État de santé des Canadiens 2016 : Rapport de l'administrateur en chef de la santé publique - Dans quelle mesure sommes-nous en mauvaise santé? - Cancer

Dans quelle mesure sommes-nous en mauvaise santé?

Cancer

En 2016, plus de 200 000 nouveaux cas de cancer auront été diagnostiquésNote de bas de page 1. On estime qu'au Canada, deux personnes sur cinq développeront un cancer au cours de leur vie (Figure 1)Note de bas de page 1.

Figure 1 : On estime qu'au Canada, deux personnes sur cinq développeront un cancer au cours de leur vieNote de bas de page 1.

En 2012, le cancer était la première cause de mortalité au Canada (30 %), suivi des maladies du cœur (20 %) et des maladies cérébrovasculaires (5 %)Note de bas de page 2. Les estimations pour 2016 sont de 78 800 décès dûs au cancerNote de bas de page 1.

Au fil du temps, selon le sexe

Les taux de nouveaux cas de cancers ont diminué chez les hommes et ont légèrement augmenté chez les femmes (Figure 2)Note de bas de page 1.

Figure 2 : Taux de nouveaux cas de cancers selon le sexe, 1987-2016Note de bas de page 1
Figure 2

Les données présentées dans ce graphique sont classées par âge.

Équivalent textuel

Le diagramme linéaire illustre le taux de nouveaux cas de cancer selon le sexe de 1987 à 2016. Les données présentées dans ce diagramme sont corrigées pour tenir compte de l'âge.

Hommes

  • 1987 : 605,9 par 100 000 habitants
  • 1991 : 622,6 par 100 000 habitants
  • 1996 : 604 par 100 000 habitants
  • 2001 : 634,9 par 100 000 habitants
  • 2006 : 615,5 par 100 000 habitants
  • 2011 : 588,7 par 100 000 habitants
  • 2016 : 562,4 par 100 000 habitants

Femmes

  • 1987 : 429,5 par 100 000 habitants
  • 1991 : 437,4 par 100 000 habitants
  • 1996 : 442,5 par 100 000 habitants
  • 2001 : 458 par 100 000 habitants
  • 2006 : 465,8 par 100 000 habitants
  • 2011 : 477,4 par 100 000 habitants
  • 2016 : 488,2 par 100 000 habitants

Selon le revenu et le sexe

Les données de 1991 à 2006 montrent que les taux de mortalité liée au cancer étaient beaucoup plus élevés chez les membres des ménages se situant dans la tranche inférieure de revenu que chez ceux de la tranche supérieure de revenuNote de bas de page 3.

Taux de mortalité selon le revenu du ménage, 1991-2006
Quintile de revenu le moins élevé Quintile de revenu le plus élevé

Les quintiles sont calculés en divisant la population canadienne en cinq groupes de taille égale (quintiles) selon le revenu du ménage. Les données présentées dans ce tableau sont classées par âge.

Hommes 510 par 100 000 349 par 100 000
Femmes 317 par 100 000 244 par 100 000

Selon l'âge et le sexe

Les taux de nouveaux cas de cancer sont supérieurs chez les Canadiens plus âgésNote de bas de page 1. Chez les Canadiens plus âgés, les taux de cas de cancers sont plus élevés chez les hommes que chez les femmes (Figure 3)Note de bas de page 1.

Figure 3 : Taux de nouveaux cas de cancers chez les Canadiens plus âgés selon le sexe, 1990, 2000, 2010 et 2016Note de bas de page 1

a) Hommes

Figure 3-a
Équivalent textuel

Le diagramme à barres illustre le taux de nouveaux cas de cancer chez les personnes plus âgées, selon le sexe en 1990, 2000, 2010 et 2016. Les données présentées dans ce diagramme sont corrigées pour tenir compte de l'âge.

1990

  • 50 à 59 ans : 569,1 par 100 000 habitants
  • 60 à 69 ans : 1554,5 par 100 000 habitants
  • 70 à 79 ans : 2835,8 par 100 000 habitants
  • 80 ans et plus : 3677,3 par 100 000 habitants

2000

  • 50 à 59 ans : 613,9 par 100 000 habitants
  • 60 à 69 ans : 1698,3 par 100 000 habitants
  • 70 à 79 ans : 2898,2 par 100 000 habitants
  • 80 ans et plus : 3598,6 par 100 000 habitants

2010

  • 50 à 59 ans : 602,3 par 100 000 habitants
  • 60 à 69 ans : 1561 par 100 000 habitants
  • 70 à 79 ans : 2605,3 par 100 000 habitants
  • 80 ans et plus : 3310,1 par 100 000 habitants

2016

  • 50 à 59 ans : 599,7 par 100 000 habitants
  • 60 à 69 ans : 1476,1 par 100 000 habitants
  • 70 à 79 ans : 2437,4 par 100 000 habitants
  • 80 ans et plus : 3215 par 100 000 habitants

b) Femmes

Figure 3-b

Les données présentées dans ces graphiques sont classées par âge.

Équivalent textuel

Le diagramme à barres illustre le taux de nouveaux cas de cancer chez les personnes plus âgées, selon le sexe en 1990, 2000, 2010 et 2016. Les données présentées dans ce diagramme sont corrigées pour tenir compte de l'âge.

1990

  • 50 à 59 ans : 602,7 par 100 000 habitants
  • 60 à 69 ans : 1048,3 par 100 000 habitants
  • 70 à 79 ans : 1514,7 par 100 000 habitants
  • 80 ans et plus : 1840,6 par 100 000 habitants

2000

  • 50 à 59 ans : 667,8 par 100 000 habitants
  • 60 à 69 ans : 1107,1 par 100 000 habitants
  • 70 à 79 ans : 1597,1 par 100 000 habitants
  • 80 ans et plus : 2043,6 par 100 000 habitants

2010

  • 50 à 59 ans : 661,2 par 100 000 habitants
  • 60 à 69 ans : 1140,2 par 100 000 habitants
  • 70 à 79 ans : 1680,9 par 100 000 habitants
  • 80 ans et plus : 2005,4 par 100 000 habitants

2016

  • 50 à 59 ans : 684,1 par 100 000 habitants
  • 60 à 69 ans : 1139,1 par 100 000 habitants
  • 70 à 79 ans : 1711,4 par 100 000 habitants
  • 80 ans et plus : 2073,5 par 100 000 habitants

Populations autochtones

Il y a peu de données sur le cancer pour les populations autochtones et ces données ne peuvent être comparées directement aux taux qui précèdent. La recherche sur le cancer chez les populations autochtones a révélé ce qui suit :

  • De 1991 à 2001, les taux de mortalité normalisés selon l'âge pour tous les types de cancers étaient de 163 par 100 000 hommes autochtones, de 176 par 100 000 hommes métis et de 188 par 100 000 hommes non autochtonesNote de bas de page 4.
  • De 1991 à 2001, les taux de mortalité normalisés selon l'âge pour tous les types de cancers étaient de 156 par 100 000 femmes autochtones, de 180 par 100 000 femmes métis et de 134 par 100 000 femmes non autochtonesNote de bas de page 4.
  • Les taux de cancers augmentent chez les Inuits au Canada. De 1998 à 2007, les taux de nouveaux cas de cancers normalisés selon l'âge chez les Inuits étaient de 323 par 100 000 habitantsNote de bas de page 5.

Comparaisons internationales

En 2012, les États-Unis affichaient le taux le plus élevé de nouveaux cas de cancer de tous les pays du G7, avec 318 cas par 100 000 habitants, et le Japon, le taux le plus faible, avec 217 cas par 100 000 habitants. Le Canada avait 296 cas par 100 000 habitants (Figure 4)Note de bas de page 6.

Figure 4 : Taux des nouveaux cas de cancers dans les pays du G7, 2012Note de bas de page 6
Figure 4
Équivalent textuel

Le diagramme à barres illustre les taux de nouveaux cas de cancer dans les pays du G7 en 2012.

  • Canada = 295,7 cas par 100 000 habitants
  • États-Unis = 318 cas par 100 000 habitants
  • Royaume-Uni = 272,9 cas par 100 000 habitants
  • France = 303,5 cas par 100 000 habitants
  • Allemagne = 283,8 cas par 100 000 habitants
  • Italie = 278,6 cas par 100 000 habitants
  • Japon = 217,1 cas par 100 000 habitants

Pour en savoir plus au sujet du cancer, veuillez consulter :

Note au lecteur

  • Les taux sont calculés sous la forme de taux normalisés selon l'âge par 100 000 habitants. Les taux normalisés selon l'âge sont adaptés afin de tenir compte des diverses tranches d'âge dans les différentes populationsNote de bas de page 3. Ils permettent d'effectuer des comparaisons au fil du temps. Par exemple, le cancer est plus fréquent chez les personnes plus âgées. En raison du vieillissement de la population, le nombre de cas de cancers devrait être plus élevé que par le passé, ce qui devrait aussi augmenter le nombre de cancers dans la population générale. Afin de déterminer si les nombres de cas changent, ils doivent être adaptés afin de ne pas être soumis à l'influence du vieillissement.
  • Les populations autochtones sont formées des membres des Premières Nations, des Métis et des Inuits.
  • Le G7 réunit au sein d'une instance de discussion et d'un partenariat économique informels sept démocraties du monde industrialisé : États-Unis, Japon, Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie et Canada.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :