Déclaration de l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, le 26 septembre 2020 

Déclaration

Le 26 septembre 2020           Ottawa (Ontario)         Agence de la santé publique du Canada

Au lieu de présenter une mise à jour en personne aux médias, la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« On a signalé 150 456 cas de COVID-19 au Canada, dont 9,255 décès. Le pourcentage de personnes rétablies se situe actuellement à 86 %. Les laboratoires dans l’ensemble du Canada continuent d’effectuer de nombreuses analyses; en moyenne, près de 70 000 personnes ont été testées quotidiennement la semaine dernière, et 1,4 % d’entre elles ont obtenu un résultat positif. En date du vendredi 25 septembre 2020, 1 175 cas ont été signalés en moyenne chaque jour au Canada au cours d’une période de sept jours. Comme les provinces et les territoires ne signalent pas tous les nouveaux cas au cours de la fin de semaine, la prochaine mise à jour du nombre moyen de cas par jour sera présentée mardi prochain, une fois que ces chiffres auront été compilés.

Alors que le nombre de cas quotidiens continue d’augmenter et qu’une autre fin de semaine s’amorce, nous demandons aux Canadiens de renforcer leurs mesures de protection individuelle et de réduire le plus possible le nombre de contacts étroits compte tenu de leur situation personnelle et familiale. Nous devons également chercher à déterminer où et comment le virus se répand et trouver des moyens sécuritaires d’établir un équilibre entre la continuité de nos routines et activités importantes et le maintien de la propagation de la COVID‑19 à des niveaux gérables.

Malgré l’inquiétude bien réelle d’une importante résurgence dans les régions où l’activité du virus s’intensifie, nous pouvons demeurer optimistes quant à la possibilité de nous remettre sur la voie de la « combustion lente ». Nous savons non seulement que nos actions collectives peuvent contribuer et contribuent effectivement à ralentir la propagation, mais également que la prévention de la propagation dans certains types de milieux peut influer considérablement sur le ralentissement de la croissance de l’épidémie.

Un certain nombre des régions qui observent des taux d’infection élevés ont indiqué que certaines activités, comme les grands rassemblements privés à l’intérieur et à l’extérieur, ont entraîné un grand nombre de cas d’exposition et l’infection de nombreuses personnes. Une seule activité de ce type risque d’avoir des effets d’une portée considérable. Par exemple, une collectivité peut alors passer du niveau de « combustion lente » à une situation de croissance accélérée. Nous pouvons toutefois demeurer optimistes. En effet, s’il nous est possible d’interrompre rapidement de telles activités où le risque de transmission est élevé, avant que le virus se propage dans la collectivité, nous pourrons facilement maîtriser le taux de croissance. L’autre raison de faire preuve d’optimisme est que ces types d’activités qui favorisent la propagation sont entièrement évitables, si des mesures de précautions éprouvées sont suivies. Voilà donc une situation où nous devons apprendre à vivre avec la COVID-19, et nous ne pouvons en ignorer l’importance.

À l’approche des célébrations automnales, y compris la fin de semaine de l'Action de grâces, il est temps de faire le bilan de tout ce que nous avons appris sur la façon de vivre avec la COVID-19 et de nous montrer reconnaissants pour notre capacité d’adaptation et notre résilience. Parallèlement, nous devons nous rappeler que même si nous connaissons les gens présents à un rassemblement, cela ne signifie pas que le risque de transmission de la COVID‑19 est réduit d’une quelconque façon. Même si les personnes qui participent à une activité font partie de votre famille élargie, comme ce fut le cas dans certains de ces rassemblements privés ayant entraîné des éclosions, elles sont peut-être infectées, quand bien même qu’elles sembleraient bien se porter.

Pour assurer notre sécurité et celle de nos proches, nous devrons faire des efforts délibérés et soutenus alors que nous continuons de vivre avec la COVID-19. Au cours de la fin de semaine, prévoyez du temps pour une rencontre avec votre famille ou vos contacts étroits et élaborez un plan pour protéger votre cercle régulier de personnes de confiance. De plus, trouvez de nouveaux moyens créatifs d’entretenir des échanges et des liens enrichissants avec les autres au moyen d’outils virtuels et de pratiques d’éloignement sécuritaire. Lisez mon document d’information sur les risques et les précautions à prendre en considération. Vous y trouverez également des liens menant aux renseignements et aux ressources sur la COVID-19. »

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :