Déclaration de l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, 12 septembre 2020 

Déclaration

OTTAWA -

Aujourd’hui, au lieu de faire une mise à jour en personne aux médias, la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a fait la déclaration suivante : 

« Il y a 135,626 cas confirmés de COVID‑19 au Canada, dont 9,163 décès, et 88 % des personnes touchées sont maintenant rétablies. Au cours de la dernière semaine, les laboratoires de partout au Canada ont fait passer un test de dépistage à 47 806 personnes en moyenne par jour, 1,1 % ayant reçu un résultat positif.

Alors que les autorités de santé publique et les Canadiens poursuivent les efforts collectifs pour limiter la propagation de la COVID‑19, nous surveillons étroitement les tendances épidémiologiques afin d’orienter, de modifier et d’adapter les mesures de santé publique qui sont essentielles pour interrompre les nouvelles chaînes de transmission. Or, les mesures de santé publique, à elles seules, ne sont pas suffisantes. Afin de garder un taux d’infection faible pour contrôler l’épidémie et la maintenir au niveau de « combustion lente », la mobilisation continue de tous les Canadiens est nécessaire. Nous devons travailler tous ensemble pour faire en sorte que les espaces social, économique et scolaire demeurent ouverts ainsi que pour protéger la santé publique et renforcer la capacité du système de santé au cours de l’automne et de l’hiver.

En aplatissant la courbe nationale, les Canadiens ont démontré l’efficacité des mesures de protection personnelles. Au cours de ces mois, nous avons également dû apprendre quelques concepts épidémiologiques, ce qui nous a permis de reconnaître les signaux d’alarme indiquant que l’on pourrait faire face à une recrudescence de la COVID‑19. Au cours des dernières semaines, nous avons observé une augmentation lente mais constante du nombre moyen quotidien de cas. Voici les points qui nous préoccupent et voici comment nos gestes compteront pour la suite des choses :

En moyenne, plus de 630 cas ont été signalés chaque jour au Canada au cours de la dernière semaine, soit 20 % de plus que la semaine d’avant et plus de 65 % par rapport à il y a quatre (4) semaines, où en moyenne un peu plus de 380 cas avaient été signalés par jour. À présent, les provinces les plus touchées, la Colombie-Britannique, l’Alberta, l’Ontario et le Québec, signalent chacune entre 100 et plus de 200 nouveaux cas par jour.  

  • Pourquoi cela est inquiétant : l’augmentation du nombre quotidien des cas signifie une activité accrue de la maladie qui présente un risque de croissance accélérée ou « exponentielle ». Ce taux de croissance, que nous avons observé au cours de la première vague de la COVID‑19 au Canada, est difficile à contrôler et nous écartera du niveau de combustion lente.
  • Pourquoi nos gestes comptent : lorsque l’activité épidémiologique augmente, la croissance exponentielle peut être stimulée par des « événements de grande dissémination » qui se déroulent alors que les lignes directrices en matière de santé publique ne sont pas respectées. Nous avons récemment observé des exemples au Canada au cours de rassemblements sociaux privés et de diverses activités organisées à l’intérieur où une personne infectée ayant des symptômes légers peut déclencher une réaction en chaîne d’expositions à la COVID‑19 et d’infections. 
  • Ce que nous pouvons tous faire pour maîtriser la croissance de l’épidémie : il faut respecter les pratiques de santé publique éprouvées, limiter les contacts étroits à notre petit cercle social, prendre les mesures de précautions appropriées et limiter le temps passé dans des contextes et des situations où des mesures, des protocoles et des politiques ne sont pas en place pour réduire le risque d’exposition. 

Au cours de l’automne et de l’hiver, les Canadiens devront être encore plus vigilants et respecter les directives de santé publique, surtout qu’en raison du temps froid les activités seront organisées à l’intérieur. De plus, comme il est plus sécuritaire de limiter les contacts au petit cercle social, les rassemblements à l’intérieur avec la famille élargie et les amis pourraient être mal à propos pour tous les Canadiens ou toutes les familles.

Veuillez consulter ma fiche d’information, Renseignements et ressources sur la COVID‑19, y compris le tableau « Vérifications rapides », qui vous aidera à comprendre les risques et les précautions liés à la COVID-19, notamment (A) les facteurs de risque de vos contacts personnels et étroits; (B) les facteurs de risque posés par le contexte ou l’activité; (C) les mesures que vous pouvez prendre pour réduire le risque d’infection et de propagation involontaire du virus ».

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :