Se préparer à affronter de façon efficace les conditions météorologiques exceptionnelles

Connaître les risques

Le Canada est un immense pays aux conditions météorologiques et à la géologie diverses - dont certaines peuvent créer des risques naturels graves. Il est essentiel de comprendre les dangers indigènes à votre région : savoir comment s'y préparer peut faire une différence pour la sécurité et le bien-être de votre famille. Ce qui suit peut survenir dans toutes les régions du Canada, mais est plus fréquent dans certaines régions :

Avalanches

Survenant principalement dans les régions montagneuses de la Colombie-Britannique, du Yukon et de l'Alberta, les avalanches se produisent lorsque la couche de neige s'effondre et glisse vers le bas de la montagne. Elles surviennent là où il y a de fortes pentes, où il y a une couverture de neige épaisse ayant une couche faible à l'intérieur, et lorsqu'un événement survient déclenchant un glissement. Des centaines de milliers d'avalanches surviennent chaque année au Canada.

Tremblements de terre

Les tremblements de terre et les faibles secousses sismiques sont causés par le mouvement constant et lent des plaques tectoniques de la Terre. Au Canada, la Colombie-Britannique présente le plus grand risque de tremblements de terre. La vallée du Saint-Laurent et la vallée de la rivière des Outaouais, ainsi que certains secteurs du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut sont également exposés aux tremblements de terre. Près de 3 500 tremblements de terre, surtout mineurs, sont enregistrés chaque année au Canada.

Inondations

Toutes les rivières canadiennes présentent une inondation à un moment donné. Le potentiel de dommages causés par les inondations est élevé lorsqu'il y a un développement sur des terres basses du littoral ou sur des terres inondables. Les inondations au Canada peuvent survenir à tout moment de l'année, et elles sont le plus souvent attribuables à une pluie torrentielle, à la fonte rapide d'un manteau de neige épais, aux embâcles ou par la rupture d'un barrage naturel ou construit par l'homme.

Ouragans

L'Est du Canada est parfois frappé par des ouragans entre juin et novembre, la pointe saisonnière survenant en septembre. Les ouragans sont des tempêtes tropicales dont les grands vents tournent autour d'un centre de basse pression. Dans l'œil d'un ouragan, il y a une zone calme de beau temps. Autour de l'œil de l'ouragan, la vitesse minimale des vents est de 120 km/h, accompagnée de pluies torrentielles.

Glissements de terrain

Les glissements de terrain les plus dommageables se produisent dans les régions montagneuses de la Colombie-Britannique et de l'Alberta, et dans les basses terres du Saint-Laurent au Québec et en Ontario. Les glissements de terrain sont un éboulement de roches et/ou de sédiments non consolidés provoqué de façon naturelle ou par les humains.

Tempêtes violentes

Les orages, la grêle, les blizzards, les tempêtes de verglas, les vents violents et les pluies torrentielles peuvent survenir rapidement et mettre en péril la vie et les biens.

Ondes de tempête

Toutes les zones côtières du Canada peuvent présenter des ondes de tempête à tout moment de l'année. D'immenses lacs, notamment les Grands Lacs, sont également à risque. Une onde de tempête est une hausse anormale des niveaux d'eau et elle peut souvent s'accompagner d'ouragans, de grands vents ou de tempêtes hivernales intenses.

Tornades

Les tornades surviennent relativement fréquemment dans le sud de l'Alberta, au Manitoba, en Saskatchewan, dans le sud de l'Ontario, dans le sud du Québec, à l'intérieur de la Colombie-Britannique et dans l'ouest du Nouveau-Brunswick. Les tornades sont des colonnes rotatives de vents violents. Elles se déplacent parfois rapidement (jusqu'à 70 km/h) et détruisent tout sur leur passage. Dans d'autres situations, la tornade est minime et ne touche que quelques endroits.

Tsunamis

Survenant pratiquement sans avertissement dans l'océan et les lacs, les tsunamis provoquent des inondations et des dommages. Les tsunamis sont une série de vagues imposantes qui frappent les zones côtières. Ils sont provoqués par des événements, comme des tremblements de terre sous-marins, des glissements de terrain, des éruptions volcaniques et des impacts de météores.

Feux de friches

Un danger naturel dans les régions boisées et les prairies du Canada, les feux de friches surviennent souvent en Colombie-Britannique, dans les forêts boréales de l'Ontario et du Québec, dans les Provinces des Prairies, ainsi qu'au Yukon et dans les Territoires du Nord-Ouest. La superficie moyenne brûlée par les feux de friches au Canada est de 2,5 millions d'hectares. Le Canada compte environ 8 000 feux de friches chaque année.

Trouvez votre région et apprenez les mesures préventives que vous devriez prendre contre le risque de conditions météorologiques exceptionnelles

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :