Statistiques canadiennes sur le cancer

Aperçu

Le gouvernement du Canada reconnaît que le cancer est un problème de santé important pour la population canadienne.

Chaque année, la publication Statistiques canadiennes sur le cancer donne des estimations du fardeau du cancer au Canada pour l’année en cours. Elle présente des renseignements détaillés sur plus de 20 types de cancer – incidence, mortalité, survie et prévalence – par sexe, par âge et par région géographique. Les tendances temporelles sont aussi examinées. Les renseignements sont issus des données du Registre canadien du cancer, des données sur les décès de la Base canadienne de données sur l’état civil de Statistique Canada, ainsi que données des registres provinciaux et territoriaux du cancer.

Une copie intégrale du rapport se trouve sur le site Web de la Société canadienne du cancer.

À propos de Statistiques canadiennes sur le cancer 2017

Statistiques canadiennes sur le cancer est une série annuelle inaugurée en 1987. Elle est l’œuvre d’experts de la surveillance du cancer qui siègent au Comité consultatif des Statistiques canadiennes sur le cancer, réunis par l’entremise de la Société canadienne du cancer, de l’Agence de la santé publique du Canada et de Statistique Canada. Cette publication est conçue pour aider les professionnels de la santé, les décideurs et les chercheurs à cerner les nouveaux domaines de recherche et à prendre des décisions au sujet de ces derniers.

Faits saillants du rapport annuel Statistiques canadiennes sur le cancer 2017

Le fardeau du cancer continue d’augmenter au Canada.

  • En 2017, il y aura au Canada plus de 200 000 nouveaux cas de cancer diagnostiqués et 80 000 décès des suites du cancer.
  • Près de la moitié des Canadiens et Canadiennes recevront un diagnostic de cancer au cours de leur vie, et le quart décèderont du cancer.
  • Le cancer du poumon, le cancer colorectal, le cancer du sein et le cancer de la prostate représentent la moitié des cas de cancer diagnostiqués au Canada
  • Le cancer de la prostate est le cancer le plus courant chez les hommes, et le cancer du sein est celui qui est le plus répandu chez les femmes.
  • Le cancer constitue la principale cause de mortalité au Canada.
  • Plus de 25 % de tous les décès des suites du cancer sont attribuables au cancer du poumon.

Le cancer affecte surtout les personnes de 50 ans et plus.

  • Le risque de cancer augmente avec l’âge, particulièrement chez les Canadiens et Canadiennes de 50 ans et plus.
  • Près de 90 % des nouveaux cas de cancer et 96 % des décès des suites du cancer surviennent chez les personnes de 50 ans et plus.
  • La plus grande proportion de décès liés au cancer touchera la population canadienne de 80 ans et plus (34,1 %).

Les taux de mortalité du cancer sont à la baisse au Canada.

  • Le taux de mortalité de tous les cancers confondus continue de diminuer au Canada.
  • Les taux de mortalité du cancer sont à la baisse depuis 1988 chez les hommes et depuis le milieu des années 1990 chez les femmes.
  • Plus particulièrement, les taux de mortalité des cancers suivants diminuent de plus de 2 % par année : cancer du poumon, cancer colorectal, cancer de la prostate et cancer de la bouche (chez les hommes); cancer du sein et cancer de l’ovaire (chez les femmes); et lymphome hodgkinien et non hodgkinien, cancer de l’estomac et cancer du larynx (chez les deux sexes).
  • Les taux de mortalité du cancer du foie (chez les deux sexes) et du cancer de l’utérus (chez les femmes) ont augmenté de façon notable.

L’incidence de certains cancers est toujours en hausse.

  • Durant les dernières années, l’incidence du cancer a diminué de 1,7 % par année chez les hommes, tandis qu’elle a augmenté de 0,4 % par année chez les femmes.
  • En particulier, l’incidence du cancer de la thyroïde, du cancer du foie et du mélanome chez les deux sexes et du cancer de l’utérus chez les femmes a augmenté de plus de 2 % par année.
  • L’incidence du cancer du larynx chez les deux sexes, ainsi que du cancer de la prostate et du cancer de l’estomac chez les hommes et du cancer du col utérin chez les femmes, a diminué de plus de 2 % par année. 

La version PDF intégrale du rapport annuel de 2017 se trouve sur le site Web de la Société canadienne du cancer.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :