Le gouvernement du Canada investit dans des programmes d’activité physique pour les enfants et les jeunes

Communiqué de presse

Encourager l’activité physique tôt peut aider à améliorer la santé globale et à prévenir les maladies chroniques

17 janvier 2022 | Ottawa (Ontario) | Agence de la santé publique du Canada

L’activité physique est un pilier d’une vie saine. Pourtant, seulement 15 % des jeunes de 5 à 17 ans respectaient les directives canadiennes en matière de mouvement sur 24 heures avant la pandémie de COVID-19. Depuis le début de la pandémie, la recherche montre que les enfants et les jeunes sont encore moins nombreux à respecter ces directives. Au Canada, certains enfants présentent un risque accru d’inactivité physique, notamment les enfants autochtones, les enfants racialisés, les enfants immigrants et les enfants vivant avec un handicap.

Aujourd’hui, l’honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Santé, a annoncé un investissement de plus de 4,8 millions de dollars pour financer deux projets qui favorisent des modes de vie sains et une augmentation de l’activité physique chez les enfants, les jeunes et leur famille. L’adoption et le maintien d’un mode de vie sain grâce à l’activité physique régulière et à l’alimentation saine peuvent réduire le risque que les enfants au Canada développent plus tard dans leur vie des maladies chroniques comme le diabète de type 2, l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie et d’autres maladies cardiovasculaires.

Afin d’aider les enfants présentant le risque le plus élevé d’inactivité physique, la Société du sport pour la vie reçoit plus de 3,79 millions de dollars pour le projet Littératie physique pour les communautés. Le projet – qui atteint jusqu’à 150 000 enfants et jeunes de 2 à 18 ans en Colombie-Britannique, en Alberta, en Ontario, au Québec, au Nunavut et dans les provinces de l’Atlantique – vise à accroître l’activité physique des enfants autochtones, des enfants racialisés, des enfants immigrants et des enfants vivant avec un handicap. Ce projet de trois ans aidera les écoles et les communautés à éliminer les obstacles locaux à un mode de vie actif et sain et renforcera les capacités communautaires grâce à la formation sur la littératie physique.

Le Bureau de santé du district de Thunder Bay reçoit jusqu’à 1,1 million de dollars pour le programme Healthy Kids HOME (Health on the Move for Equity), qui soutient les familles urbaines comprenant des enfants de 12 ans et moins. Thunder Bay connaît des taux de maladies chroniques plus élevés que la moyenne provinciale, et ce projet permettra de créer des centres de mieux-être de quartier qui serviront d’espace sûr et fiable pour les programmes de promotion de la santé, notamment pour les familles avec de jeunes enfants. Les centres offriront un soutien aux familles et les encourageront à augmenter leur niveau d’activité physique et à prendre l’habitude de manger beaucoup de fruits et de légumes. 

Citations

« L'augmentation des taux de diabète et d'obésité chez les enfants au Canada, particulièrement chez les enfants autochtones, racialisés et immigrants, est très préoccupante. Pour que les enfants et les jeunes soient en meilleure santé, ils ont besoin de taux élevés d'activité physique et d'aliments sains pendant la journée. Par l'entremise de ces deux projets, les enfants apprendront comment adopter des habitudes saines tôt, ce qui favorisera une bonne santé tout au long de leur vie. »

L’honorable Jean-Yves Duclos
Ministre de la Santé

Faits en bref

  • Depuis le début de la pandémie, seulement 4,8 % des enfants de 5 à 11 ans et 0,8 % des jeunes de 12 à 17 ans respectent les directives canadiennes en matière de mouvement sur 24 heures.

  • Le financement annoncé aujourd’hui est distribué par le biais du programme Partenariats plurisectoriels de l’Agence de la santé publique du Canada. Depuis 2013, ce programme investit 20 millions de dollars par année dans des projets novateurs à l’échelle du pays qui visent à réduire le risque de maladies chroniques chez les Canadiens par des mesures relatives aux facteurs de risque modifiables courants, soit la mauvaise alimentation, le tabagisme et l’inactivité physique. Le programme Partenariats plurisectoriels est maintenant connu sous le nom de Fonds pour la santé des Canadiens et des communautés.

  • Les Directives canadiennes en matière de mouvement sur 24 heures pour les enfants et les jeunes (5 à 17 ans) sont les premières directives fondées sur des données probantes à tenir compte des activités de l’ensemble de la journée. Pour obtenir des bienfaits optimaux pour la santé, les enfants et les jeunes devraient faire au moins 60 minutes d’activité physique d’intensité moyenne à élevée par jour, faire plusieurs heures d’une variété d’activités physiques d’intensité légère structurées et non structurées et dormir de 9 à 11 heures sans interruption par nuit.

  • La vision de la Société du sport pour la vie est que chacun ait la possibilité de participer à des expériences sportives et de littératie physique de qualité, et sa mission est de promouvoir la littératie physique et d’améliorer la qualité du sport. 

  • Le Bureau de santé du district de Thunder Bay soutient les modes de vie sains et a pour mission d’améliorer, de promouvoir et de protéger la santé et le bien-être de la population du district de Thunder Bay en offrant des programmes de haute qualité et les meilleurs résultats de santé possible à la population et aux communautés qu’il sert.

Liens connexes

Personnes-ressources

Marie-France Proulx
Cabinet de l’honorable Jean-Yves Duclos
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983
media@hc-sc.gc.ca

Renseignements au public
613-957-2991
1-866-225-0709

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :