Avis de santé publique : Éclosion d’infections à E. coli associées à des préparations de salade Sunflower Crisp de marque Fresh Express

Le 16 janvier 2020 - Mise à jour finale

Le présent avis a été mis à jour pour aviser que l'éclosion semble terminée et l'enquête a été clôturée.

Sur cette page

Pourquoi tenir compte du présent avis

L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a collaboré avec ses partenaires provinciaux en santé publique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA), Santé Canada, les Centers for Disease Prevention and Control (CDC) des États-Unis [en anglais seulement] et la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis [en anglais seulement] pour faire enquête sur une éclosion d'infections à E. coli dans sept provinces. L'éclosion semble terminée et l'enquête a été clôturée.

D'après les résultats de l'enquête, l'exposition à des préparations de salade Sunflower Crisp de marque Fresh Express fut identifiée comme une source probable de l'éclosion. Bon nombre des personnes qui étaient malades ont déclaré avoir mangé des préparations de salades de cette marque avant de se trouver incommodées.

Le 8 décembre 2019, l'ACIA a émis un avis de rappel d'aliments pour certaines préparations de salade Sunflower Crisp de marque Fresh Express. Les préparations de salades qui faisaient objet du rappel avaient été vendues en Saskatchewan, au Manitoba, au Nunavut, en Ontario, au Québec, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Édouard, à Terre-Neuve-et-Labrador et pourrait avoir été avoir distribué dans d'autres provinces et territoires. Pour de plus amples renseignements sur le produit visé par le rappel, veuillez consulter le site Web de l'ACIA.

Les préparations contaminées de salade Sunflower Crisp de marque Fresh Express qui ont rendu les gens malade lors de cette éclosion ont passé la date de péremption et ne devraient plus être sur les étalages. Par conséquent, l'Agence de la santé publique du Canada ne déconseille plus aux Canadiens de consommer les préparation de salade Sunflower Crisp de marque Fresh Express, vendues en emballage de 315 g, CUP : 0 71 279 30 906 4, commençant par le code de lot Z, et ayant une date « Meilleur avant » allant jusqu'au 07DEC19 inclusivement.

Résumé de l'enquête

Au total, il y a eu 28 cas confirmés d'infection à E. coli O157 dans sept provinces : Manitoba (3), Ontario (11), Québec (4), Nouveau-Brunswick (4), Nouvelle-Écosse (4), Île-du-Prince-Édouard (1) et Terre-Neuve et Labrador (1). La maladie s'est déclarée chez les personnes touchées entre le 5 novembre et le 10 décembre 2019. Huit personnes ont été hospitalisées, dont quelqu'un ayant développé un syndrome d'urémie hémolytique (un type d'insuffisance rénale). Aucun décès n'a été signalé. Les personnes malades avaient entre 2 et 85 ans. La majorité des personnes malades (68 %) étaient de sexe féminin.

L'enquête concertée sur l'éclosion a été lancée en raison d'une augmentation de cas d'infection à E. coli O157 ayant fait l'objet d'un rapport au Canada.

Les CDC des États-Unis ont aussi enquêté sur une éclosion d'infections à E. coli O157 dont l'empreinte génétique est semblable à celles des cas signalés dans le contexte de cette éclosion. Les États-Unis ont eux aussi déterminé que les préparations à salade Sunflower Crisp de marque Fresh Express étaient la source probable de l'éclosion et ont émis des conseils [en anglais seulement] à l'intention des consommateurs, des détaillants et des établissements de restauration américains.

Le Canada et les États-Unis poursuivent leurs enquêtes visant à déterminer la cause de la contamination des préparations à salade. La laitue romaine est l'un de ces ingrédients, mais il faut obtenir d'autres renseignements pour pouvoir établir s'il s'agit de l'agent contaminant dans les préparations à salade. La souche E. coli que l'on a identifiée dans cette éclosion diffère de celle qui a été identifiée dans les cas de maladies liées à la laitue romaine provenant de Salinas, en Californie.

Qui est le plus à risque?

Cette souche d'éclosion d'E. coli est plus susceptible que toute autre souche de causer de graves symptômes. Les femmes enceintes, les personnes dont le système immunitaire est affaibli, les enfants en bas âge et les personnes âgées courent le plus grand risque de complications graves.

Alors que la plupart des personnes qui deviennent malades après avoir été infectées par E. coli se rétablissent complètement delles-mêmes, certaines seront beaucoup plus malades au point qu'il faudra les hospitaliser. L'infection peut même entraîner des effets persistants sur leur état de santé. Dans de rares cas, des complications potentiellement mortelles peuvent se manifester, y compris un accident vasculaire cérébral, une insuffisance rénale ou une crise d'épilepsie, qui pourraient entraîner la mort. Il se peut que certaines personnes soient infectées par la bactérie et ne deviennent pas malades ou ne présentent aucun symptôme, mais qu'elles puissent tout de même transmettre l'infection à d'autres.

Ce que vous devez faire pour protéger votre santé

L'Agence de la santé publique du Canada désire rappeler à la population de l'importance de bien laver et désinfecter les tiroirs et les tablettes du réfrigérateur, où les préparations de salade Sunflower Crisp de marque Fresh Express ont été rangées.

Les préparations à salade peuvent être porteuses de la bactérie E. coli qui rend les personnes malades. Pour les consommateurs de préparations à salade, il n'y a pas de moyen assuré d'éliminer les risques d'une infection, mais les pratiques de manutention salubre des légumes à feuilles sont le meilleur moyen de vous protéger de la maladie.

Symptômes

Les personnes infectées à E. coli peuvent développer une multitude de symptômes. Certaines ne tombent pas malades du tout, bien qu'elles puissent quand même transmettre l'infection à d'autres. D'autres peuvent ressentir de sérieux maux d'estomac. Dans certains cas, les personnes deviennent gravement malades et doivent être hospitalisées.

Voici les symptômes qui peuvent se manifester entre le premier et le dixième jour après un contact avec les bactéries :

La plupart des symptômes disparaissent au bout de cinq à dix jours. Il n'y a pas vraiment de traitement contre les infections à E. coli, autrement que de surveiller l'évolution de la maladie, assurer le confort du malade et éviter la déshydratation par une hydratation et une alimentation adéquates. Les gens qui développent des complications pourraient nécessiter des soins plus poussés, comme une dialyse dans les cas d'insuffisance rénale. Si les symptômes persistent, vous devriez communiquer avec votre professionnel de la santé.

Ce que fait le gouvernement du Canada

Le gouvernement du Canada a à cœur la salubrité des aliments. L'Agence de la santé publique du Canada dirige le volet sur la santé humaine de l'enquête liée à cette éclosion. Elle est constamment en communication avec ses partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux de manière à surveiller une éclosion et à prendre des mesures concertées pour la combattre.

Santé Canada fournit des évaluations des risques pour la santé afin de déterminer si la présence de certaines substances ou certains microorganismes dans les aliments constitue un risque pour la santé des consommateurs.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments mène des enquêtes sur la salubrité des aliments afin de vérifier si une éclosion tire son origine d'un aliment.

Le gouvernement du Canada tiendra les Canadiens informés de tout fait nouveau relatif à cette enquête.

Renseignements épidémiologiques

La figure 1 présente une courbe épidémiologique pour cette éclosion. Les responsables d'enquêtes sur des éclosions se servent de ces renseignements pour montrer quand les maladies se manifestent, quand elles atteignent un sommet et quand elles disparaissent. Il peut s'écouler plusieurs semaines entre le moment où une personne tombe malade et le moment où la maladie est signalée et où les tests confirment un lien avec l'éclosion. Les données sont disponibles pour 28 cas.

Figure 1 : Nombre de personnes infectées par E. coli O157:H7
Figure 1
Figure 1 - Description textuel
Tableau 1 - Nombre de personnes infectées par E. coli O157:H7 par semaine d'apparition de la maladie ou de prélèvement d'échantillon
Semaine d'apparition des symptômes ou de prélèvement d'échantillon Nombre de cas
2019-11-03 6
2019-11-10 12
2019-11-17 8
2019-11-24 0
2019-12-01 1
2019-12-08 1
2019-12-15 0

Renseignements supplémentaires

Personne-ressource pour les médias

Agence de la santé publique du Canada
Relations avec les médias
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Renseignements au public

Numéro sans frais : 1-866-225-0709
Courriel : info@hc-sc.gc.ca

Historique de l'enquête

Avis de santé publique mise à jour - Le 18 décembre 2019

Le présent avis a été mis à jour pour inclure huit nouveaux cas signalés au Canada, dont un à l'Île-du-Prince‑Édouard. Le nombre de cas de maladie à E. coli signalés dans six provinces de l'Est dans le contexte de cette éclosion s'élève maintenant à 24.

Les Centers for Disease Prevention and Control (CDC) des États-Unis [en anglais seulement] font aussi enquête sur des cas qui sont liés génétiquement à ceux au Canada. Des partenaires de la santé et de la salubrité des aliments du Canada et des États-Unis travaillent ensemble à cette enquête concertée.

Pourquoi tenir compte du présent avis

L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) collabore avec ses partenaires provinciaux en santé publique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA), Santé Canada, les Centers for Disease Prevention and Control (CDC) des États-Unis [en anglais seulement] et la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis  [en anglais seulement] pour faire enquête sur une éclosion d'infections à E. coli dans six provinces de l'Est. L'éclosion semble se poursuivre, car de récents cas continuent d'être signalés à l'ASPC.

D'après les résultats de l'enquête à ce jour, l'exposition à des préparations de salade Sunflower Crisp de marque Fresh Express a été identifiée comme une source probable de l'éclosion. Bon nombre des personnes qui sont tombées malades ont déclaré avoir mangé des préparations de salades de cette marque avant de se trouver incommodées. L'enquête est en cours, et il est possible que d'autres sources soient identifiées.

Il est conseillé aux Canadiens de ne pas consommer le produit rappelé ou toute préparation de salade Sunflower Crisp de marque Fresh Express, vendue en emballage de 315 g, CUP : 0 71 279 30 906 4, commençant par le code de lot Z, et ayant une date « Meilleur avant » allant jusqu'au 07DEC19 inclusivement. Il est conseillé aux détaillants et aux établissements de restauration de ne pas vendre ni servir ces produits ou tout autre article qui pourraient avoir été préparés ou produits à l'aide de ces produits.

Le 8 décembre 2019, l'ACIA a émis un avis de rappel d'aliments pour certaines préparations de salade Sunflower Crisp de marque Fresh Express vendues en Saskatchewan, au Manitoba, au Nunavut, en Ontario, au Québec, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Édouard, à Terre-Neuve-et-Labrador et pourrait avoir été avoir distribué dans d'autres provinces et territoires. Pour de plus amples renseignements sur le produit visé par le rappel, veuillez consulter le site Web de l'ACIA

L'ACIA poursuit son enquête sur la salubrité des aliments, qui pourrait mener au rappel d'autres produits. Si d'autres produits font l'objet d'un rappel, l'ACIA avisera le public au moyen d'avertissements de rappel d'aliments mis à jour. Cet avis de santé publique sera mis à jour à mesure que l'enquête évoluera.

Résumé de l'enquête

En date du 11 décembre 2019, il y a enquête sur 24 cas confirmés d'infection à E. coli O157 dans six provinces : Ontario (11), Québec (3), Nouveau-Brunswick (4), Nouvelle-Écosse (4), Île-du-Prince-Édouard (1) et Terre-Neuve et Labrador (1). La maladie s'est déclarée chez les personnes touchées entre le 5 novembre et le 23 novembre 2019. Six personnes ont été hospitalisées, dont quelqu'un ayant développé un syndrome d'urémie hémolytique (un type d'insuffisance rénale). Aucun décès n'a été signalé. Les personnes malades avaient entre 3 et 73 ans. La majorité des personnes malades (67 %) sont de sexe féminin.

L'enquête concertée sur l'éclosion a été lancée en raison d'une augmentation de cas d'infection à E. coli O157 ayant fait l'objet d'un rapport au Canada.

Il est possible que d'autres cas d'infection plus récents soient signalés dans le contexte de cette éclosion vu qu'il s'écoule un certain temps entre l'apparition de la maladie chez une personne et le moment où son cas est signalé aux responsables de la santé publique. Le signalement de cas pour la présente éclosion s'étend sur une période de trois à quatre semaines.

Les CDC des États-Unis enquêtent aussi sur une éclosions d'infections à E. coli O157 dont l'empreinte génétique est semblable à celles des cas signalés dans le contexte de cette éclosion. Les États-Unis ont eux aussi déterminé que les préparations à salade Sunflower Crisp de marque Fresh Express étaient la source probable de l'éclosion et ont émis des conseils [en anglais seulement] à l'intention des consommateurs, des détaillants et des établissements de restauration américains.

Le Canada et les États-Unis poursuivent leurs enquêtes visant à déterminer lequel des ingrédients de la préparation à salade pourrait avoir été contaminé. La laitue romaine est l'un de ces ingrédients, mais il faut obtenir d'autres renseignements pour pouvoir établir si cette éclosion a un lien avec l'éclosion en cours liée à de la laitue romaine  récoltée dans la région de production californienne de Salinas. La souche E. coli que l'on a identifié dans cette éclosion diffère de celle qui a été identifiée dans les cas de maladies liées à la laitue romaine provenant de Salinas, en Californie.

Avis de santé publique mise à jour - Le 11 décembre 2019

Le présent avis a été mis à jour pour inclure huit nouveaux cas signalés au Canada, dont un à l'Île-du-Prince-Édouard. Le nombre de cas de maladie à E. coli signalés dans six provinces de l'Est dans le contexte de cette éclosion s'élève maintenant à 24.

Les Centers for Disease Prevention and Control (CDC) des États-Unis [en anglais seulement] font aussi enquête sur des cas qui sont liés génétiquement à ceux au Canada. Des partenaires de la santé et de la salubrité des aliments du Canada et des États-Unis travaillent ensemble à cette enquête concertée.

Pourquoi tenir compte du présent avis

L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) collabore avec ses partenaires provinciaux en santé publique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA), Santé Canada, les Centers for Disease Prevention and Control (CDC) des États-Unis [en anglais seulement] et la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis [en anglais seulement] pour faire enquête sur une éclosion d'infections à E. coli dans six provinces de l'Est. L'éclosion semble se poursuivre, car de récents cas continuent d'être signalés à l'ASPC.

D'après les résultats de l'enquête à ce jour, l'exposition à des préparations de salade Sunflower Crisp de marque Fresh Express a été identifiée comme une source probable de l'éclosion. Bon nombre des personnes qui sont tombées malades ont déclaré avoir mangé des préparations de salades de cette marque avant de se trouver incommodées. L'enquête est en cours, et il est possible que d'autres sources soient identifiées.

Il est conseillé aux Canadiens de ne pas consommer le produit rappelé ou toute préparation de salade Sunflower Crisp de marque Fresh Express, vendue en emballage de 315 g, CUP : 0 71 279 30 906 4, commençant par le code de lot Z, et ayant une date « Meilleur avant » allant jusqu'au 07DEC19 inclusivement. Il est conseillé aux détaillants et aux établissements de restauration de ne pas vendre ni servir ces produits ou tout autre article qui pourraient avoir été préparés ou produits à l'aide de ces produits.

Le 8 décembre 2019, l'ACIA a émis un avis de rappel d'aliments pour certaines préparations de salade Sunflower Crisp de marque Fresh Express vendues en Saskatchewan, au Manitoba, au Nunavut, en Ontario, au Québec, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Édouard, à Terre-Neuve-et-Labrador et pourrait avoir été avoir distribué dans d'autres provinces et territoires. Pour de plus amples renseignements sur le produit visé par le rappel, veuillez consulter le site Web de l'ACIA.

Pour de plus amples renseignements sur le produit visé par le rappel, veuillez consulter le site Web de l'ACIA.

L'ACIA poursuit son enquête sur la salubrité des aliments, qui pourrait mener au rappel d'autres produits. Si d'autres produits font l'objet d'un rappel, l'ACIA avisera le public au moyen d'avertissements de rappel d'aliments mis à jour.

Cet avis de santé publique sera mis à jour à mesure que l'enquête évoluera.

Résumé de l'enquête

En date du 18 décembre 2019, il y a enquête sur 24 cas confirmés d'infection à E. coli O157 dans six provinces : Ontario (11), Québec (3), Nouveau-Brunswick (4), Nouvelle-Écosse (4), Île-du-Prince-Édouard (1) et Terre-Neuve et Labrador (1). La maladie s'est déclarée chez les personnes touchées entre le 5 novembre et le 23 novembre 2019. Six personnes ont été hospitalisées, dont quelqu'un ayant développé un syndrome d'urémie hémolytique (un type d'insuffisance rénale). Aucun décès n'a été signalé. Les personnes malades avaient entre 3 et 73 ans. La majorité des personnes malades (67 %) sont de sexe féminin.

L'enquête concertée sur l'éclosion a été lancée en raison d'une augmentation de cas d'infection à E. coli O157 ayant fait l'objet d'un rapport au Canada.

Il est possible que d'autres cas d'infection plus récents soient signalés dans le contexte de cette éclosion vu qu'il s'écoule un certain temps entre l'apparition de la maladie chez une personne et le moment où son cas est signalé aux responsables de la santé publique. Le signalement de cas pour la présente éclosion s'étend sur une période de trois à quatre semaines.

Les CDC des États-Unis enquêtent aussi sur une éclosions d'infections à E. coli O157 dont l'empreinte génétique est semblable à celles des cas signalés dans le contexte de cette éclosion. Les États-Unis ont eux aussi déterminé que les préparations à salade Sunflower Crisp de marque Fresh Express étaient la source probable de l'éclosion et ont émis des conseils [en anglais seulement] à l'intention des consommateurs, des détaillants et des établissements de restauration américains.

Le Canada et les États-Unis poursuivent leurs enquêtes visant à déterminer lequel des ingrédients de la préparation à salade pourrait avoir été contaminé. La laitue romaine est l'un de ces ingrédients, mais il faut obtenir d'autres renseignements pour pouvoir établir si cette éclosion a un lien avec l'éclosion en cours liée à de la laitue romaine récoltée dans la région de production californienne de Salinas. La souche E. coli que l'on a identifié dans cette éclosion diffère de celle qui a été identifiée dans les cas de maladies liées à la laitue romaine provenant de Salinas, en Californie.

Avis de santé publique - Le 8 décembre 2019

Pourquoi tenir compte du présent avis

L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) collabore avec ses partenaires provinciaux en santé publique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) et Santé Canada pour faire enquête sur une éclosion d'infection à E. coli dans cinq provinces de l'Est. L'éclosion semble se poursuivre, car de récents cas continuent d'être signalés à l'ASPC.

D'après les résultats de l'enquête à ce jour, l'exposition à des préparations de salade Sunflower Crisp de marque Fresh Express a été identifiée comme une source probable de l'éclosion. Bon nombre des personnes qui sont tombées malades ont déclaré avoir mangé des préparations de salades de cette marque avant de se trouver incommodées. L'enquête est en cours, et il est possible que d'autres sources soient identifiées.

Le 8 décembre 2019, l'ACIA a émis un avis de rappel d'aliments pour les préparations de salade Sunflower Crisp de marque Fresh Express vendue en emballage de 315 g, CUP : 0 71 279 30 906 4, commençant par le code de lot Z. Ces produits avaient une date « Meilleur avant » allant jusqu'au 07DEC19 inclusivement et étaient vendus en Ontario, au Québec, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve-et-Labrador.

Pour de plus amples renseignements sur le produit visé par le rappel, veuillez consulter le site Web de l'ACIA.

Il est conseillé aux Canadiens de ne pas consommer le produit rappelé ou toute préparation de salade Sunflower Crisp de marque Fresh Express, vendue en emballage de 315 g, CUP : 0 71 279 30 906 4, commençant par le code de lot Z, et ayant une date « Meilleur avant » allant jusqu'au 07DEC19 inclusivement. Il est conseillé aux détaillants et aux établissements de restauration de ne pas vendre ni servir ces produits ou tout autre article qui pourraient avoir été préparés ou produits à l'aide de ces produits.

L'ACIA poursuit son enquête sur la salubrité des aliments, qui pourrait mener au rappel d'autres produits. Si d'autres produits font l'objet d'un rappel, l'ACIA avisera le public au moyen d'avertissements de rappel d'aliments mis à jour.

Cet avis de santé publique sera mis à jour à mesure que l'enquête évoluera.

Résumé de l'enquête

En date du 8 décembre 2019, il y a enquête sur 16 cas confirmés d'infection à E. coli O157 dans six provinces : Ontario (10), Québec (1), Nouveau-Brunswick (3), Nouvelle-Écosse (1), et Terre-Neuve et Labrador (1). La maladie s'est déclarée chez les personnes touchées entre le 5 novembre et le 22 novembre 2019. Quatre personnes ont été hospitalisées. Aucun décès n'a été signalé. Les personnes malades avaient entre 11 et 73 ans. La majorité des personnes malades (62 %) sont de sexe féminin.

L'enquête concertée sur l'éclosion a été lancée en raison d'une augmentation de cas d'infection à E. coli O157 ayant fait l'objet d'un rapport.

Il est possible que d'autres cas d'infection plus récents soient signalés dans le contexte de cette éclosion vu qu'il s'écoule un certain temps entre l'apparition de la maladie chez une personne et le moment où son cas est signalé aux responsables de la santé publique. Le signalement de cas pour la présente éclosion s'étend sur une période de trois à quatre semaines.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :