Déclaration de l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, le 23 juillet 2020

Déclaration

Le 23 juillet 2020 - Ottawa (Ontario) - Agence de la santé publique du Canada

OTTAWA - Au lieu de présenter une mise à jour en personne aux médias, la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a fait la déclaration suivante.

« On a signalé 112 240 cas de COVID-19 au Canada, dont 8 870 décès. Des personnes infectées, 87 % sont rétablies. À ce jour, des laboratoires de partout au pays ont fait passer un test de dépistage de la COVID-19 à plus de 3 659 000 personnes. Au cours de la dernière semaine, 44 000 personnes en moyenne par jour ont subi un test de dépistage, dont 1 % ont obtenu un résultat positif.

Comme la pandémie de COVID-19 s’est propagée et a touché des populations partout dans le monde, les experts en santé publique et les experts cliniques comprennent mieux comment la maladie se manifeste et l’éventail des symptômes observés chez ceux qui développent la maladie. Rapidement, on a su qu’un cas symptomatique typique de la COVID-19 pouvait présenter de la toux, de la fièvre, de l’essoufflement ou de la difficulté à respirer, mais avec le temps, on s’est rendu compte qu’il y avait d’autres symptômes courants.

Étant donné qu’il est absolument indispensable que les personnes qui présentent des symptômes, même légers, restent à la maison et s’isolent, tout le monde doit connaître le type et l’éventail de symptômes à surveiller et suivre sa santé de près.

Selon les dernières données probantes, des symptômes comme la fatigue, la perte d’appétit et la perte de l’odorat ou du goût ont été ajoutés à la liste des symptômes courants. Vous trouverez de l’information sur la liste élargie des symptômes sur le site Web canada.ca.

Il est également important de savoir que les symptômes peuvent varier d’une personne à l’autre et en fonction du groupe d’âge. Par exemple, les enfants malades ont eu le plus souvent tendance à avoir des symptômes abdominaux et des éruptions ou changements cutanés. Pour ce qui est de la gravité de la maladie, on sait que la COVID-19 peut aussi bien être une infection asymptomatique ou légère qu’une infection grave qui dure longtemps et qui peut parfois entraîner la mort. Selon que la personne infectée a des symptômes ou non et selon les symptômes, le virus peut être transmis à d’autres personnes même quand le virus est latent et que la personne infectée n’a pas encore de symptômes (présymptomatique) ou qu’elle n’a jamais eu de symptômes (asymptomatique).     

Afin de prévenir la propagation de la COVID-19, nous pouvons tous prendre les mesures suivantes pour éviter de contracter la maladie et de la transmettre aux autres : 

  1. Évaluez votre risque d’exposition à la maladie et la possibilité de la transmettre aux membres de votre famille, à vos amis et autres connaissances, et prévoyez vos activités en conséquence.
    • Restez à la maison et à l’écart des autres, si vous croyez avoir été exposés à la COVID-19 ou si vous présentez des symptômes.
    • Protégez les membres de votre famille, vos amis et vos connaissances qui sont vulnérables en trouvant des moyens virtuels de communiquer et de soutenir les personnes les plus à risque de subir les conséquences graves de la COVID-19.
    • Prévoyez des activités à faible risque en optant pour des activités en plein air, avec peu de personnes et pour de courtes durées.
  2. Prenez des précautions pour réduire votre exposition au virus.
    • Lavez-vous les mains souvent et apportez-vous du désinfectant approuvé par Santé Canada quand vous sortez.
    • Toussez ou éternuez dans votre manche ou dans un mouchoir de papier.
    • Pratiquez l’éloignement physique et/ou portez un masque non médical ou un couvre-visage quand vous ne pouvez pas rester à deux mètres des autres.
  3. Évitez les milieux et les situations à risque élevé ou limitez au minimum le temps que vous y restez, s’il est difficile de pratiquer l’éloignement physique et si les autres ne portent pas de masques ou de couvre-visages, notamment :
    • des endroits bondés où se rassemble un grand nombre de personnes
    • les contacts étroits où vous ne pouvez pas vous tenir à deux mètres des autres
    • des espaces clos mal ventilés

N’oubliez pas que les symptômes peuvent apparaître jusqu’à 14 jours après l’exposition à la COVID-19. Si vous croyez avoir été exposés à la COVID-19 ou avoir des symptômes, évitez d’entrer en contact avec les autres et communiquez avec les autorités de santé publique de votre région qui vous diront comment obtenir des soins et passer un test de dépistage de façon sécuritaire.    

Cela peut être angoissant de penser qu’on a la COVID-19. Si vous pensez en être atteints, n’oubliez pas que vous n’êtes pas seuls. N’hésitez pas à demander de l’aide et des conseils pour passer un test de dépistage, pour recevoir des soins médicaux et du soutien en santé mentale dès que vous jugerez en avoir besoin. N’attendez pas. 

Nos gestes comptent. Individuellement et collectivement, chaque décision que nous prenons pour réduire notre risque d’exposition à la maladie et chaque précaution que nous prenons pour ralentir la propagation de la COVID-19 dans nos collectivités peuvent aider à prévenir une nouvelle accélération de l’épidémie. En fin de compte, chacun d’entre nous doit contribuer à maintenir le nombre de cas et de contacts faible et à limiter les répercussions globales de la COVID-19 au Canada. Apprenez-en plus sur canada.ca/le-coronavirus. »  

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :