L’Agence de la santé publique du Canada annonce des fonds pour aider les travailleurs de première ligne à communiquer les faits sur les aspects santé et sécurité du cannabis

Communiqué de presse

De nouveaux projets de sensibilisation publique sur le cannabis aideront les professionnels de la santé, les acteurs du secteur de l’éducation et les fournisseurs de services communautaires

Le 13 juin 2018 - Ottawa (Ontario) - Agence de la santé publique du Canada

L’approche actuelle entourant le cannabis ne fonctionne pas. Les taux de consommation de cannabis au Canada, surtout chez les jeunes et les jeunes adultes, sont parmi les plus élevés au monde. C’est pourquoi le gouvernement du Canada a déposé le projet de loi C-45, Loi sur le cannabis, dans le but de garder le cannabis hors de la portée des jeunes et de priver les criminels et le crime organisé de cette source de profits.

L’Agence de la santé publique du Canada annonce aujourd’hui un investissement total de 223 000 $ destiné à trois organisations, à savoir le Centre de toxicomanie et de santé mentale, l’Université Western Ontario et Nexus Santé, afin d’aider les travailleurs de première ligne à informer les Canadiens sur les aspects santé et sécurité du cannabis. Ces organismes élaboreront des outils et des ressources de sensibilisation publique à l’intention des professionnels de la santé publique, des acteurs du secteur de l’éducation (tels les éducateurs, les conseillers scolaires et les administrateurs de conseil scolaire) et des fournisseurs de services communautaires.

Les outils et ressources fondés sur des données objectives mis au point grâce à cet investissement permettront aux Canadiens pour qui les risques sont plus élevés, comme les enfants, les jeunes, les femmes enceintes et les femmes qui allaitent, de prendre connaissance des effets du cannabis sur la santé. Ils contribueront aussi à prévenir la consommation problématique de substances.

Le gouvernement du Canada accepte toujours les propositions d’organismes locaux et autochtones concernant des projets qui répondent à des besoins particuliers en matière d’éducation et de sensibilisation du public au sujet du cannabis.

Citations

« L’Agence de la santé publique du Canada aura une grande influence sur les choix des Canadiens concernant la consommation de cannabis. Les outils et les ressources créés par le Centre de toxicomanie et de santé mentale, l’Université Western Ontario et Nexus Santé viendront renforcer la capacité des professionnels de la santé, des éducateurs et des fournisseurs de services d’informer les Canadiens au sujet des effets de la consommation de cannabis. »

L’honorable Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé

« Les projets découlant de l’investissement annoncé aujourd’hui mettent en évidence l’approche axée sur la santé publique adoptée par le gouvernement relativement à la légalisation et à la réglementation du cannabis. Ces projets feront en sorte que les professionnels de la santé publique, les acteurs du secteur de l’éducation et les fournisseurs de services communautaires aient tous les outils dont ils ont besoin pour fournir aux Canadiens des renseignements factuels et crédibles qui les aideront à prendre les bonnes décisions au sujet du cannabis. »

La Dre Theresa Tam
Agence de la santé publique du Canada du Canada

Faits en bref

  • Le Centre de toxicomanie et de santé mentale(CAMH) reçoit une somme de 99 000 $ pour élaborer et mettre en œuvre des outils, des ressources et des documents de formation à l’intention des professionnels de la santé, à partir des données probantes et des recommandations contenues dans les Directives canadiennes d’usage de cannabis à faible risque.

  • L’Université Western Ontario reçoit une somme de 99 000 $ pour accroître et mettre au point les ressources visant à informer les professionnels du secteur de l’éducation au sujet des interventions en milieu scolaire existantes qui sont conçues pour prévenir et réduire au minimum les risques et les répercussions associés à la consommation problématique de cannabis et d’autres substances chez les jeunes de 11 à 18 ans.

  • Nexus Santé reçoit une somme de 25 000 $ pour adapter ses ressources destinées aux fournisseurs de services communautaires de première ligne, qui les utiliseront dans leurs discussions avec leurs clients pour prévenir et réduire les méfaits de la consommation de cannabis avant la conception, pendant la grossesse, après la naissance et pendant l’allaitement.

  • Le budget de 2018 propose un investissement de 62,5 millions de dollars sur cinq ans pour aider les organismes communautaires et autochtones à sensibiliser les citoyens aux risques associés à la consommation de cannabis. Cette somme vient s’ajouter aux 46 millions de dollars sur cinq ans annoncés précédemment par le gouvernement pour soutenir les activités de sensibilisation et d’éducation du public ainsi que les activités de surveillance.

Liens connexes

Personnes-ressources

Thierry Bélair
Cabinet de Ginette Petitpas Taylor
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983
Hc.media.sc@canada.ca

Renseignements au public
613-957-2991
1-866-225-0709


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :