Mois de la sensibilisation à la maladie d’Alzheimer – Janvier 2019

Déclaration

Cette année, à l’occasion du Mois de la sensibilisation à la maladie d’Alzheimer, j’aimerais vous faire part de mes réflexions au sujet du parcours des nombreux Canadiens touchés par la démence. À titre de ministre de la Santé, j’ai eu la possibilité d’entendre plusieurs personnes, familles et aidants naturels qui ont partagé leurs expériences avec moi. Étant donné qu’un de mes parents vit avec la démence, je connais le lourd fardeau qu’elle impose aux personnes atteintes et à leurs proches.

Je suis fière de pouvoir dire que le gouvernement du Canada prend des mesures concrètes pour s’attaquer aux défis posés par la démence et pour améliorer la qualité de vie des plus de 400 000 Canadiens de 65 ans est plus qui ont reçu un diagnostic, ainsi que celle des membres de leurs familles et de leurs aidants naturels.

Récemment, j’ai lancé le Fonds d’investissement en matière de démence, qui fournira 4 millions de dollars par année aux communautés pour les aider à faire face aux difficultés causées par la démence. Les projets financés favoriseront la sensibilisation, lutteront contre la stigmatisation et doteront les familles et les proches aidants des ressources et des outils dont ils ont besoin pour aider les personnes atteintes de démence tout en réduisant au minimum les répercussions sur leur propre qualité de vie. Si la société comprend mieux la démence, les obstacles au traitement pourront être éliminés et il sera plus facile pour les Canadiens de demander de l’aide quand ils en auront besoin.

Le Centre d’innovation canadien sur la santé du cerveau et le vieillissement, qui bénéficie du soutien continu de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC), s’affaire à élaborer, à mettre à l’essai et à déployer à grande échelle des produits et des services qui favorisent la santé du cerveau en mettant l’accent sur la démence. De plus, avec l’appui des Instituts de recherche en santé du Canada, la recherche novatrice nous rapproche de la découverte de traitements efficaces et de l’amélioration de la qualité de vie.

Enfin, les travaux d’élaboration de la Stratégie nationale sur la démence vont bon train. En mai dernier, lors de la Conférence nationale sur la démence de l’ASPC, une vaste gamme d’intervenants et de partenaires de partout au pays, notamment des personnes ayant une expérience concrète de la démence, se sont réunies afin d’aider à définir la stratégie. Grâce à leurs points de vue et à leur précieuse contribution, la stratégie tiendra compte des besoins des Canadiens.

Ce mois-ci, faites comme moi, saluez les Canadiens touchés par la maladie d’Alzheimer et la démence et soulignez le dévouement extraordinaire des proches aidants. Je me réjouis à l’idée de poursuivre notre collaboration afin d’améliorer leur qualité de vie.

L’honorable Ginette Petitpas Taylor, C.P., députée
Ministre de la Santé


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :