthme)
  • palpitations cardiaques (battements cardiaques irréguliers)

Si vous avez l'un de ces symptômes, parlez-en à un professionnel de la santé ou consultez un médecin de toute urgence. Plus rarement, l'exposition à la fumée des feux de forêt peut entraîner une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral et même la mort prématurée. Si vous croyez avoir une urgence médicale, composez le 911 et demandez de l'aide médicale immédiate.

Certaines personnes sont plus à risque de problèmes de santé lorsqu'elles sont exposées à la fumée des feux de forêt, notamment :

  • les personnes âgées
  • les personnes enceintes
  • les nourrissons et les jeunes enfants
  • les personnes qui travaillent à l'extérieur
  • les personnes qui pratiquent des exercices intenses en plein air
  • les personnes qui ont déjà des problèmes de santé chroniques ou une maladie, comme :
    • le cancer
    • le diabète
    • des problèmes de santé mentale
    • des problèmes pulmonaires ou cardiaques

Réduire votre exposition à la fumée des feux de forêt

La meilleure façon de protéger votre santé est de réduire votre exposition à la fumée des feux de forêt.

Généralités

Portez attention à la Cote air santé, aux bulletins spéciaux sur la qualité de l'air ou à d'autres indicateurs des niveaux de fumée dans votre collectivité. Au besoin, réduisez les activités en plein air et les activités physiques exténuantes. Si vous avez de la difficulté à respirer, cessez ces activités.

Si vous devez travailler à l'extérieur, consultez l'organisme de santé et de sécurité au travail de votre province ou territoire ou vos autorités sanitaires locales. Ils peuvent vous donner des conseils sur la façon de travailler en toute sécurité à l'extérieur pendant les incendies de forêt.

À l'intérieur et à la maison

Gardez les fenêtres et les portes fermées aussi longtemps que la température est confortable.

Réglez votre système de CVCA en mode recirculation pour empêcher la fumée d'entrer dans la maison.

Utilisez un filtre à air propre et de bonne qualité (par exemple, HEPA) dans votre système de ventilation.

Utilisez un purificateur d'air muni d'un système de filtration HEPA pour éliminer la fumée de votre maison. Pour en savoir plus sur le choix d'un purificateur d'air qui convient à vos besoins, consultez la fiche d'information Utilisation d'un purificateur d'air.

Fréquentez les centres communautaires, les bibliothèques et les centres commerciaux. L'air filtré est souvent plus pur dans ces endroits où vous ne serez pas exposé à la fumée.

Veillez à respecter les directives en matière de distanciation physique émises par vos autorités locales.

Gardez les fenêtres de votre véhicule fermées et activez la fonction de recirculation du système de ventilation.

Autres recommandations pour protéger votre santé

Buvez beaucoup d'eau pour aider votre corps à composer avec la fumée. Vérifiez l'état des personnes dont vous êtes responsable ou qui vivent à proximité et qui pourraient être plus vulnérables à la fumée.
Évitez de passer l'aspirateur et de brûler des chandelles, de l'encens ou d'autres matériaux.

Si la fumée persiste pendant plus de quelques jours :

  • Demeurez actif lorsque vous le pouvez. Essayez de trouver un endroit où l'air est pur pour faire de l'exercice à l'intérieur, par exemple au gymnase, au centre communautaire ou à la maison. Consultez la Cote air santé pour vérifier si les conditions de fumée s'améliorent et chercher des occasions de sortir;
  • N'oubliez pas de prendre soin de votre santé mentale. Il n'est pas inhabituel de ressentir de l'anxiété, du stress, de la tristesse ou de l'isolement lors d'un épisode de fumée. Bien manger, dormir suffisamment, faire de l'exercice et rester en contact avec des amis sont des moyens qui peuvent vous aider. Toute personne qui éprouve de la difficulté à composer avec les symptômes de stress, d'anxiété ou de dépression devrait demander l'aide d'un professionnel de la santé.

Pour de plus amples renseignements sur les sujets liés à la fumée des feux de forêt et à la santé, veuillez consulter le site Web La fumée des feux de forêt, la qualité de l'air et votre santé.

Download the alternative format
( format PDF 101 ko, 2 pages)

Organisation :  Santé Canada

Date publiée : 2021

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :