Un mode de vie sain : L’endroit où nous vivons, ça compte - avec vidéo description

Transcription

Transcription - Un mode de vie sain : L'endroit où nous vivons, ça compte

Cette année, mon rapport met l'accent sur une idée très importante : « l'endroit où nous vivons, ça compte ». Mais qu'est-ce que cela veut dire, au juste?

En bref, la recherche a montré que notre façon de planifier, de concevoir et de bâtir nos collectivités et nos quartiers, cela peut avoir une forte influence sur notre santé physique et mentale.

Il faut souligner que les principales causes de décès au Canada, ce sont les maladies chroniques qui sont dues au mode de vie, comme le diabète, le cancer et les maladies cardiovasculaires.

Par exemple, un adulte canadien sur dix vit aujourd'hui avec le diabète. Je trouve cela préoccupant. Parce que le diabète de type deux est dû à une mauvaise alimentation et à un faible niveau d'activité physique.

Aussi, pour mieux intégrer l'activité physique dans notre quotidien, que ce soit pour nous rendre au travail, à l'école ou durant nos heures de loisirs, on a intérêt à miser sur des éléments de planification comme les parcs, les pistes cyclables, les sentiers pédestres et les transports en commun.

Et lorsque nous avons accès localement à des sources d'aliments sains, il est plus facile de faire de bons choix pour la santé.

De plus, lorsque les collectivités sont bâties de manière à favoriser les échanges entre amis et voisins, cela aide les gens à se sentir plus solidaires et cela peut contribuer à améliorer la santé mentale.

Pour conclure, mettre l'accent sur la façon de concevoir nos collectivités peut nous aider à vivre des vies saines.

Merci.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :