Avis de santé publique - Éclosion d’infections à Salmonella reliée à des profiteroles (choux à la crème) classic/classiques et à saveur de lait de poule et à des mini-éclairs au chocolat congelés de marque Celebrate

27 juin 2019 – Mise à jour finale

Cet avis a été actualisé pour aviser la population que l’éclosion semble être terminée et que l’enquête qui s’y rattache a été clôturée.

Sur cette page

Pourquoi tenir compte du présent avis?

L’Agence de la santé publique du Canada a collaboré avec ses partenaires provinciaux de la santé publique, l’Agence canadienne d’inspection des aliments et Santé Canada, pour faire enquête sur une éclosion d’infections de salmonelle dans les sept provinces suivantes : la Colombie-Britannique, l’Alberta, la Saskatchewan, le Manitoba, l’Ontario, le Québec et Terre-Neuve et Labrador. L’éclosion semble être terminée et l’enquête qui s’y rattache a été clôturée.

D’après les résultats de l’enquête, l’exposition à des profiteroles (choux à la crème) classic/classiques et à saveur de lait de poule et à des mini-éclairs au chocolat de marque Celebrate fut déterminée comme étant la source probable de l’éclosion. Bon nombre des personnes malades avaient déclaré avoir mangé un ou plusieurs de ces produits auparavant. Ces derniers sont vendus dans de petits contenants en plastique refermables qui sont placés dans les congélateurs des épiceries.

Le 26 avril, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) avait émis un avertissement de rappel d'aliments pour les profiteroles et les mini-éclairs au chocolat de marque Celebrate. Les produits suivants ont été vendus en Colombie-Britannique, en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba, en Ontario, au Quebec, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse et pourraient avoir été distribués dans d'autres provinces ou territoires. Pour obtenir de plus amples renseignements sur les noms de produits et les codes de lot des aliments sujets au rappel, veuillez consulter le site Web de l'ACIA.

Il est conseillé aux Canadiens de ne pas manger de profiteroles ni de mini-éclairs au chocolat de marque Celebrate assujettis au rappel. Il est également conseillé aux restaurants et aux détaillants de ne pas vendre ni servir de produits rappelés, ni d’articles qui pourraient avoir été préparés ou produits à l’aide de produits rappelés.

Si vous avez des profiteroles ou des mini-éclairs de marque Celebrate sans leur emballage original et que vous ne savez pas si ces produits sont reliés à cette éclosion, jetez-les par simple précaution. L’ACIA poursuit son enquête sur la salubrité des aliments, laquelle pourrait mener au rappel d’autres produits. Si d’autres produits font l’objet d’un rappel, l’ACIA avisera le public au moyen d’avertissements de rappel d’aliments mis à jour.

Résumé de l’enquête

Au total, 85 cas de Salmonella Enteritidis furent confirmés en laboratoire et firent objet d’une enquête, dans les provinces suivantes : Colombie-Britannique (31), Alberta (14), Saskatchewan (12), Manitoba (10), Ontario (15), Québec (2) et Terre-Neuve et Labrador (1). Les personnes étaient malades entre novembre 2018 et le début de mai 2019. Vingt-deux personnes furent hospitalisées. Trois décès furent signalés, mais il n’a pas été établi si la salmonellose avait contribué à ces décès. Les personnes qui sont tombées malades étaient âgées de 1 à 88 ans et majoritairement de sexe féminin (60 % des cas).

Bon nombre des personnes qui étaient malades ont déclaré avoir mangé des profiteroles classic/classiques et à saveur de lait de poule ou des mini-éclairs au chocolat de marque Celebrate achetés dans diverses épiceries avant la déclaration de la maladie.

L’ACIA émit un avertissement de rappel d’aliments pour les profiteroles et pour les mini-éclairs au chocolat de marque Celebrate. L’avertissement de rappel d’aliments fut déclenché par les conclusions de l’enquête sur l’éclosion.

Des infections plus récentes pourraient ne pas avoir été signalées pour cette éclosion en raison du temps qui s’écoule entre le moment où une personne tombe malade et celui où la maladie est signalée aux responsables de la santé publique. Pour cette éclosion, le délai de déclaration actuelle de la maladie se situe entre quatre et cinq semaines. Puisqu’on déclare que l’éclosion est terminée, l’Agence de santé publique du Canada continuera de surveiller la situation dans le cadre de ses activités de surveillance des maladies d’origine alimentaire au Canada.

Qui est le plus à risque?

Tout le monde peut contracter la salmonellose, mais les nourrissons, les enfants, les aînés et les personnes dont le système immunitaire est affaibli courent un risque accru de maladie grave en raison de la plus grande fragilité de leur système immunitaire.

La plupart des personnes qui contractent la salmonellose se rétablissent complètement en quelques jours. Certaines peuvent être infectées par des bactéries sans être malades et sans montrer de symptômes, mais elles peuvent quand même transmettre l'infection.

Ce que vous devez faire pour protéger votre santé

Vérifiez si vous avez des profiteroles ou des éclairs de marque Celebrate chez vous assujettis au rappel. Si tel est le cas :

  • Ne mangez pas de profiteroles ni de mini-éclairs au chocolat de marque Celebrate assujettis au rappel.
  • Jetez-les immédiatement, puis lavez et désinfectez correctement les contenants qui ont été utilisés pour entreposer ces produits avant de les réutiliser.
  • Si vous avez des profiteroles ou des mini-éclairs sans leur emballage original et que vous ne savez pas si ces produits sont inclus dans ce rappel, jetez-les par simple précaution.
  • Lavez-vous les mains avec du savon et de l’eau tiède pendant au moins 20 secondes immédiatement après être entré en contact avec l’un des produits identifiés de la marque Celebrate.
  • Ne préparez pas d’aliments pour d’autres personnes si vous croyez être malade en raison d’une infection à Salmonella ou souffrir d’une autre maladie contagieuse causant la diarrhée.

Symptômes

On déclare que l’éclosion est terminée, mais des produits faisant objet du rappel pourraient encore se trouver dans des congélateurs et à domicile. Les symptômes de la salmonellose (infection à salmonelles ou Salmonella) se manifestent généralement de 6 à 72 heures après l’exposition aux bactéries provenant d’un animal infecté ou d’un produit contaminé par des salmonelles.

Voici quelques-uns de ces symptômes :

  • fièvre;
  • frissons;
  • diarrhée;
  • crampes abdominales;
  • maux de tête;
  • nausée;
  • vomissements.

Ces symptômes durent généralement de quatre à sept jours. Chez les personnes bien portantes, la salmonellose disparaît souvent sans traitement. Dans certains cas, la salmonellose peut causer une maladie grave qui exige une hospitalisation. Dans d’autres cas, des antibiotiques peuvent être nécessaires. Les personnes qui contractent la salmonellose peuvent être contagieuses durant plusieurs jours ou plusieurs semaines. Les personnes qui présentent des symptômes ou qui ont des problèmes de santé sous-jacents doivent communiquer avec leur prestataire de soins de santé si elles pensent avoir contracté la salmonellose.

Ce que fait le gouvernement du Canada

Le gouvernement du Canada veille résolument sur la salubrité des aliments. Lors d’une éclosion, l’Agence de la santé publique du Canada dirige l’enquête sur la santé humaine et communique régulièrement avec ses partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux pour surveiller la situation et contribuer aux mesures de lutte contre l’éclosion.

Santé Canada effectue des évaluations des risques pour la santé afin de déterminer si la présence de certaines substances ou de certains microorganismes dans les aliments constitue un risque pour la santé des consommateurs.

L’Agence canadienne d’inspection des aliments mène des enquêtes sur la salubrité des aliments afin de trouver la source alimentaire possible d'une éclosion.

Le gouvernement du Canada continuera de tenir les Canadiens au courant de tout fait nouveau afférent à ces enquêtes.

Renseignements épidémiologiques

La figure 1 ci-après illustre la courbe épidémiologique pour cette éclosion. Ces renseignements sont utilisés par les enquêteurs de l'éclosion pour montrer quand les cas ont commencé, quand ils ont atteint un sommet et quand leur nombre a diminué. Il peut s'écouler plusieurs semaines entre le moment où une personne tombe malade et le moment où la maladie est signalée et que les tests confirment un lien avec l'éclosion. Les données sont disponibles pour 85 cas.

Figure 1 : Nombre de personnes infectées par Salmonella Enteritidis

Équivalent textuel dans le tableau 1 ci-dessous

Figure 1 : Équivalent textuel
Tableau 1 – Nombre de cas confirmés d'infection à Salmonella Enteritidis par semaine de début des symptômes ou de prélèvement
Semaine de début des symptômes ou de prélèvement Nombre de cas
4 novembre 2018 2
11 novembre 2018 2
18 novembre 2018 4
25 novembre 2018 4
2 décembre 2018 3
9 décembre 2018 8
16 décembre 2018 5
23 décembre 2018 4
30 décembre 2018 6
6 janvier 2019 2
13 janvier 2019 6
20 janvier 2019 2
27 janvier 2019 6
3 février 2019 1
10 février 2019 3
17 février 2019 1
24 février 2019 4
3 mars 2019 2
10 mars 2019 5
17 mars 2019 2
24 mars 2019 2
31 mars 2019 1
7 avril 2019 3
21 avril 2019 1
28 avril 2019 2
5 mai 2019 4
12 mai 2019 0

Renseignements supplémentaires

Renseignements aux médias

Agence de la santé publique du Canada
Relations avec les médias
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Renseignements au public

Numéro sans frais : 1-866-225-0709
Courriel : info@hc-sc.gc.ca

Historique de l'enquête

Avis de santé publique mise à jour : Le 2 mai 2019

Cet avis a été actualisé pour y inclure trois autres cas de maladie signalés dans le cadre de l'enquête en cours sur la source de cette éclosion. Un total de 76 cas a été signalé dans sept provinces. Une troisième personne est décédée toutefois, il n'a pas établi si la salmonellose aurait contribué au décès.

Le 26 avril, l'Agence canadienne d'inspection des aliments a émis un avis de rappel d'aliments portant sur cette éclosion. On rappelle les consommateurs de vérifier leur congélateur pour des profiteroles (choux à la crème) et des mini éclairs au chocolat de marque Celebrate. Ne mangez pas ces produits; jetez-les ou retournez-les au magasin où vous les avez achetés. Pour plus de renseignements sur le rappel d'aliments, qui comprend des images et les codes CUP, consultez le site de l'Agence canadienne d'inspection des aliments.

Pourquoi tenir compte du présent avis?

L'Agence de la santé publique du Canada collabore avec ses partenaires provinciaux de la santé publique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments et Santé Canada, pour faire enquête sur une éclosion d'infections de salmonelledans les sept provinces suivantes : la Colombie-Britannique, l'Alberta, la Saskatchewan, le Manitoba, l'Ontario, le Québec et Terre-Neuve et Labrador. L'éclosion semble se poursuivre, car des cas de salmonellose continuent d'être signalés.

D’après les résultats de l’enquête à ce jour, l'exposition à des profiteroles (choux à la crème) classic/classiques et à saveur de lait de poule et à des mini-éclairs au chocolat de marque Celebrate a été déterminée comme étant la source probable de l’éclosion. Bon nombre des personnes tombées malades ont déclaré avoir mangé un ou plusieurs de ces produits auparavant. Ces derniers sont vendus dans de petits contenants en plastique refermables qui sont placés dans les congélateurs des épiceries.

Le 26 avril, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a émis un avertissement de rappel d'aliments pour les profiteroles et les mini-éclairs au chocolat de marque Celebrate. Les produits suivants ont été vendus en Colombie-Britannique, en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba, en Ontario, au Quebec, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse et pourraient avoir été distribués dans d'autres provinces ou territoires. Pour obtenir de plus amples renseignements sur les noms de produits et les codes de lot des aliments sujets au rappel, veuillez consulter le site Web de l'ACIA.

Il est conseillé aux Canadiens de ne pas manger de profiteroles ni de mini-éclairs au chocolat de marque Celebrate assujettis au rappel. Il est également conseillé aux restaurants et aux détaillants de ne pas vendre ni servir de produits rappelés, ni d’articles qui pourraient avoir été préparés ou produits à l’aide de produits rappelés.

L’enquête est en cours et il est possible que d’autres produits soient identifiés dans le cadre de l’enquête sur l’éclosion. Si vous avez des profiteroles ou des mini-éclairs de marque Celebrate sans leur emballage original et que vous ne savez pas si ces produits sont reliés à cette éclosion, jetez-les par simple précaution. L’ACIA poursuit son enquête sur la salubrité des aliments, laquelle pourrait mener au rappel d’autres produits. Si d’autres produits font l’objet d’un rappel, l’ACIA avisera le public au moyen d’avertissements de rappel d’aliments mis à jour.

Cet avis sera mis à jour au fur et à mesure de l’évolution de l’enquête.

Résumé de l’enquête

En date du 2 mai 2019, 76 cas de Salmonella Enteritidis ont été confirmés en laboratoire et ont fait l'objet d'une enquête, dans les provinces suivantes : Colombie-Britannique (27), Alberta (13), Saskatchewan (10), Manitoba (10), Ontario (13), Québec (2) et Terre-Neuve et Labrador (1). Les personnes sont tombées malades entre novembre 2018 et le début d'avril 2019. Vingt personnes ont été hospitalisées. Trois décès ont été signalés, mais il n'a pas été établi si la salmonellose avait contribué à ces décès. Les personnes qui sont tombées malades sont âgées de 1 à 88 ans et majoritairement de sexe féminin (60 % des cas).

Bon nombre des personnes qui sont tombées malades ont déclaré avoir mangé des profiteroles classic/classiques et à saveur de lait de poule ou des mini-éclairs au chocolat de marque Celebrate achetés dans diverses épiceries avant la déclaration de la maladie.

L’ACIA a émis un avertissement de rappel d’aliments pour les profiteroles et pour les mini-éclairs au chocolat de marque Celebrate. L’avertissement de rappel d’aliments a été déclenché par les conclusions de l’enquête sur l’éclosion.

Des infections plus récentes pourraient ne pas avoir été signalées pour cette éclosion en raison du temps qui s’écoule entre le moment où une personne tombe malade et celui où la maladie est signalée aux responsables de la santé publique. Pour cette éclosion, le délai de déclaration actuelle de la maladie se situe entre quatre et cinq semaines.

Avis de santé publique mise à jour : Le 27 avril 2019

Cet avis a été actualisé pour y inclure trois autres cas de maladie signalés dans le cadre de l'enquête en cours et de nouveaux renseignements sur la source de cette éclosion, incluant un avertissement de rappel d'aliments.

Les cas de maladie signalés lors de l'éclosion ont été reliés à des profiteroles (choux à la crème) classic/classiques et à saveur de lait de poule et à des mini-éclairs au chocolat de marque Celebrate. L'Agence canadienne d'inspection des aliments a émis un avis de rappel d'aliments pour ces produits. Ne mangez pas de profiteroles ni de mini-éclairs au chocolat de marque Celebrate assujettis au rappel.

Résumé de l'enquête

En date du 27 avril 2019, 73 cas de Salmonella Enteritidis ont été confirmés en laboratoire et ont fait l'objet d'une enquête, dans les provinces suivantes : Colombie-Britannique (27), Alberta (12), Saskatchewan (9), Manitoba (10), Ontario (13) et Québec (2). Les personnes sont tombées malades entre novembre 2018 et mars 2019. 19 personnes ont été hospitalisées. Deux décès ont été signalés, mais il n'a pas été établi si la salmonellose avait contribué à ces décès. Les personnes qui sont tombées malades sont âgées de 1 à 88 ans et majoritairement de sexe féminin. (59 % des cas).

Bon nombre des personnes qui sont tombées malades ont déclaré avoir mangé des profiteroles classic/classiques et à saveur de lait de poule ou des mini-éclairs au chocolat de marque Celebrate achetés dans diverses épiceries avant la déclaration de la maladie.

L'ACIA a émis un avertissement de rappel d'aliments pour les profiteroles et pour les mini-éclairs au chocolat de marque Celebrate. L'avertissement de rappel d'aliments a été déclenché par les conclusions de l'enquête sur l'éclosion.

Des infections plus récentes pourraient ne pas avoir été signalées pour cette éclosion en raison du temps qui s'écoule entre le moment où une personne tombe malade et celui où la maladie est signalée aux responsables de la santé publique. Pour cette éclosion, le délai de déclaration actuelle de la maladie se situe entre quatre et cinq semaines.

Avis de santé publique mise à jour : Le 15 avril 2019

Le présent avis a été mis à jour pour tenir compte de sept autres cas de maladie signalés dans le cadre de l'enquête en cours. À l'heure actuelle, 70 cas de salmonellose font l'objet d'une enquête.

Pourquoi tenir compte du présent avis?

L'Agence de la santé publique du Canada collabore avec ses partenaires provinciaux de la santé publique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments et Santé Canada, pour faire enquête sur une éclosion d'infections à Salmonelladans les six provinces suivantes : la Colombie-Britannique, l'Alberta, la Saskatchewan, le Manitoba, l'Ontario et le Québec.

La source de l'éclosion n'a pas été déterminée et l'enquête est en cours. Les enquêteurs recueillent actuellement de l'information sur de possibles sources. L'éclosion semble se poursuivre, car des cas de salmonellose continuent d'être signalés.

L'Agence de la santé publique du Canada émet donc un avis de santé publique pour informer les Canadiens des conclusions de l'enquête à ce jour et communiquer d'importantes pratiques de manipulation sécuritaire des aliments pour aider à prévenir d'autres infections à la salmonelle.

Cet avis sera mis à jour au fur et à mesure de l'évolution de l'enquête.

Résumé de l'enquête

En date du 15 avril 2019, 70 cas de Salmonella Enteritidis ont été confirmés en laboratoire et ont fait l'objet d'une enquête, comme suit : Colombie-Britannique (27), Alberta (12), Saskatchewan (8), Manitoba (10), Ontario (11) et Québec (2). Les personnes sont tombées malades entre novembre 2018 et mars 2019. Dix-huit personnes ont été hospitalisées. Deux décès ont été signalés, mais il n'a pas été établi que Salmonella avait contribué à ces décès. Les personnes qui sont tombées malades sont âgées de 1 à 88 ans. La majorité des cas (60 %) sont de sexe féminin.

Des infections plus récentes pourraient ne pas avoir été signalées pour cette éclosion en raison du temps qui s'écoule entre le moment où une personne tombe malade et celui où la maladie est signalée aux responsables de la santé publique. Le délai de déclaration actuelle de la maladie se situe entre quatre et cinq semaines.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments mène à l'heure actuelle une enquête sur la salubrité des aliments. Si elle détermine que des produits alimentaires sont contaminés, l'Agence prendra les mesures nécessaires pour protéger le public, dont le rappel de produits alimentaires, le cas échéant. À l'heure actuelle, aucun avertissement de rappel d'aliments n'est associé à cette éclosion.

Ce que vous devez faire pour protéger votre santé

Il est difficile de savoir si un produit est contaminé par des salmonelles parce que ces bactéries ne sont pas visibles, ne dégagent pas d'odeur et n'ont aucune saveur. La meilleure façon de prévenir la salmonellose est d'utiliser des pratiques de manipulation des aliments sécuritaires tous les jours. Les conseils suivants sur la préparation des aliments peuvent atténuer le risque que vous soyez malade, mais pas l'éliminer complètement.

  • Lavez-vous les mains à l'eau chaude et au savon pendant au moins 20 secondes avant et après avoir manipulé et préparé les aliments.
  • Ne mangez pas d'aliments crus ou insuffisamment cuits comme les viandes, la volaille, le poisson, les mollusques et crustacés et les produits d'œufs.
  • Faites cuire tous les aliments crus comme les viandes, la volaille, le poisson et les œufs (y compris les produits alimentaires crus congelés) à une température interne sécuritaire pour qu'ils soient propres à la consommation. Vérifiez la température à l'aide d'un thermomètre numérique pour aliments. Insérez la tige du thermomètre dans la partie la plus épaisse de l'aliment, à l'écart de l'os, du gras ou du cartilage. Assurez-vous qu'elle pénètre jusqu'au milieu de l'aliment.
  • La cuisson par micro-ondes d'aliments crus comme les viandes, la volaille, le poisson et les œufs (y compris les produits alimentaires crus congelés) n'est pas recommandée en raison de la possibilité d'une température inégale.
  • Utilisez une assiette, une planche à découper et des ustensiles distincts lorsque vous manipulez des viandes crues ou des produits de poulet cru afin de prévenir la propagation de bactéries nuisibles, comme la salmonelle.
  • Évitez la contamination croisée : Ne réutilisez pas les assiettes, les planches à découper ou les ustensiles qui sont entrés en contact avec de la viande crue ou des produits de poulet cru pour servir le produit cuit, à moins qu'ils n'aient été bien lavés.
  • Utilisez des essuie-tout pour essuyer les surfaces de cuisine ou changez les linges de vaisselle chaque jour pour éviter le risque de contamination croisée et de propagation des bactéries, et évitez d'utiliser des éponges, car elles sont plus difficiles à garder exemptes de bactéries.
  • Désinfectez les comptoirs, les planches à découper et les ustensiles avant et après la préparation des aliments. Utilisez un désinfectant de cuisine (en suivant les instructions sur le contenant) ou une solution d'eau de Javel (5 ml d'eau de Javel domestique ajoutés à 750 ml d'eau) et rincez avec de l'eau.
  • Ne préparez pas de repas pour d'autres personnes si vous pensez avoir contracté la salmonellose ou être atteint d'une autre maladie contagieuse entraînant la diarrhée.

Avis de santé publique – Le 5 avril 2019

Résumé de l'enquête

En date du 5 avril 2019, 63 cas de Salmonella Enteritidis ont été confirmés en laboratoire et ont fait l'objet d'une enquête, comme suit : Colombie-Britannique (23), Alberta (10), Saskatchewan (8), Manitoba (10), Ontario (10) et Québec (2). Les personnes sont tombées malades entre novembre 2018 et mars 2019. Dix-huit personnes ont été hospitalisées. Deux décès ont été signalés, mais il n'a pas été établi que Salmonella avait contribué à ces décès. Les personnes qui sont tombées malades sont âgées de 1 à 87 ans. La majorité des cas (57 %) sont de sexe féminin.

Des infections plus récentes pourraient ne pas avoir été signalées pour cette éclosion en raison du temps qui s'écoule entre le moment où une personne tombe malade et celui où la maladie est signalée aux responsables de la santé publique. Le délai de déclaration actuelle de la maladie se situe entre quatre et cinq semaines.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments mène à l'heure actuelle une enquête sur la salubrité des aliments. Si elle détermine que des produits alimentaires sont contaminés, l'Agence prendra les mesures nécessaires pour protéger le public, dont le rappel de produits alimentaires, le cas échéant. À l'heure actuelle, aucun avertissement de rappel d'aliments n'est associé à cette éclosion.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :