Programme de réduction des risques liés aux pesticides

Le Programme de réduction des risques liés aux pesticides est coordonné par l'Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA) de Santé Canada et le Centre pour la lutte antiparasitaire d'Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC). Ces derniers sont conscients du fait que les interventions phytosanitaires doivent être intégrées à des stratégies de lutte antiparasitaire globales et, grâce au programme, oeuvrent de concert avec les intervenants à la promotion d'initiatives qui :

  • appuient l'élaboration et la disponibilité de pesticides à risque réduit et de pratiques de lutte antiparasitaire durables qui permettent de réduire les risques pour la santé humaine et l'environnement;
  • contribuent à accroître la sensibilisation des agriculteurs aux pratiques de lutte antiparasitaire avantageuses et aux méthodes de lutte intégrée et leur adoption;
  • contribuent à accroître la sensibilisation des agriculteurs aux biopesticides et leur adoption;
  • fournissent des solutions qui favorisent la rentabilité des exploitations agricoles, la sécurité du public et la capacité concurrentielle du secteur agroindustriel;
  • accroissent la sensibilisation du public aux pratiques de lutte antiparasitaire durables.

L'ARLA et AAC ont collaboré avec des groupes de producteurs des cultures suivantes à la définition d'enjeux prioritaires :

  • Pommes
  • Canola
  • Carottes et oignons
  • Maïs de grande culture
  • Raisin
  • Légumes de serre (concombres, laitues, poivrons et tomates)
  • Bleuets en corymbe
  • Bleuets nains
  • Pêches et nectarines
  • Pommes de terre
  • Légumineuses (haricots secs, pois secs, pois chiches et lentilles)
  • Framboises
  • Soja
  • Fraises
  • Maïs sucré
  • Blé

En 2008, le Programme est passé d'une approche axée sur des cultures précises à une approche multicultures; l'ARLA et AAC ont alors recentré leurs efforts, privilégiant de meilleures pratiques de gestion (AAC) et des enjeux liés à la réglementation (ARLA) afin que leurs activités reflètent mieux leurs mandats respectifs. Dans la foulée de ces changements, l'ARLA mène actuellement des consultations avec les intervenants visant à établir des priorités pour l'homologation de pesticides non classiques (à risque réduit, biopesticides et produits à faible risque). L'ARLA collabore également avec des producteurs et titulaires d'homologation dans le but de faciliter l'accès aux produits prioritaires et de mettre au point des stratégies qui favorisent le remplacement des pesticides faisant l'objet d'un abandon graduel à la suite de réévaluations par des pesticides à risque réduit.

L'ARLA travaille actuellement avec des intervenants sur les questions suivantes :

  • des solutions de rechange aux pesticides organophosphorés (OP) dans la culture du bleuet nain;
  • le soutien à l'homologation et à l'adoption de biopesticides;
  • des stratégies de transition.

Ressources additionnelles

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :