Avis de santé publique : Éclosion de salmonellose ultrarésistante aux antibiotiques associée à des aliments crus pour animaux de compagnie et au contact avec des bovins

11 novembre 2023 – Premier avis

Sur cette page

Pourquoi tenir compte du présent avis

L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) collabore avec ses partenaires provinciaux de la santé publique, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) et Santé Canada pour faire enquête sur une éclosion de salmonellose ultrarésistante dans six provinces.

Un grand nombre de personnes malades sont des enfants de 5 ans ou moins. Les infections associées à la souche responsable de cette éclosion peuvent être difficiles à traiter au moyen d'antibiotiques généralement recommandés si un traitement antibiotique est nécessaire.

L'éclosion est toujours en cours, car l'ASPC continue de recevoir des signalements de cas récents.

Les résultats de l'enquête à ce jour ont permis d'établir deux sources.

L'enquête sur cette éclosion se poursuit, et il est possible que d'autres sources soient établies.

Cette éclosion est un rappel que des salmonelles (bactéries Salmonella) peuvent être présentes dans les aliments crus pour animaux de compagnie et dans de nombreuses espèces d'animaux, dont les chiens et les bovins. Employez toujours des pratiques de manipulation salubre des aliments lorsque vous préparez, cuisinez ou conservez des aliments crus pour animaux de compagnie afin de prévenir les maladies. Appliquez de bonnes pratiques d'hygiène des mains et lavez-vous souvent les mains après un contact avec des chiens nourris d'aliments crus, des bovins ou leur environnement.

La présence de la souche de salmonelles responsable de cette éclosion a été détectée dans des aliments crus pour animaux de compagnie provenant du domicile d'une personne malade. Des aliments crus pour animaux de compagnie contaminés peuvent aussi rendre vos animaux de compagnie malades. Même s'ils ne montrent aucun signe de maladie, les animaux de compagnie infectés peuvent aussi transmettre des bactéries, comme des salmonelles, aux personnes avec qui ils sont en contact. La souche de salmonelles responsable de cette éclosion a aussi été détectée chez des chiens et des bovins malades, dont certains sont morts. Le présent avis de santé publique sera mis à jour à mesure que l'enquête se poursuit.

Résumé de l'enquête

En date du 11 novembre 2023, il y a 40 cas confirmés d'infection à Salmonella I 4,[5],12:i:- (salmonellose ultrarésistante) dans six provinces : le Manitoba (1), l'Ontario (14), le Québec (21), le Nouveau-Brunswick (1), la Nouvelle-écosse (2) et l'Île-du-Prince-édouard (1). Les personnes infectées sont tombées malades entre juillet 2020 et septembre 2023. Treize personnes ont été hospitalisées. Aucun décès n'a été signalé. Les personnes qui sont tombées malades sont âgées de 0 à 91 ans. Un peu moins de la moitié (43 %) des cas sont des enfants de 5 ans ou moins. Environ la moitié des cas (53 %) sont de sexe féminin.

La décision de mener l'enquête en collaboration a été prise en raison du signalement de cas de salmonellose ultrarésistante dans de multiples provinces du Canada. Au moyen d'une méthode de laboratoire appelée séquençage du génome, il a été déterminé que certains cas de salmonellose remontant à 2020 ont été causés par la même souche de salmonelles que celle ayant causé les cas survenus en 2023. étant donné qu'il y a un intervalle de temps entre l'apparition de la maladie et son signalement aux responsables de la santé publique, il est possible que d'autres cas plus récents liés à l'éclosion soient signalés. Pour cette éclosion, cet intervalle se situe entre quatre et huit semaines.

Symptômes

Les symptômes apparaissent habituellement entre 6 et 72 heures après une exposition à des salmonelles et durent de 4 à 7 jours.

Les symptômes de salmonellose incluent notamment :

Même si elles n'ont pas de symptômes, les personnes infectées par des salmonelles peuvent transmettre la salmonellose à d'autres personnes pendant des jours, voire des mois, après leur infection. La transmission de la salmonellose peut se faire de personne à personne et par contact avec des surfaces contaminées. La plupart des personnes qui contractent la salmonellose se rétablissent complètement sans traitement après quelques jours, mais certaines personnes malades peuvent développer une salmonellose grave et devoir être hospitalisées.

La souche de salmonelles visée par l'enquête sur cette éclosion de salmonellose est ultrarésistante, ce qui signifie qu'elle est résistante à tous les antibiotiques généralement recommandés (ceftriaxone, azithromycine, triméthoprime-sulfaméthoxazole, ampicilline et ciprofloxacine). La souche responsable de cette éclosion est aussi résistante aux antibiotiques moins récents (aminosides, chloramphénicol et tétracycline). Les infections causées par la souche responsable de cette éclosion peuvent être difficiles à traiter au moyen d'antibiotiques généralement recommandés si un traitement antibiotique est considéré comme nécessaire.

N'importe qui peut contracter la salmonellose. Si vous croyez que vous avez des symptômes de salmonellose, communiquez avec votre professionnel de la santé.

Les personnes ayant un risque accru de salmonellose grave incluent :

Ce que vous devriez faire pour protéger votre santé

Suivez les conseils présentés dans cette section pour prévenir la transmission directe ou indirecte de la salmonellose et réduire votre risque d'être malade en cas d'exposition à des aliments crus pour animaux de compagnie ou à des chiens nourris d'aliments crus, de même qu'en cas de contact avec des bovins.

Aliments crus pour animaux de compagnie

L'ASPC ne recommande pas de nourrir les animaux de compagnie au moyen d'aliments crus pour animaux de compagnie, en particulier dans les ménages comptant de jeunes enfants ou des personnes ayant un système immunitaire affaibli, en raison du risque accru de maladie grave.

Si vous choisissez de nourrir votre animal de compagnie au moyen d'aliments crus pour animaux de compagnie, voici des conseils qui peuvent vous aider à réduire le risque de salmonellose.

Contact avec des bovins

Renseignements épidémiologiques

La figure 1 ci-dessous présente une courbe épidémiologique pour cette éclosion. Les responsables d'enquêtes se servent de ces renseignements pour montrer quand les cas commencent, quand ils atteignent un sommet et quand leur nombre diminue. Il peut s'écouler plusieurs semaines entre le moment où une personne tombe malade et le moment où la maladie est signalée et où des analyses confirment un lien avec l'éclosion. Des données sont disponibles pour 40 cas.

Figure 1 : Nombre de personnes infectées par Salmonella I 4,[5],12:i:- (salmonellose ultrarésistante)
Figure 1 : Nombre de personnes infectées par  Salmonella I 4,[5],12:i:-
Figure 1 : Description sous forme de texte
Tableau 1 – Nombre de personnes infectées par Salmonella I 4,[5],12:i:- (salmonellose ultrarésistante), par mois
Mois du début des symptômes ou de prélèvement des échantillons Nombre de cas
2020-01 0
2020-02 0
2020-03 0
2020-04 0
2020-05 0
2020-06 0
2020-07 2
2020-08 1
2020-09 0
2020-10 0
2020-11 0
2020-12 0
2021-01 0
2021-02 0
2021-03 0
2021-04 0
2021-05 0
2021-06 0
2021-07 1
2021-08 0
2021-09 0
2021-10 2
2021-11 4
2021-12 1
2022-01 1
2022-02 0
2022-03 0
2022-04 1
2022-05 3
2022-06 2
2022-07 3
2022-08 1
2022-09 1
2022-10 2
2022-11 0
2022-12 2
2023-01 0
2023-02 0
2023-03 3
2023-04 1
2023-05 1
2023-06 2
2023-07 4
2023-08 1
2023-09 1
2023-10 0
2023-11 0
2023-12 0

Renseignements supplémentaires

Renseignements aux médias

Agence de la santé publique du Canada
Relations avec les médias
613-957-2983

Renseignements au public

Numéro sans frais : 1-866-225-0709
Courriel : info@hc-sc.gc.ca

Détails de la page

Date de modification :