Page 15 : Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada : document technique – la turbidité

Annexe C. Conseils pour atteindre les objectifs de turbidité

Les systèmes de filtration doivent être conçus et exploités de manière à réduire le plus possible les niveaux de turbidité. Les recherches et les études faites en usine montrent la nécessité d'optimiser l'enlèvement des particules dans les usines de filtration pour maximiser la protection de la santé publique contre la contamination microbiologique. Par conséquent, les systèmes qui utilisent la filtration conventionnelle, la filtration directe, la filtration lente sur sable ou la filtration à diatomées doivent s'efforcer de réduire la turbidité de l'eau traitée à moins de 0,1 UTN en tout temps.

Pour que les installations arrivent à réduire la turbidité de l'eau traitée à moins de 0,1 UTN, la technique de filtration doit être adéquatement conçue et le procédé doit être optimisé. Les services publics d'eau potable peuvent optimiser leurs opérations en suivant des programmes d'optimisation des usines et en adoptant des objectifs de rendement des filtres adaptés à leurs usines. Il existe divers programmes et ressources volontaires qui peuvent aider les installations à optimiser leurs filtres et à atteindre ainsi l'objectif de turbidité de 0,1 UTN. Parmi les programmes existants pour les usines utilisant la filtration conventionnelle ou directe, on compte le Partnership for Safe Water (PSW), le Programme d'excellence en eau potable et l'U.S. EPA Composite Correction Program (U.S. EPA, 1998b; PSW, 2012a; Réseau Environnement, 2012). De plus, il existe divers documents détaillés qui peuvent aider les installations à optimiser leurs procédés de filtration (Renner et Hegg, 1997; U.S. EPA, 1998b; Logsdon et coll., 2002; Logsdon, 2008).

Les installations canadiennes peuvent participer directement au PSW par l'entremise de l'American Water Works Association (AWWA). Un programme identique est offert aux installations francophones, qui peuvent participer en français au Programme d'excellence en eau potable de Réseau Environnement. Dans le cadre de ces programmes, les installations effectuent diverses activités, dont la collecte et l'analyse de données et une auto-évaluation de l'usine. Un autre volet important du programme est le contrôle du rendement des filtres. Il peut être utile pour les installations de prendre en considération les objectifs de rendement des filtres établis par le PSW dans leur effort pour atteindre l'objectif de turbidité de 0,1 UTN. Les objectifs suivants ont été établis par le PSW pour atteindre le niveau du prix d'excellence en traitement de l'eau, pour les usines de traitement démontrant un rendement des filtres optimal :

Turbidité de l'eau filtrée de moins de 0,10 UTN au plus pendant 95% du temps, selon les valeurs mesurées toutes les 15 minutes (ou plus fréquemment);

Un objectif de turbidité maximale de l'eau filtrée de 0,30 UTN ou moins;

Période de récupération de lavage à contre-courant maximale visée de 15 minutes (temps pendant lequel la turbidité est de plus de 0,10 UTN); et

Turbidité combinée de l'eau à la sortie des filtres de moins de 0,10 UTN 95 % du temps.

Pour les techniques de filtration comme la filtration lente sur sable et la filtration à diatomées, une approche similaire peut être appliquée en matière de collecte de données, d'auto- évaluation des filtres et d'établissement d'objectifs de rendement pour faciliter l'atteinte de l'objectif de turbidité de 0,10 UTN ou moins dans l'eau filtrée. Les facteurs qui affectent le rendement de ces types de techniques sont traités aux sections 6.2.2 et 6.3.2. Les informations fournies peuvent être utilisées dans le processus d'auto-évaluation des filtres pour mieux repérer les facteurs qui limitent le rendement, sur lesquels on pourra ensuite agir pour faciliter l'optimisation des filtres. En outre, les objectifs de rendement pour les filtres individuels établis par le PSW, mentionnés ci-dessus, peuvent servir de base pour l'établissement d'objectifs adaptés aux usines utilisant les procédés de filtration lente sur sable et de filtration à diatomées.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :