Burkholderia (Pseudomonas) mallei - Fiches techniques santé/sécurité (FTSS)

FICHE TECHNIQUE SANTÉ-SÉCURITÉ - MATIÈRES INFECTIEUSES

SECTION 1 - AGENT INFECTIEUX

NOM : Burkholderia (Pseudomonas) mallei

SYNONYME OU RENVOI : Morve, Malleomyces mallei, farcin, Malleus; classifié antérieurement sous Pseudomonas.

CARACTÉRISTIQUES : Bacilles gram négatif, aérobies, immobiles, à coloration bipolaire, non pigmentées.

SECTION II - DANGER POUR LA SANTÉ

PATHOGÉNICITÉ : Se présente sous trois formes : un syndrome pulmonaire chronique avec toux et écoulement muco-purulent; le farcin, forme cutanée caractérisée par la formation d'abcès multiples dans les tissus cutanés et sous-cutanés et le long des lymphatiques; et une forme septicémique grave avec fièvre, frissons et prostration, létale en 7-10 jours.

ÉPIDÉMIOLOGIE : Presque disparu à l'échelle mondiale; des foyers enzootiques subsistent en Asie et dans les pays méditerranéens de l'est; dans l'hémisphère occidental, des cas se déclarent de façon sporadique chez des personnes ayant des contacts avec des équidés infectés ou parmi le personnel de laboratoire.

GAMME D'HÔTES : Équidés, en particulier le cheval et le mulet; l'humain est un hôte accidentel.

DOSE INFECTIEUSE : Inconnue.

MODE DE TRANSMISSION : Contact direct avec des sécrétions nasales d'équidés; inhalation d'aérosols.

PÉRIODE D'INCUBATION : De 1 à 14 jours.

TRANSMISSIBILITÉ : Il a été démontré que la manipulation de cultures comporte un risque élevé d'infection.

SECTION III - DISSÉMINATION

RÉSERVOIR : Organisme de l'environnement que l'on retrouve dans le sol et l'eau; cheval, mulet, âne.

ZOONOSE : Oui - contact direct ou indirect des muqueuses avec des lésions purulentes d'animaux infectés.

VECTEURS : Aucun.

SECTION IV - VIABILITÉ

SENSIBILITÉ AUX MÉDICAMENTS : Sensible à la céflazidime, à l'imipenem, à la doxycycline, à la minocycline, à la ciprofloxacine, à la gentamicine.

PHARMACORÉSITANCE : Tétracyclines.

SENSIBILITÉ AUX DÉSINFECTANTS : Sensible à de nombreux désinfectants : hypochlorite de sodium à 1 %, éthanol à 70 %, glutaraldéhyde à 2 %.

INACTIVATION PAR DES MOYENS PHYSIQUES : Inactivé par une exposition de 10 minutes à une température de 55 °C; sensible aux rayonnements UV.

SURVIE À L'EXTÉRIEUR DE L'HÔTE : Peut survivre jusqu'à 30 jours dans l'eau à la température de la pièce.

SECTION V - ASPECTS MÉDICAUX

SURVEILLANCE : Rechercher les symptômes et isoler les personnes atteintes; utiliser le test de malléinisation intrapalpébrale pour repérer les animaux malades parmi les équidés destinés à l'abattage; confirmer le diagnostic par isolement et caractérisation de l'agent pathogène.

PREMIERS SOINS ET TRAITEMENT : Administrer l'antibiothérapie appropriée.

IMMUNISATION : Aucune.

PROPHYLAXIE : Aucune.

SECTION VI - DANGERS POUR LE PERSONNEL DE LABORATOIRE

INFECTIONS LIÉES OU ACQUISES AU LABORATOIRE : Vingt cas dont sept décès avaient été signalés en date de 1976; un incident lié à une centrifugeuse est à l'origine de 4 cas, dont un décès; le pipetage direct (par aspiration buccale) a été mis en cause dans six autres cas; on a rapporté un cas en mai 2000 provenant des États-Unis, plus spécifiquement chez un chercheur travaillant sur un vaccin pour les mucus.

SOURCES ET ÉCHANTILLONS : Expectorations, sang, exsudat de lésions.

DANGERS PRIMAIRES : Contact direct avec des cultures et des substances infectieuses provenant de personnes ou d'animaux contaminés; exposition à des aérosols ou à des gouttelettes infectieux; ingestion; inoculation parentérale.

DANGERS PARTICULIERS : Animaux de laboratoire infectés.

SECTION VII - PRÉCAUTIONS RECOMMANDÉES

EXIGENCES DE CONFINEMENT : Méthodes, matériel et installations de confinement du niveau de biosécurité 3 pour tous les travaux réalisés avec des liquides ou tissus organiques infectieux et des cultures bactériennes; Agriculture Canada pourrait imposer des exigences ou des restrictions additionnelles concernant l'utilisation de cet agent.

VÊTEMENTS PROTECTEURS : Blouse de laboratoire; gants et blouse serrée aux poignets avec attaches dans le dos pour les travaux réalisés avec des matières infectieuses.

AUTRES PRÉCAUTIONS : Gants et écran facial offrant une bonne protection contre les éclaboussures (gouttelettes ou fragments de tissus infectieux) pour les travaux réalisés avec des animaux infectieux; protection appropriée contre les aérosols.

SECTION VIII - RENSEIGNEMENTS RELATIFS À LA MANIPULATION

DÉVERSEMENTS : Laisser retomber les aérosols; endosser des vêtements protecteurs, couvrir soigneusement la substance déversée avec une serviette de papier absorbant et appliquer de l'hypochlorite de sodium à 1 %, de la périphérie vers le centre; laisser agir pendant une période suffisante (30 minutes) avant de procéder au nettoyage.

ÉLIMINATION : Décontaminer tous les déchets avant de les éliminer; stérilisation par la vapeur, incinération, désinfection chimique.

ENTREPOSAGE : Dans des contenants scellés étiquetés de façon appropriée et entreposés dans des installations de confinement du niveau de biosécurité 3.

SECTION IX - RENSEIGNEMENTS DIVERS

Date : Décembre 1999

Préparée par : Bureau de la sécurité des laboratoires, ASPC

Bien que les renseignements, opinions et recommandations contenus dans la présente Fiche technique santé-sécurité proviennent de sources que nous jugeons fiables, nous ne nous rendons pas responsables de leur justesse, de leur caractère exhaustif ou de leur fiabilité, ni des pertes ou blessures encourues par suite de l'utilisation des renseignements. Comme on découvre fréquemment de nouveaux dangers, il est possible que ces renseignements ne soient pas à jour.

Copyright ©
Santé Canada, 2001

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :