Biographies des membres du Comité scientifique sur le Plan de gestion des produits chimiques

Vous pouvez consulter les informations générales portant sur le Comité scientifique.

Miriam Diamond, Ph.D. (coprésidente)

Mme Miriam Diamond, Ph.D., est professeure au Département des sciences de la terre de l'Université de Toronto et a été nommée conjointement au Département de génie chimique et de chimie appliquée, au Département de santé publique Dalla Lana, à l'École d'environnement, au Département de géographie et de planification et au Département de physique et des sciences de l'environnement du Collège de Scarborough. Elle a en outre été coprésidente du comité d'experts scientifiques sur la réduction des substances toxiques du ministère de l'Environnement de l'Ontario et du Comité multilatéral du ministère de l'Environnement de l'Ontario sur la « liste évolutive » de la Loi sur la réduction des substances toxiques. Miriam Diamond est rédactrice adjointe de la revue Environmental Science and Technology et siège aux comités consultatifs éditoriaux du Journal of Exposure Science et d'Environmental Epidemiology and Emerging Contaminants. Elle est membre du conseil d'administration de l'Association canadienne du droit de l'environnement et elle est membre du Comité consultatif des sciences pour la défense de l'environnement. De plus, elle est membre associée de la Society of Environmental Toxicology and Chemistry, membre associée de la Société géographique royale du Canada, et elle a été nommée scientifique environnementale canadienne de l'année en 2007 par cette société. Mme Diamond a été membre du Comité scientifique sur le Plan de gestion des produits chimiques du gouvernement du Canada lors du premier mandat du comité pour la période allant de 2013 à 2017. Elle possède un doctorat en génie chimique de l'Université de Toronto. Vous pouvez consulter la déclaration d'affiliations et d'intérêts de Miriam Diamond, Ph.D.

Mike Rasenberg (coprésident)

Mike Rasenberg est à la tête de l'évaluation computationnelle pour l'Agence européenne des produits chimiques (AEPC). La gestion des produits chimiques a été au cœur du travail réalisé par Mike Rasenberg depuis 1999. Sa grande expérience de ce domaine englobe les dangers, l'exposition et l'évaluation des risques pour les produits chimiques individuels dans le cadre des principales activités d'exploitation : établissement des priorités pour les produits chimiques préoccupants et mise en place de solutions; développement d'approches et de méthodes génériques permettant d'évaluer les produits chimiques. Dans le cadre de ses activités, il a utilisé et pu observer des moyens d'identification des dangers différents (des approches alternatives). Il a joué un rôle de premier plan à l'AEPC pour la promotion et l'utilisation de méthodes alternatives pour les tests. Par exemple, il a participé au développement du cadre d'évaluation à partir de références croisées et participé au développement de la trousse d'outils RQSA de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Il représente la Commission européenne aux bureaux du Groupe de travail de l'OCDE sur l'évaluation des risques. Mike Rasenberg a étudié la chimie analytique et la chimie de l'environnement à l'Université Zuyd des sciences appliquées de Limburg, aux Pays-Bas. Vous pouvez consulter la déclaration d'affiliations et d'intérêts de Mike Rasenberg.

Jon Arnot, Ph.D.

M. Jon Arnot, Ph.D., est président d'ARC Arnot Research & Consulting et professeur adjoint au Département des sciences physiques et environnementales et au Département de pharmacologie et de toxicologie de l'Université de Toronto. Il possède 17 ans d'expérience en recherche pour le développement, l'application et l'évaluation de bases de données, de méthodes et de modèles permettant d'évaluer les expositions, les dangers et les risques liés aux produits chimiques organiques pour les humains et pour l'environnement. Ses recherches ont principalement porté sur l'application de méthodes de tri à haut débit permettant de classer les produits chimiques de manière prioritaire afin d'en évaluer les risques. Il est chercheur principal ou cochercheur principal dans le cadre de différents projets internationaux, notamment dans le cadre de plusieurs collaborations aux États-Unis, en Europe et au Canada. M. Jon Arnot, Ph.D., a siégé au Comité de la National Academy of Sciences portant sur l'intégration de la science du 21e siècle dans les évaluations fondées sur le risque. Il a reçu le Prix James, M. McKim III de recherche étudiante novatrice, remis par la Fondation internationale de la relation quantitative structure-activité (RQSA) pour la réduction des tests sur les animaux (2008), ainsi que le Prix du meilleur article par un étudiant de la Society of Environmental Toxicology and Chemistry (2009). M. Jon Arnot détient un doctorat en sciences de l'environnement et de la vie de l'Université Trent, une maîtrise en sciences de l'Université Simon Fraser et un baccalauréat en sciences de l'Université de l'Alberta. Vous pouvez consulter la déclaration d'affiliations et d'intérêts de Jon Arnot, Ph.D.

Niladri Basu, Ph.D.

M. Niladri Basu, Ph.D., est professeur agrégé à la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'environnement de l'Université McGill, où il est titulaire d'une chaire de recherche du Canada en sciences de la santé environnementale. Il a été nommé conjointement au Département des sciences des ressources naturelles et à l'École de nutrition humaine et il est également membre du Département d'épidémiologie, de biostatistique et de santé du travail et de l'École d'environnement de l'Université McGill. Avant de se joindre à l'Université McGill en 2013, M. Niladri Basu était professeur adjoint à l'École de santé publique de l'Université du Michigan, où il occupe maintenant un poste de professeur adjoint. Dans le cadre de ses nombreuses activités, il est notamment rédacteur pour Environmental Toxicology and Chemistry - il est toujours très actif au sein de la Society of Environmental Toxicology and Chemistry - et s'investit dans le Partenariat sur le mercure mondial des Nations Unies. M. Niladri Basu détient un doctorat en biologie de la faune de l'Université McGill, une maîtrise en sciences de l'Université de la Colombie-Britannique et un baccalauréat en sciences de l'Université Queen's. Vous pouvez consulter la déclaration d'affiliations et d'intérêts de Niladri Basu, Ph.D.

Richard Becker, Ph.D.

M. Richard Becker, Ph.D., est directeur principal à l'American Chemistry Council (ACC). Il a rejoint les rangs de l'ACC en 1999. Responsable de la division Sciences et recherche de l'ACC, il dirige l'initiative de recherche à long terme qui se concentre sur la concrétisation des innovations pour les tests de toxicité, la science de l'exposition et les évaluations de sécurité pour le 21e siècle. Avant de se joindre à l'ACC, il a siégé comme « scientifique chevronné » en Californie, de 1987 à 1999. Il est diplômé de l'American Board of Toxicology. M. Richard Becker, Ph.D., a été un membre actif de la Société de toxicologie pendant 25 ans. Il est aussi membre de la Society for Risk Analysis, de l'International Society for Regulatory Toxicology and Pharmacology et de l'American Chemical Society. En 2014, Richard Becker a été nommé au conseil des études environnementales et de la toxicologie du Conseil national de recherches. En 2015, il a reçu le prix Arnold Lehman de la Société de toxicologie en reconnaissance de sa contribution au champ de l'évaluation des risques et de la réglementation des produits chimiques. Richard Becker détient un doctorat en pharmacologie et toxicologie de l'Université de la Californie et un baccalauréat en chimie du Collège Swarthmore. Vous pouvez consulter la déclaration d'affiliations et d'intérêts de Richard Becker, Ph.D.

Weihsueh Chiu, Ph.D.

M. Weihsueh Chiu, Ph.D., est professeur de biosciences intégratives vétérinaires à l'Université du Texas A&M. Ses récentes recherches ont porté sur l'évaluation des risques pour la santé humaine, plus particulièrement en ce qui concerne la toxicocinétique, les mécanismes de toxicité, la modélisation pharmacocinétique fondée sur la physiologique, l'évaluation du rapport dose-efficacité et la caractérisation de l'incertitude et de la variabilité. Ces recherches tirent parti de l'application de méthodes de calcul et de statistiques qui permettent de transformer les données en connaissances utilisables pour la protection de la santé publique. Weihsueh Chiu est membre de la Société de toxicologie et il est le président élu de la Society for Risk Analysis. Parmi ses publications, on peut noter « Application of Modern Toxicology Approaches for Predicting Acute Toxicity for Chemical Defense », « Benchmark Dose for Urinary Cadmium based on a Marker of Renal Dysfunction: A Meta-Analysis » et « Population-based in vitro hazard and concentration-response assessment of chemicals: the 1000 genomes high-throughput screening study ». M. Weihsueh Chiu est titulaire d'un doctorat et d'une maîtrise en physique de l'Université de Princeton, ainsi que d'un baccalauréat en physique de l'Université Harvard. Vous pouvez consulter la déclaration d'affiliations et d'intérêts de Weihsueh Chiu, Ph.D.

Michelle Embry, Ph.D.

Mme Michelle Embry, Ph.D., est directrice associée des sciences de l'environnement à l'Institut des sciences de la santé et de l'environnement (HESI). Avant de se joindre au HESI, en 2006, elle était évaluatrice des risques écologiques au Bureau des programmes sur les pesticides de la United States Environmental Protection Agency. Elle possède à la fois une expertise en santé humaine et en écotoxicologie; elle se concentre sur les approches intégrées et les méthodes alternatives. Son portfolio de projets actifs inclut des comités techniques du HESI sur l'évaluation des risques environnementaux relatifs à la bioaccumulation et sur les solutions de rechange pour les animaux, 2 des projets du HESI visant l'amélioration de l'évaluation des risques écologiques. Les travaux de Mme Michelle Embry portent aussi sur le projet d'évaluation des risques du 21e siècle (RISK21). Ce projet a permis de développer une approche scientifique, transparente et efficace de l'évaluation des risques pour la santé humaine, notamment un outil Web qui a mené à des activités de sensibilisation et de formation portant sur les approches d'évaluation des risques dans le monde entier. Elle est membre élue du conseil d'administration nord-américain de la Society of Environmental Toxicology and Chemistry (SETAC) (2014-2017), présidente sortante du comité consultatif des partenaires mondiaux de la SETAC (2014-2017) et membre des équipes de pilotage du groupe consultatif de la SETAC sur la bioaccumulation et sur les solutions de rechange pour les animaux. Michelle Embry détient un doctorat en toxicologie, ainsi qu'un baccalauréat en sciences de la biologie et en sciences et politiques de l'environnement de l'Université Duke. Vous pouvez consulter la déclaration d'affiliations et d'intérêts de Michelle Embry, Ph.D.

Geoff Granville

Depuis qu'il a pris sa retraite en 2006, alors qu'il occupait le poste de gestionnaire de la toxicologie et de la gérance des produits à Shell Canada, Geoff Granville met à profit son expertise pour la santé environnementale et celle de la population en tant qu'expert-conseil. Chez Shell Canada, ses responsabilités portaient principalement sur les enjeux de santé professionnelle et d'environnement liés aux substances chimiques, notamment les tests de toxicité, l'évaluation des risques pour la santé et la conformité réglementaire. M. Granville est professeur adjoint à l'Université de l'Alberta et il a été professeur associé à l'Université de Toronto. En 1991, il est devenu directeur associé à la Direction de l'hygiène du milieu de Santé Canada à Ottawa pour une période de 2 ans dans le cadre d'un programme d'échange de cadres de direction. Geoff Granville a été membre de plusieurs comités, notamment le Comité de gestion des sciences de l'Initiative de recherche sur les substances toxiques (palier fédéral), et il a coprésidé l'équipe de la santé humaine et animale de la Clean Air Strategic Alliance (Alberta). Il a aussi fait partie du groupe consultatif du Défi du gouvernement du Canada pour la première phase du Plan de gestion des produits chimiques entre 2007 et 2011 et a été coprésident du Comité scientifique sur le Plan de gestion des produits chimiques du gouvernement du Canada pour la période allant de 2013 à 2019. Geoff Granville possède un baccalauréat en sciences spécialisé en biochimie et toxicologie de l'Université de Surrey, au Royaume-Uni. Vous pouvez consulter la déclaration d'affiliations et d'intérêts de Geoff Granville.

Elaine Cohen Hubal, Ph.D.

Mme Elaine Cohen Hubal, Ph.D., a occupé différents postes au sein de l'agence de la protection de l'environnement (EPA) des États-Unis, y compris son poste actuel de conseillère principale scientifique, Laboratoire national de recherche sur l'exposition, Bureau de recherche et de développement. Elle est en outre rédactrice en chef du Journal of Exposure Science and Environmental Epidemiology. Mme Cohen Hubal a siégé à différents comités scientifiques à titre d'experte; elle siège actuellement au comité « Department of Toxic Substances Control's Green Ribbon Science » en Californie. Elle a également été membre reconnue de la consultation par les pairs du Programme volontaire d'évaluation des effets des produits chimiques sur les enfants et du groupe de travail sur la conception de l'Étude nationale sur les enfants, et elle a été présidente du groupe de travail portant sur « la détermination des étapes importantes de la vie pour la surveillance et l'évaluation des risques d'exposition aux contaminants environnementaux », une initiative du Programme international sur la sécurité des substances chimiques de l'Organisation mondiale de la santé. Elaine Cohen Hubal a été membre du Comité scientifique sur le Plan de gestion des produits chimiques du gouvernement du Canada lors du premier mandat du comité pour la période allant de 2013 à 2017. Elle possède un doctorat en génie chimique de l'Université d'État de la Caroline du Nord. Vous pouvez consulter la déclaration d'affiliations et d'intérêts d'Elaine Cohen Hubal, Ph.D.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :