Avis de santé publique – Éclosion de cas de salmonellose associés à de la dinde crue et à du poulet cru

21 février 2020 – Dernière mise à jour

Il n'y aura plus d'autre mise à jour au sujet de l'enquête concernant cette éclosion. L'Agence de la santé publique du Canada a collaboré avec ses partenaires provinciaux et territoriaux en santé publique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments et Santé Canada pour faire enquête sur une éclosion de cas de salmonellose associés à des produits de dinde crue et de poulet cru. L'enquête est terminée, mais d'autres cas pourraient toujours être signalés parce que la souche de salmonelles en question est présente dans certains produits de dinde crue et de poulet cru offerts sur le marché canadien. 

L'Agence de la santé publique du Canada continue de rappeler à la population l'importance de manipuler la dinde et le poulet crus avec soin et de bien les faire cuire afin d'éviter des maladies d'origine alimentaire, dont la salmonellose. L'Agence de la santé publique du Canada ne cherche pas à décourager les consommateurs d'éviter de manger de la dinde ou des produits de volaille cuits adéquatement ni à empêcher les détaillants de vendre des dindes et des produits de volaille crus.

Sur cette page

Pourquoi tenir compte du présent avis

L'Agence de la santé publique du Canada a collaboré avec ses partenaires provinciaux et territoriaux de la santé publique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments et Santé Canada, pour faire enquête sur des éclosions de cas de salmonellose.

D'après les conclusions de l'enquête, l'exposition à la dinde crue et aux produits de poulet cru a été identifiée comme étant la source probable de l'éclosion. Bon nombre des personnes qui sont tombées malades ont déclaré avoir mangé différents types de produits de dinde et de poulet avant l'éclosion de leur maladie. L'enquête n'a pas permis d'identifier un producteur commun unique de produits de dinde crue et de poulet cru. L'Agence canadienne d'inspection des aliments n'a pas publié d'avis de rappel d'aliments associé à l'éclosion. L'Agence de la santé publique du Canada et l'Agence canadienne d'inspection des aliments ont transmis les conclusions de leur enquête à des représentants de l'industrie de la dinde et du poulet.

L'enquête est terminée, mais d'autres cas pourraient toujours être signalés parce que la souche de salmonelles en question est présente dans certains produits de dinde crue et de poulet cru offerts sur le marché canadien. L'Agence de la santé publique du Canada continuera d'assurer le suivi des signalements de cas et fournira des mises à jour à l'avenir s'il y a une augmentation des cas nouvellement signalés ou si de nouveaux renseignements concernant l'enquête se font jour.

Les salmonelles (bactéries Salmonella) sont couramment présentes dans la volaille crue ou sous-cuite comme la dinde ou le poulet. Les bactéries sont le plus souvent transmises aux personnes qui manipulent, mangent ou font cuire incorrectement des aliments contaminés.

Cette éclosion nous rappelle l'importance d'adopter des pratiques de manipulation des aliments sécuritaires si vous préparez, cuisinez, nettoyez ou entreposez des produits de dinde crue et de poulet cru. Ces produits crus peuvent contenir des bactéries qui peuvent facilement se propager autour des aires de préparation des aliments et peuvent vous rendre malade si les pratiques de manipulation sécuritaire des aliments ne sont pas appliquées correctement.

On rappelle aux Canadiens, partout au pays, de toujours manipuler avec soin la dinde crue et le poulet cru, et de bien les cuire pour prévenir les maladies d'origine alimentaire comme la salmonellose. L'Agence de la santé publique du Canada ne conseille pas aux consommateurs d'éviter de manger des produits de dinde ou de poulet bien cuits, ni aux détaillants de cesser de vendre des produits de dinde et de poulet crus.

Résumé de l'enquête

Au total, il y a eu 130 cas d'infection à Salmonella Reading confirmés dans les provinces et les territoires suivants : Colombie-Britannique (33), Alberta (44), Saskatchewan (8), Manitoba (25), Ontario (9), Québec (2), Nouveau-Brunswick (1), l'Île-du-Prince-Édouard (1) Territoires du Nord-Ouest (1) et Nunavut (6). Les personnes sont tombées malades d'avril 2017 à janvier 2020. Trente-neuf personnes ont été hospitalisées. Une d'entre elles est décédée. Les personnes qui sont tombées malades étaient âgées de moins d'un an à 96 ans. La majorité des cas touchent des hommes (52 %).

L'enquête concertée sur l'éclosion a été entreprise par suite d'une augmentation du nombre de cas d'infection à Salmonella Reading en octobre et novembre 2018. Une méthode de laboratoire, le séquençage du génome entier, a permis d'établir que la même souche génétique était responsable de certains cas de salmonellose remontant à 2017 et de cas qui se sont produits à la fin de 2018. Plus de la moitié des cas visés par l'enquête se sont produits entre octobre 2018 et janvier 2020.

Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis ont précédemment enquêté sur de semblables cas de salmonellose dans plusieurs États qui ont été liés à l'exposition à de la dinde crue. Il y a eu des rappels de produits de dinde aux États-Unis liés à cette éclosion. Ces produits n'ont pas été importés ni distribués sur le marché canadien. L'enquête aux États-Unis a pris fin en avril 2019.

Qui est le plus à risque?

Tout le monde peut contracter la salmonellose, mais les nourrissons, les enfants, les aînés et les personnes dont le système immunitaire est affaibli courent un risque accru de maladie grave en raison de la plus grande fragilité de leur système immunitaire.

La plupart des personnes qui contractent la salmonellose se rétablissent complètement en quelques jours. Il est possible que certaines personnes soient infectées par la bactérie sans être malades et sans montrer de symptômes, mais elles peuvent quand même transmettre l'infection.

Ce qu'il faut faire pour protéger votre santé

Les aliments porteurs de salmonelles peuvent avoir un aspect, une odeur et un goût normaux; il est donc important de suivre les conseils sur la manipulation sécuritaire des aliments pour l'achat, la congélation, la décongélation, le nettoyage, la cuisson et la conservation de produits de volaille crue.

L'Agence de la santé publique du Canada rappelle aux Canadiens de toujours manipuler la dinde crue et le poulet cru avec soin et de bien les cuire pour prévenir les maladies liées aux aliments comme la salmonelle. Vous pouvez utiliser les conseils suivants en matière de salubrité des aliments pour vous protéger et protéger votre famille :

  • Lavez-vous toujours les mains avant et après avoir touché de la dinde crue et du poulet cru, à l'eau tiède et au savon pendant au moins 20 secondes. Utilisez un désinfectant à base d'alcool pour les mains s'il n'y a pas de savon et d'eau.
  • Cuisez toujours les produits de dinde et de poulet jusqu'à ce qu'ils atteignent une température interne sécuritaire qui a été vérifiée au moyen d'un thermomètre numérique.
  • Les poitrines de dinde et de poulet ainsi que la volaille hachée, y compris les hamburgers de dinde et de poulet, devraient toujours être cuites à une température interne de 74 °C (165 °F) pour tuer toute bactérie nocive. Les dindes et les poulets entiers doivent quant à eux être cuits à une température interne d'au moins 82 °C (180 °F).
  • Les restes doivent être réchauffés à 74 °C (165 °F). Utilisez un thermomètre numérique pour vérifier et placez-le dans la partie la plus épaisse de l'aliment.
  • Faire décongeler la dinde crue et le poulet cru surgelés au réfrigérateur. Le fait de décongeler la dinde crue et le poulet cru à la température ambiante peut permettre la croissance des bactéries.
  • Ne rincez jamais la dinde crue ou le poulet cru avant de le faire cuire parce que la bactérie peut se propager partout où l'eau éclabousse.
  • Utiliser une assiette, une planche à découper, des ustensiles et des outils de cuisine distincts pour préparer la dinde crue et le poulet cru.
  • Nettoyer tout ce qui est entré en contact avec de la dinde crue ou du poulet cru à l'aide d'un nettoyant de cuisine ou d'une solution d'eau de Javel, puis rincer avec de l'eau.
    • Nettoyant de cuisine (suivre les instructions sur le contenant)
    • Solution d'eau de Javel (5 mL d'eau de Javel à 750 mL d'eau)
  • Séparez la dinde crue et le poulet cru des autres aliments pendant que vous faites vos achats, et lorsque vous rangez, remballez, cuisinez et servez des aliments.
  • Si la salmonellose ou une autre maladie gastro-intestinale a été diagnostiquée chez vous, ne préparez pas d'aliments pour des tierces personnes.
  • Ne nourrissez pas vos animaux de compagnie avec de la dinde hachée crue ou du poulet haché cru. Les bactéries comme la salmonelle dans les aliments crus pour animaux de compagnie peuvent les rendre malades. Votre famille peut aussi tomber malade en manipulant les aliments crus ou en prenant soin de votre animal de compagnie.
  • Pour de plus amples renseignements, lisez nos Conseils sur la salubrité de la volaille.

Symptômes

Les symptômes de la salmonellose (infection à salmonelles) se manifestent généralement de 6 à 72 heures après l'exposition aux bactéries provenant d'un animal infecté ou d'un produit contaminé par des salmonelles.

Voici quelques-uns de ces symptômes :

  • fièvre
  • frissons
  • diarrhée
  • crampes abdominales
  • maux de tête
  • nausées
  • vomissements

Ces symptômes durent généralement de quatre à sept jours. Chez les personnes bien portantes, la salmonellose disparaît souvent sans traitement. Dans certains cas, une maladie grave et une hospitalisation peuvent survenir, ou des antibiotiques peuvent être nécessaires. Les personnes qui contractent la salmonellose peuvent être contagieuses durant plusieurs jours ou plusieurs semaines. Les personnes qui présentent des symptômes ou qui ont des problèmes de santé sous-jacents doivent communiquer avec leur prestataire de soins de santé si elles pensent avoir contracté la salmonellose.

Ce que fait le gouvernement du Canada

Le gouvernement du Canada veille résolument sur la salubrité des aliments. Lors d'une éclosion, l'Agence de la santé publique du Canada dirige l'enquête sur la santé humaine et communique régulièrement avec ses partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux pour surveiller la situation et contribuer aux mesures de lutte contre l'éclosion.

Santé Canada effectue des évaluations des risques pour la santé afin de déterminer si la présence de certaines substances ou de certains microorganismes dans les aliments constitue un risque pour la santé des consommateurs.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments mène des enquêtes sur la salubrité des aliments afin de trouver la source alimentaire possible de l'éclosion.

Le gouvernement du Canada continuera de tenir les Canadiens au courant de tout fait nouveau afférent à ces enquêtes.

Renseignements épidémiologiques

La figure 1 présente une courbe épidémiologique pour cette éclosion. Les responsables d'enquêtes sur des éclosions se servent de ces renseignements pour montrer quand les maladies se manifestent, quand elles atteignent un sommet et quand elles disparaissent. Il peut s'écouler plusieurs semaines entre le moment où une personne tombe malade et le moment où la maladie est signalée et où les tests confirment un lien avec l'éclosion. Les données sont disponibles pour 130 cas.

Figure 1 : Nombre de personnes infectées par Salmonella Reading

Figure 1 : Description du texte
Tableau 1 - Nombre de personnes infectées par Salmonella Reading par semaine d'apparition de la maladie ou de prélèvement d'échantillon
Semaine d'apparition des symptômes ou de prélèvement d'échantillon Nombre de cas
mars 2017 0
avril 2017 1
mai 2017 2
juin 2017 1
juillet 2017 1
août 2017 3
septembre 2017 4
octobre 2017 4
novembre 2017 2
décembre 2017 6
janvier 2018 1
février 2018 3
mars 2018 2
avril 2018 3
mai 2018 3
juin 2018 3
juillet 2018 2
août 2018 3
septembre 2018 3
octobre 2018 10
novembre 2018 3
décembre 2018 9
janvier 2019 6
février 2019 2
mars 2019 2
avril 2019 4
mai 2019 9
juin 2019 4
juillet 2019 8
août  2019 9
septembre 2019 4
octobre 2019 6
novembre 2019 3
décembre 2019 2
janvier 2020 2
février 2020 0

Renseignements supplémentaires

Renseignements aux médias

Agence de la santé publique du Canada
Relations avec les médias
613-957-2983

Renseignements au public

Numéro sans frais : 1-866-225-0709
Courriel : info@hc-sc.gc.ca

Historique de l'enquête

Avis de santé publique mise à jour - Le 18 décembre 2019

L'Agence de la santé publique du Canada collabore avec ses partenaires provinciaux et territoriaux de la santé publique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments et Santé Canada, pour faire enquête sur des éclosions d'infections à la salmonelle.
D'après les conclusions de l'enquête à ce jour, l'exposition à la dinde crue et aux produits de poulet cru a été identifiée comme étant la source probable de l'éclosion. Bon nombre des personnes qui sont tombées malades ont déclaré avoir mangé différents types de produits de dinde et de poulet avant l'éclosion de leur maladie.

L'éclosion semble se poursuivre, car des cas récents continuent d'être signalés à l'Agence de la santé publique du Canada.

Les salmonelles (bactéries Salmonella) sont couramment présentes dans la volaille crue ou sous-cuite comme la dinde ou le poulet. Les bactéries sont le plus souvent transmises aux personnes qui manipulent, mangent ou font cuire incorrectement des aliments contaminés.

Cette éclosion nous rappelle l'importance d'adopter des pratiques de manipulation des aliments sécuritaires si vous préparez, cuisinez, nettoyez ou entreposez des produits de dinde crue et de poulet cru. Ces produits crus peuvent contenir des bactéries qui peuvent facilement se propager autour des aires de préparation des aliments et peuvent vous rendre malade si les pratiques de manipulation sécuritaire des aliments ne sont pas appliquées correctement.

On rappelle aux Canadiens, partout au pays, de toujours manipuler avec soin la dinde crue et le poulet cru, et de bien les cuire pour prévenir les maladies d'origine alimentaire comme la salmonellose. L'Agence de la santé publique du Canada ne conseille pas aux consommateurs d'éviter de manger des produits de dinde ou de poulet bien cuits, ni aux détaillants de cesser de vendre des produits de dinde et de poulet crus.

Cette mise à jour de l'avis de santé publique vise à informer les Canadiens des conclusions de l'enquête à ce jour et à communiquer d'importantes pratiques de manipulation sécuritaire des aliments pour aider à prévenir d'autres infections à la salmonelle. Cet avis sera mis à jour au fur et à mesure de l'évolution de l'enquête.

Résumé de l'enquête

En date du 18 décembre 2019, 126 cas d'infection à Salmonella Reading ont été confirmés dans les provinces et les territoires suivants : Colombie-Britannique (31), Alberta (44), Saskatchewan (8), Manitoba (24), Ontario (8), Québec (2), Nouveau-Brunswick (1), l'Île-du-Prince-Édouard (1) Territoires du Nord-Ouest (1) et Nunavut (6). Les personnes sont tombées malades d'avril 2017 à novembre 2019. Trente-huit personnes ont été hospitalisées. Une d'entre elles est décédée. Les personnes qui sont tombées malades étaient âgées de moins d'un an à 96 ans. La majorité des cas touchent des hommes (52 %).

L'enquête concertée sur l'éclosion a été entreprise par suite d'une augmentation du nombre de cas d'infection à Salmonella Reading en octobre et novembre 2018. Des cas continuent d'être signalés depuis le début de l'enquête. Une méthode de laboratoire, le séquençage du génome entier, a permis d'établir que la même souche génétique était responsable de certains cas de salmonellose remontant à 2017 et de cas qui se sont produits à la fin de 2018. Plus de la moitié des cas visés par l'enquête en cours se sont produits d'octobre 2018 à novembre 2019.

Des cas pourraient ne pas avoir été signalés dans le cadre de l'éclosion en raison de la période de temps qui s'écoule entre le moment où une personne tombe malade et celui où la maladie est signalée aux responsables de la santé publique. Pour cette éclosion, la période de déclaration des cas se situe habituellement entre 5 et 6 semaines.

Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis ont précédemment enquêté sur de semblables cas de salmonellose dans plusieurs États qui ont été liés à l'exposition à de la dinde crue. Il y a eu des rappels de produits de dinde aux États-Unis liés à cette éclosion. Ces produits n'ont pas été importés ni distribués sur le marché canadien.

L'enquête aux États-Unis a pris fin en avril 2019.

Avis de santé publique mise à jour - Le 1er octobre 2019

La présente mise à jour tient compte de l'ajout de 14 cas à l'enquête sur l'éclosion. L'enquête porte maintenant sur 110 cas. L'Agence de la santé publique du Canada continue de rappeler à la population l'importance de manipuler la dinde et le poulet crus avec soin et de bien les faire cuire afin d'éviter des maladies d'origine alimentaire, telles que la salmonellose. L'Agence canadienne d'inspection des aliments n'a pas publié d'avis de rappel d'aliments concernant l'éclosion.

Résumé de l'enquête

En date du 1er octobre 2019, 110 cas de Salmonella Reading ont été confirmés dans les provinces et les territoires suivants : Colombie-Britannique (26), Alberta (36), Saskatchewan (8), Manitoba (24), Ontario (7), Québec (1), Nouveau-Brunswick (1), Territoires du Nord-Ouest (1) et Nunavut (6). Les personnes sont tombées malades d'avril 2017 à août 2019. Trente-deux personnes ont été hospitalisées. Une d'entre elles est décédée. Les personnes qui sont tombées malades étaient âgées de 0 à 96 ans. On constate une répartition égale des cas entre les hommes (50%) et les femmes (50%).

L'enquête concertée sur l'éclosion a été entreprise par suite d'une augmentation du nombre de cas d'infection à Salmonella Reading en octobre et novembre 2018. Des cas continuent d'être signalés depuis le début de l'enquête. Une méthode de laboratoire, le séquençage du génome entier, a permis d'établir que la même souche génétique était responsable de certains cas de salmonellose remontant à 2017 et de cas qui se sont produits à la fin de 2018. Plus de la moitié des cas visés par l'enquête en cours se sont produits d'octobre 2018 à août 2019.

Des cas pourraient ne pas avoir été signalés dans le cadre de l'éclosion en raison de la période de temps qui s'écoule entre le moment où une personne tombe malade et celui où la maladie est signalée aux responsables de la santé publique. Cette période s'appelle le délai de déclaration des cas. Dans les enquêtes nationales sur l'éclosion de salmonelle, le délai de déclaration des cas se situe habituellement entre 5 et 6 semaines.

Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis ont précédemment enquêté sur de semblables cas de salmonellose dans plusieurs États qui ont été liés à l'exposition à de la dinde crue. Il y a eu des rappels de produits de dinde aux États-Unis liés à cette éclosion. Ces produits n'ont pas été importés ni distribués sur le marché canadien.

L'enquête aux États-Unis a pris fin en avril 2019.

Avis de santé publique mise à jour - Le 31 janvier 2019

La présente mise à jour tient compte de l'ajout de 24 cas à l'enquête sur l'éclosion. Au Canada, 96 cas font actuellement objet de l'enquête L'Agence de la santé publique du Canada continue de rappeler à la population l'importance de manipuler la dinde et le poulet crus avec soin et de bien les faire cuire afin d'éviter les maladies d'origine alimentaire, telle que la salmonellose.

Résumé de l'enquête

En date du 30 juillet 2019, 96 cas de Salmonella Reading ont été confirmés dans les provinces et les territoires suivants : Colombie-Britannique (23), Alberta (31), Saskatchewan (8), Manitoba (21), Ontario (9) Nouveau-Brunswick (1) Territoires du Nord-Ouest (1) et Nunavut (1). Les personnes sont tombées malades d'avril 2017 au début de juillet 2019. Vingt-huit personnes ont été hospitalisées. Une d'entre elles est décédée. Les personnes qui sont tombées malades étaient âgées de 0 à 96 ans. On constate une répartition égale des cas entre les hommes (50%) et les femmes (50%).

L'enquête concertée sur l'éclosion a été entreprise par suite d'une augmentation du nombre de cas d'infection à Salmonella Reading en octobre et novembre 2018. Des cas continuent d'être signalés depuis le début de l'enquête. Une méthode de laboratoire, le séquençage du génome entier, a permis d'établir que la même souche génétique était responsable de certains cas de salmonellose remontant à 2017 et de cas qui se sont produits à la fin de 2018. Bon nombre des cas visés par l'enquête en cours se sont produits d'octobre 2018 à juillet 2019.

Des cas pourraient ne pas avoir été signalés dans le cadre de l'éclosion en raison de la période de temps qui s'écoule entre le moment où une personne tombe malade et celui où la maladie est signalée aux responsables de la santé publique. Cette période s'appelle le délai de déclaration des cas. Dans les enquêtes nationales sur l'éclosion de salmonelle, le délai de déclaration des cas se situe habituellement entre 5 et 6 semaines.

Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis ont précédemment enquêté sur de semblables cas de salmonellose dans plusieurs États qui ont été liés à l'exposition à de la dinde crue. Il y a eu des rappels de produits de dinde aux États-Unis liés à cette éclosion. Ces produits n'ont pas été importés ni distribués sur le marché canadien.

L'enquête aux États-Unis a pris fin en avril 2019.

Avis de santé publique mise à jour - Le 31 janvier 2019

Cette mise à jour comprend 39 cas de maladie qui ont été ajoutés à l'enquête sur l'éclosion. Au Canada, 72 cas de maladie font actuellement objet d'une enquête. L'Agence canadienne de la santé publique continue de rappeler la population canadienne de l'importance de manipuler la dinde et le poulet crus avec soin, et de bien les faire cuire afin d'éviter les maladies d'origine alimentaire, telle que la salmonellose.

Pourquoi tenir compte du présent avis?

L'Agence de la santé publique du Canada collabore avec ses partenaires provinciaux et territoriaux de la santé publique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments et Santé Canada, pour faire enquête sur des éclosions d'infections à la salmonelle.

D'après les conclusions de l'enquête à ce jour, l'exposition à la dinde crue et aux produits de poulet cru a été identifiée comme étant la source probable de l'éclosion. Bon nombre des personnes qui sont tombées malades ont déclaré avoir mangé différents types de produits de dinde et de poulet avant l'éclosion de leur maladie.

Vingt-cinq des 72 infections visées par l'enquête en cours se sont produites entre les mois d'octobre 2018 et janvier 2019. Ces 25 cas sont génétiquement liés aux 47 autres cas signalés entre avril 2017 et septembre 2018. L'éclosion ne semble pas terminée, car des infections récentes ne cessent d'être signalées à l'Agence de la santé publique du Canada.

La bactérie Salmonella est couramment présente dans la volaille crue ou sous-cuite comme la dinde ou le poulet. Les bactéries sont le plus souvent transmises aux personnes qui manipulent, mangent ou font cuire incorrectement des aliments contaminés.

Cette éclosion nous rappelle l'importance d'adopter des pratiques de manipulation des aliments sécuritaires si vous préparez, cuisinez, nettoyez ou entreposez des produits de dinde crue et de poulet cru. Ces produits crus peuvent contenir des bactéries qui peuvent facilement se propager autour des aires de préparation des aliments et peuvent vous rendre malade si les pratiques de manipulation sécuritaire des aliments ne sont pas appliquées correctement.

On rappelle aux Canadiens, partout au pays, de toujours manipuler avec soin la dinde crue et le poulet cru, et de bien les cuire pour prévenir les maladies d'origine alimentaire comme la salmonellose. L'Agence de la santé publique du Canada ne conseille pas aux consommateurs d'éviter de manger des produits de dinde ou de poulet bien cuits, ni aux détaillants de cesser de vendre des produits de dinde et de poulet crus.

Cet avis de santé publique vise à informer les Canadiens des conclusions de l'enquête à ce jour et à communiquer d'importantes pratiques de manipulation sécuritaire des aliments pour aider à prévenir d'autres infections à la salmonelle. Cet avis sera mis à jour au fur et à mesure de l'évolution de l'enquête.

Résumé de l'enquête

En date du 31 janvier 2019, 72 cas de Salmonella Reading ont été confirmés dans les provinces et les territoires suivantes : Colombie-Britannique (20), Alberta (24), Saskatchewan (6), Manitoba (13), Ontario (6) Nouveau-Brunswick (1) Territoires du Nord-Ouest (1) et Nunavut (1). Ces personnes sont tombées malades entre avril 2017 et le début janvier au 2019. Dix-huit personnes ont été hospitalisées. Une d'entre elles est décédée. Les personnes qui sont tombées malades étaient âgées de 0 à 96 ans. La majorité des cas (55 %) étaient de sexe féminin.

L'enquête concertée sur l'éclosion a été entreprise par suite d'une augmentation du nombre d'infections à SalmonellaReading en octobre et novembre 2018. On a continué de signaler des cas depuis le début de l'enquête. Grâce à une méthode de laboratoire, le séquençage du génome entier, la même souche génétique a été trouvée dans ces cas de salmonellose remontant à 2017 et dans des cas qui s'étaient produits à la fin de 2018. Vingt-cinq des 72 infections visées par l'enquête en cours se sont produites entre les mois d'octobre 2018 et janvier 2019.

Des infections pourraient ne pas avoir été signalées dans le cadre de l'éclosion en raison de la période de temps qui s'écoule entre le moment où une personne tombe malade et celui où la maladie est signalée aux responsables de la santé publique. Cette période s'appelle le délai de déclaration des cas. Dans les enquêtes nationales sur l'éclosion de salmonelle, le délai de déclaration des cas se situe habituellement entre 5 et 6 semaines.

Les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis (CDC des É.-U.) enquêtent également sur de semblables infections à la salmonelle dans plusieurs États qui ont été liées à l'exposition à la dinde crue. Il y a eu des rappels de produits de dinde aux États-Unis, liés à cette éclosion. Ces produits n'ont pas été importés ni distribués sur le marché canadien.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments collabore à l'enquête globale sur l'éclosion et demeure en communication avec le ministère de l'Agriculture des États-Unis pour s'informer de son enquête sur une source importante possible de dinde. Si des produits alimentaires faisant l'objet d'un rappel aux États-Unis étaient importés au Canada, l'Agence canadienne d'inspection des aliments produira des avis de rappel d'aliments pour en informer la population canadienne.

Avis de santé publique mise à jour - Le 8 janvier 2019

Cette mise à jour comprend 11 cas additionnels de maladie signalés pendant cette éclosion. Au Canada, 33 cas de maladie font actuellement objet d'une enquête. L'Agence canadienne de la santé publique continue de rappeler la population canadienne de l'importance de manipuler la dinde et le poulet crus avec soin, et de bien les faire cuire afin d'éviter les maladies d'origine alimentaire, telle que la salmonellose.

Pourquoi tenir compte du présent avis?

L'Agence de la santé publique du Canada collabore avec ses partenaires provinciaux de la santé publique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments et Santé Canada, pour faire enquête sur des éclosions d'infections à la salmonelle.

D'après les conclusions de l'enquête à ce jour, l'exposition à la dinde crue et aux produits de poulet cru a été identifiée comme étant la source probable de l'éclosion. Bon nombre des personnes qui sont tombées malades ont déclaré avoir mangé différents types de produits de dinde et de poulet avant l'éclosion de leur maladie.

Plusieurs infections de l'enquête en cours se sont produites entre les mois d'octobre et en decembre 2018. Ces cas sont génétiquement liés à des cas remontant à 2017. L'éclosion ne semble pas terminée, car des infections sont toujours signalées à l'Agence de la santé publique du Canada.

La bactérie Salmonella est couramment présente dans la volaille crue ou sous-cuite comme la dinde ou le poulet. Les bactéries sont le plus souvent transmises aux personnes qui manipulent, mangent ou font cuire incorrectement des aliments contaminés.

Cette éclosion nous rappelle l'importance d'adopter des pratiques de manipulation des aliments sécuritaires si vous préparez, cuisinez, nettoyez ou entreposez des produits de dinde crue et de poulet cru. Ces produits crus peuvent contenir des bactéries qui peuvent facilement se propager autour des aires de préparation des aliments et peuvent vous rendre malade si les pratiques de manipulation sécuritaire des aliments ne sont pas appliquées correctement.

On rappelle aux Canadiens, partout au pays, de toujours manipuler avec soin la dinde crue et le poulet cru, et de bien les cuire pour prévenir les maladies d'origine alimentaire comme la salmonellose. L'Agence de la santé publique du Canada ne conseille pas aux consommateurs d'éviter de manger des produits de dinde ou de poulet bien cuits, ni aux détaillants de cesser de vendre des produits de dinde et de poulet crus.

Cet avis de santé publique vise à informer les Canadiens des conclusions de l'enquête à ce jour et à communiquer d'importantes pratiques de manipulation sécuritaire des aliments pour aider à prévenir d'autres infections à la salmonelle. Cet avis sera mis à jour au fur et à mesure de l'évolution de l'enquête.

Résumé de l'enquête

En date du 8 janvier 2019, 33 cas de Salmonella Reading ont été confirmés dans les provinces suivantes : Colombie-Britannique (9), Alberta (9), Saskatchewan (2), Manitoba (10), Ontario (3) et Nouveau-Brunswick (1). Ces personnes sont tombées malades entre avril 2017 et au début de décembre 2019. Six personnes ont été hospitalisées. Une d'entre elles est décédée. Les personnes qui sont tombées malades étaient âgées de 0 à 93 ans. La majorité des cas (55 %) étaient de sexe féminin.

L'enquête concertée sur l'éclosion a été entreprise par suite d'une augmentation du nombre d'infections à Salmonella Reading en octobre et novembre 2018. On a continué de signaler des cas depuis le début de l'enquête. Grâce à une méthode de laboratoire, le séquençage du génome entier, la même souche génétique a été trouvée dans ces cas récents et dans des cas de salmonellose qui s'étaient produits à la fin de 2018. Un bon nombre des infections de l'enquête en cours se sont produits entre les mois d'octobre et décembre 2018.

Des infections pourraient ne pas avoir été signalées dans le cadre de l'éclosion en raison de la période de temps qui s'écoule entre le moment où une personne tombe malade et celui où la maladie est signalée aux responsables de la santé publique. Cette période s'appelle le délai de déclaration des cas. Dans les enquêtes nationales sur l'éclosion de salmonelle, le délai de déclaration des cas se situe habituellement entre 5 et 6 semaines.

Les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis (CDC des É.-U.) enquêtent également sur de semblables infections à la salmonelle dans plusieurs États qui ont été liées à l'exposition à la dinde crue. Il y a eu des rappels de produits de dinde aux États-Unis, liés à cette éclosion. Ces produits n'ont pas été importés ni distribués sur le marché canadien.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments collabore à l'enquête globale sur l'éclosion et demeure en communication avec le ministère de l'agriculture des États-Unis pour s'informer de son enquête sur une source importante possible de dinde. Si des produits alimentaires faisant l'objet d'un rappel aux États-Unis étaient importés au Canada, l'Agence canadienne d'inspection des aliments produira des avis de rappel d'aliments pour en informer la population canadienne.

Avis de santé publique - Le 21 décembre 2018

Pourquoi tenir compte du présent avis?

L'Agence de la santé publique du Canada collabore avec ses partenaires provinciaux de la santé publique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments et Santé Canada, pour faire enquête sur des éclosions d'infections à la salmonelle.

D'après les conclusions de l'enquête à ce jour, l'exposition à la dinde crue et aux produits de poulet cru a été identifiée comme étant la source probable de l'éclosion. Bon nombre des personnes qui sont tombées malades ont déclaré avoir mangé différents types de produits de dinde et de poulet avant l'éclosion de leur maladie.

Près de la moitié des infections de l'enquête en cours se sont produites en octobre et en novembre 2018. Ces cas sont génétiquement liés à des cas remontant à 2017. L'éclosion ne semble pas terminée, car des infections sont toujours signalées à l'Agence de la santé publique du Canada.

La bactérie Salmonella est couramment présente dans la volaille crue ou sous-cuite comme la dinde ou le poulet. Les bactéries sont le plus souvent transmises aux personnes qui manipulent, mangent ou font cuire incorrectement des aliments contaminés.

Cette éclosion nous rappelle l'importance d'adopter des pratiques de manipulation des aliments sécuritaires si vous préparez, cuisinez, nettoyez ou entreposez des produits alimentaires de dinde crue et de poulet cru. Ces produits crus peuvent contenir des bactéries qui peuvent facilement se propager autour des aires de préparation des aliments et peuvent vous rendre malade si les pratiques de manipulation sécuritaire des aliments ne sont pas appliquées correctement.

On rappelle aux Canadiens, partout au pays, de toujours manipuler avec soin la dinde crue et le poulet cru, et de bien les cuire pour prévenir les maladies d'origine alimentaire comme la salmonellose. L'Agence de la santé publique du Canada ne conseille pas aux consommateurs d'éviter de manger des produits de dinde ou de poulet bien cuits, ni aux détaillants de cesser de vendre des produits de dinde et de poulet crus.

Cet avis de santé publique vise à informer les Canadiens des conclusions de l'enquête à ce jour et à communiquer d'importantes pratiques de manipulation sécuritaire des aliments pour aider à prévenir d'autres infections à la salmonelle. Cet avis sera mis à jour au fur et à mesure de l'évolution de l'enquête.

Résumé de l'enquête

En date du 21 décembre 2018, 22 cas de Salmonella Reading ont été confirmés dans les provinces suivantes : Colombie-Britannique (9), Alberta (7), Manitoba ( 5) et Nouveau-Brunswick (1). Ces personnes sont tombées malades entre avril 2017 et la mi-novembre 2018. Cinq personnes ont été hospitalisées. Une d'entre elles est décédée. Les personnes qui sont tombées malades étaient âgées de 0 à 93 ans. La majorité des cas ( 64 %) étaient de sexe féminin.

L'enquête concertée sur l'éclosion a été entreprise par suite d'une augmentation du nombre de cas d'infection à Salmonella Reading en octobre et novembre 2018. Grâce à une méthode de laboratoire, le séquençage du génome entier, la même souche génétique a été trouvée dans ces cas récents et dans des cas de salmonellose qui s'étaient produits en 2017. Près de la moitié des infections de l'enquête en cours se sont produits en octobre et en novembre 2018.

Des infections pourraient ne pas avoir été signalées dans le cadre de l'éclosion en raison de la période de temps qui s'écoule entre le moment où une personne tombe malade et celui où la maladie est signalée aux responsables de la santé publique. Cette période s'appelle le délai de déclaration des cas. Dans les enquêtes nationales sur l'éclosion de salmonelle, le délai de déclaration des cas se situe habituellement entre 5 et 6 semaines.

Les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis (CDC des É.-U.) enquêtent également sur de semblables infections à la salmonelle dans plusieurs États qui ont été liées à l'exposition à la dinde crue. Il y a eu des rappels de produits de dinde aux États-Unis, liés à cette éclosion. Ces produits n'ont pas été importés ni distribués sur le marché canadien.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments collabore à l'enquête globale sur l'éclosion et demeure en communication avec le ministère de l'agriculture des États-Unis pour s'informer de son enquête sur une source importante possible de dinde. Si des produits alimentaires faisant l'objet d'un rappel aux États-Unis étaient importés au Canada, l'Agence canadienne d'inspection des aliments produira des avis de rappel d'aliments pour en informer la population canadienne.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :