Le gouvernement du Canada annonce un partenariat avec l’Académie canadienne des sciences de la santé pour diriger des consultations en vue d’une stratégie nationale pour le trouble du spectre de l’autisme

Communiqué de presse

La mobilisation d’une organisation tierce neutre garantira un processus de consultation vaste et inclusif

27 octobre 2020 - Ottawa (Ontario) - Agence de la santé publique du Canada

C’est avec joie que l’honorable Patty Hajdu, ministre de la Santé, annonce aujourd’hui un investissement de 1,46 million de dollars pour que l’Académie canadienne des sciences de la santé (ACSS) dirige des consultations sur une stratégie nationale pour le trouble du spectre de l’autisme. L’ACSS est un organisme de bienfaisance sans but lucratif neutre. Elle mène des activités de recherche ainsi que de mobilisation et tire des conclusions appuyées sur des données probantes au sujet d’un éventail de questions complexes relatives à la santé et à des domaines connexes qui ont de l’importance pour la population canadienne.

Le gouvernement du Canada est résolu à améliorer la santé ainsi que le bien-être des enfants et des adultes vivant avec le trouble du spectre de l’autisme (TSA), de même qu’à appuyer les parents et les aidants. Le gouvernement du Canada travaillera en collaboration avec les provinces, les territoires et les intervenants en vue de la création d’une stratégie nationale pour le TSA.

L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) mobilise l’ACSS pour qu’elle dirige un processus de consultation vaste et inclusif en vue de l’élaboration d’une stratégie nationale pour le TSA qui tienne compte d’une vaste gamme de points de vue et de renseignements fondés sur des données probantes qui constitueront le fondement de la stratégie et qui ont de l’importance pour les personnes autistes, les familles, les aidants et les intervenants.

Citations

« Nous travaillons en vue de l’élaboration d’une stratégie nationale pour le trouble du spectre de l’autisme et nous nous efforçons d’examiner les nombreux aspects du trouble du spectre de l’autisme tout au long de la vie d’une manière qui trouve un écho chez toutes les personnes atteintes d’autisme et leurs familles. Le processus de consultation examinera un éventail de questions dans le but d’assurer une réelle inclusion sociale et économique ainsi que des interventions fondées sur des données probantes pour les Canadiens touchés par l’autisme. »

L’honorable Patty Hajdu
Ministre de la Santé

« Les efforts pour améliorer la santé et le bien-être des gens atteints d’un trouble du spectre de l’autisme passent par ces fonds. Nous savons qu’en collaborant avec les provinces, les territoires, les familles et la communauté des personnes en situation de handicap, nous pouvons élaborer une stratégie nationale sur l’autisme qui sera plus forte et qui aidera les Canadiens atteints de ce trouble, ainsi que leur famille et leurs proches aidants. J’ai bien hâte de participer à ces importantes discussions et de continuer à bâtir un Canada qui favorise l’inclusion des handicaps. »

L’honorable Carla Qualtrough
Ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées

« De concert avec les intervenants, nos membres fourniront des renseignements fondés sur des données probantes pour aider le gouvernement à réaliser son plan d’élaborer une stratégie nationale pour le trouble du spectre de l’autisme. Nous avons hâte de collaborer avec le milieu de l’autisme par rapport à cette initiative importante. »

Dr Chris Simpson
Président, Académie canadienne des sciences de la santé

Faits en bref

  • Le TSA est un trouble neurodéveloppemental. Le terme renvoie à une gamme de troubles caractérisés par des difficultés concernant les aptitudes sociales, des comportements répétitifs, la parole et la communication non verbale.

  • Parmi les enfants et les jeunes de 5 à 17 ans au Canada, environ 1 sur 66 reçoit un diagnostic de TSA. Le diagnostic de TSA est quatre fois plus fréquent chez les garçons que chez les filles (Rapport sur le Système national de surveillance du trouble du spectre de l’autisme, mars 2018).

  • Le projet est financé au moyen d’un accord de contribution dirigée de l’Agence de la santé publique du Canada.

  • Un effort coordonné de tous les ordres de gouvernements et fournisseurs de services est nécessaire pour aborder les besoins complexes et divers des personnes vivant avec le TSA.

  • Comme décrit en grandes lignes dans la lettre de mandat de 2019 de la ministre de la Santé, le gouvernement du Canada travaillera en collaboration avec les provinces, les territoires et les intervenants à l’élaboration d’une stratégie nationale pour le TSA.

Liens connexes

Personnes-ressources

Thierry Bélair
Cabinet de l’honorable Patty Hajdu
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Renseignements au public
613-957-2991
1-866-225-0709

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :