Surdosage d’opioïde

Les opioïdes affectent la partie de votre cerveau qui contrôle la respiration. Si vous prenez plus d’opioïdes que ce que l’organisme peut supporter (surdosage), votre respiration ralentira. Cela peut entraîner la perte de connaissance ou même la mort.

Apprenez-en plus sur les signes et les symptômes d’un surdosage et sur la façon d’obtenir de l’aide.

Sur cette page

Qui s’expose au risque de faire un surdosage d’opioïdes?

Quiconque utilisant des opioïdes prescrits ou vendus dans la rue s’expose au risque de faire un surdosage, mais certains facteurs augmentent le risque tel que :

  • de prendre des opioïdes sur ordonnance plus souvent ou à des doses supérieures à ce qui est recommandé
  • de prendre des opioïdes avec de l’alcool ou des sédatifs, comme :
    • les somnifères
    • les relaxants musculaires
    • les benzodiazépines
  • de s’injecter des drogues
  • de prendre un opioïde auquel l’organisme n’est pas habitué ou de prendre une drogue plus puissante
  • de prendre des doses supérieures à ce à quoi vous êtes habitué
  • d’utiliser des drogues dont le degré de pureté ou la puissance est inconnue
  • l’état de santé, comme une maladie du cœur, une maladie du foie ou du rein, des problèmes respiratoires

Un surdosage peut également se produire si vous faites un mauvais usage des opioïdes. Par exemple, les comprimés à libération prolongée sont censés être avalés en entier. Le fait de les écraser ou de les briser avant de les prendre peut entraîner un surdosage quand une trop grande quantité d’opioïdes se trouve libérée à la fois.

La puissance et la nature des opioïdes disponibles dans la rue restent indéterminées et peuvent varier. Cela peut accroître le risque de surdosage et de mort. Des opioïdes très puissants appelés fentanyl et carfentanil peuvent s’avérer particulièrement dangereux, car ils :

  • peuvent être fatals même à très petite dose
  • peuvent être mélangés aux drogues de la rue ou être vendu en tant que drogues de la rue telles que :
    • l’héroïne
    • la cocaïne
    • les médicaments d’ordonnance contrefaits comme l’oxycodone

Signes et symptômes d’un surdosage d’opioïdes

Reconnaître les signes et les symptômes d’un surdosage, y compris :

  •  la difficulté à
    • marcher
    • parler
    • rester éveillé
  • les lèvres ou les ongles bleus
  • les pupilles très petites
  • la peau froide et moite
  • des étourdissements et de la confusion
  • une somnolence extrême
  • des bruits de suffocation, des gargouillements ou des ronflements
  • une respiration lente, faible ou inexistante
  • l’incapacité à se réveiller, même si la personne est secouée ou qu’on lui crie après

Comment réagir à un surdosage d’opioïdes

Si vous pensez vous trouvez devant une personne en train de faire un surdosage, appelez tout de suite le 9-1-1 ou la ligne d’aide d’urgence locale.

Donnez à la personne de la naloxone si vous en avez à votre disposition. La naloxone est un médicament qui peut renverser temporairement les effets d’un surdosage si elle est administrée immédiatement. Vous pouvez donner la naloxone en attendant l’arrivée de l’aide médicale.

Un surdosage constitue toujours une urgence. Même dans le cas où quelqu’un a pris de la naloxone, les effets de celle-ci peuvent se dissiper avant que la personne ne se soit complètement remise du surdosage. Certaines personnes pourraient également avoir besoin de plus d’une dose. Appelez les secours en tout temps.

Suivez les instructions dans votre trousse de naloxone ainsi que celles du téléphoniste du service 9-1-1 ou de la ligne d’aide d’urgence locale.

Atténuez les risques

Si vous avez recours aux opioïdes, vous pouvez réduire le risque de surdosage entraînant la mort en :

  • n’en consommant pas seul
  • connaissant votre niveau de tolérance (la dose limite que vous pouvez prendre)
  • ayant à votre disposition une trousse de naloxone et en sachant comment l’utiliser
  • prenant une petite dose d’opioïdes d’abord pour en vérifier la puissance
  • ne prenant pas d’opioïdes avec de l’alcool ou d’autres médicaments (sauf indication contraire)

Obtenez de l’aide

Êtes-vous préoccupé par la consommation de drogues ou vous trouvez-vous aux prises avec des problèmes liés à la consommation de drogues? Est-ce qu’un de vos proches est aux prises avec des problèmes liés à la consommation de drogues?

Vous pouvez obtenir de l’aide, que ce soit pour vous, pour un ami ou un pour proche.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :