Base de données des priorités des producteurs des États-Unis et du Canada

Conçu pour les producteurs, les titulaires et les agents de réglementation, la base de données servira d'unique point d'accès aux producteurs des deux côtés de la frontière pour les aider à déterminer et à établir la priorité de leurs besoins. Il est important d'avoir régulièrement recourt à la base de données afin d'assurer le succès de celle-ci comme outil représentatif pour les intervenants.

Les producteurs ont exprimé leurs préoccupations aux membres du Groupe de travail technique de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) sur les pesticides concernant les déficits technologiques qui peuvent exister lorsqu'une matière active pour la protection des cultures est homologuée dans un pays et pas dans l'autre, et lorsque les deux pays ont des homologations pour d'autres usages ou des limites maximales de résidus différentes.

En réponse à ces préoccupations, l'Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire de Santé Canada (ARLA) vient en aide aux producteurs dans la compilation et l'établissement des priorités de leurs besoins relativement à la protection de leurs cultures. La liste originale était fondée sur les priorités qu'avaient déterminées les producteurs à partir des programmes comme le Projet 914 (déficit technologique), la liste d'établissement des priorités pour les usages limités (2008) ainsi que les priorités recueillies dans le cadre du Programme de réduction des risques liés aux pesticides de Santé Canada (ARLA) et le Centre pour la lutte antiparasitaire d'Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), et des projets de l'ALENA fondés sur les denrées. La section canadienne de la base de données contient le statut d'homologation et le nom des organismes nuisibles pour chaque priorité établie par les producteurs.

En mars 2010, l'ARLA a financé l'ajout des priorités canadiennes à la Base de données conjointe des priorités des producteurs des États-Unis et du Canada accompagnée des priorités américaines qui, elles, ont été financées par un prêt de l'USDA (le ministère de l'Agriculture des États-Unis) sous la supervision de l'US Minor Crop Farmers' Alliance. L'ARLA a également contribué à rendre accessibles les priorités du Canada dans les deux langues officielles à partir du site Web de la Fédération canadienne de l'agriculture.

On prévoit que la base de données sera une source précieuse d'information pour les producteurs du Canada et des États-Unis, les titulaires et les agences de réglementation :

  • Les producteurs peuvent consulter les données entières du Canada et des États-Unis à partir d'un seul point d'accès et indiquer leurs priorités.
  • Les titulaires peuvent l'utiliser afin de déterminer les possibilités de dialogue avec les producteurs, ce qui pourrait aboutir à une expansion des entreprises.
  • Les agents de réglementation ont l'intention d'utiliser la base de données pour mieux connaître les programmes existants sur les priorités établies par les producteurs.

Les discussions continuent pour développer un processus pour gérer l'information contenue dans la Base de données afin d'assurer quelle demeure courante.

Afin de consulter la version bilingue de la base de données, consultez le site Web de La Fédération canadienne de l'agriculture,  Base de données des priorités des producteurs canadiens.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :