Déclaration de l’administratrice en chef de la santé publique, le 27 août 2020

Déclaration

Le 27 août 2020 - Ottawa (Ontario) - Agence de la santé publique du Canada

Au lieu de présenter une mise à jour en personne aux médias, la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« Il y a eu 126 417 cas de COVID-19 au Canada, dont 9 094 décès. Des personnes infectées, 89 % sont rétablies. Des laboratoires partout au pays ont analysé les tests de dépistage de presque 48 000 personnes en moyenne quotidiennement au cours de la dernière semaine; dont 0,7 % a obtenu un résultat positif. À l’heure actuelle, le Canada a fait passer un test de dépistage à plus de 140 personnes pour chaque cas positif. Au cours des sept derniers jours, un peu plus de 400 nouveaux cas ont été signalés quotidiennement en moyenne.

Alors que les autorités de santé publique et les Canadiens poursuivent leurs efforts collectifs pour limiter la propagation de la COVID-19, nous surveillons de près les indicateurs d'activité de la maladie, notamment le nombre de nouveaux cas quotidien, le nombre de cas hospitalisés et le pourcentage de personnes déclarées positives afin de guider et d'adapter nos actions au besoin.

Même si nous continuons d’avoir de nouveaux cas et foyers d’éclosion, en raison de l’activité accrue que nous avons observée récemment dans les provinces à l’ouest de l’Ontario, le nombre moyen de cas quotidien est demeuré égal ou inférieur à 500 depuis la mi-juin à l’échelle nationale. Cela indique que les autorités de santé publique locales maintiennent toujours la propagation de la COVID-19 à un niveau gérable. Néanmoins, si le nombre de cas quotidien devait légèrement augmenté, la situation pourrait vite devenir incontrôlable. Si nous n’appliquons pas toutes les mesures de santé publique recommandées, nous pourrions rapidement passer d’un état sécuritaire lent à une croissance épidémique incontrôlée. 

La santé publique ne peut pas à elle seule maintenir la croissance lente. En plus de pratiquer la distanciation physique, de nous laver les mains fréquemment et de porter un masque non médical, s’il y a lieu, nous devons tous limiter le nombre de nos contacts. Comme la COVID-19 est présente partout au Canada et dans le monde, nous risquons d’y être exposés en tout temps et en tout lieu. En limitant nos contacts, nous nous assurons que, en cas d’exposition au virus, les efforts de dépistage et d’isolement des cas, ainsi que les efforts de recherche et de mise en quarantaine des contacts visant à interrompre la transmission et à maintenir le taux d’infection faible restent gérables pour les autorités de santé publique locales.

Tout le monde a un rôle à jouer. Nous sommes tous des intervenants qui voulons maintenir la COVID-19 à un état lent. Il y a des mesures de santé publique éprouvées qui nous permettront de maintenir la situation à l’état lent, mais leur efficacité n'est assurée que si nous restons tous vigilants et ne cédons pas à la lassitude causée par la COVID‑19. Vous trouverez ici des renseignements et des conseils supplémentaires pour accroître votre savoir-faire en matière de COVID-19 sur les moyens de réduire votre risque d'être infecté et de transmettre le virus à vos proches. »

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :