Risques du virus du Nil occidental

Informez-vous sur les risques que présente le virus du Nil occidental et les personnes vulnérables.

Quels sont les risques associés à une infection au virus du Nil occidental?

Une infection au virus du Nil occidental peut mener à une maladie grave.

Dans la plupart des régions du Canada, le risque d'être infecté au virus du Nil occidental commence à la mi-avril et se poursuit jusqu'à la première gelée du sol à la fin de septembre ou octobre. Les humains sont le plus à risque entre la mi-juillet et le début du mois de septembre. Les moustiques sont souvent le plus actifs à l'aube (pointe du jour) et au crépuscule (juste avant la noirceur).

Certaines personnes sont plus à risque de voir leur santé gravement affectée par le virus du Nil occidental. C'est-à-dire celles :

  • de plus de 50 ans
  • atteintes de maladies chroniques, comme :  
    • un cancer
    • le diabète
    • l'alcoolisme
    • une maladie du cœur
  • qui requièrent un traitement médical qui peut affaiblir leur système immunitaire, comme la chimiothérapie

Le Canada assure un suivi du virus du Nil occidental avec l'aide de ses partenaires. Pour obtenir plus d'information sur les statistiques actuelles, veuillez consulter la section sur la surveillance.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :