Ensemble des troubles causés par l'alcoolisation fœtale (ETCAF)

L'Initiative sur l'ensemble des troubles causés par l'alcoolisation fœtale (ETCAF) du gouvernement du Canada vise à prévenir l'ETCAF et à améliorer le sort des personnes qui en sont déjà atteintes, y compris leur famille et leur collectivité. L'Initiative sur l'ETCAF est dirigée par l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) en partenariat avec Santé Canada . Le présent site Web donne des renseignements sur l'ETCAF et sur ses effets, les projets financés et les occasions de financement actuelles, ainsi que des ressources à jour et des liens vers d'autres sites Web sur l'ETCAF.

Qu'est-ce que l'ETCAF?

L'ETCAF est une expression décrivant la gamme des déficiences qui sont causées par l'exposition prénatale à l'alcool. Les diagnostics médicaux de l'ETCAF incluent :

  • Le syndrome d'alcoolisation fœtale (SAF)
  • Le SAF partiel (SAFp)
  • Les troubles neurologiques du développement liés à l'alcool (TNDLA)

Quels sont les effets de l'ETCAF?

L'ETCAF est la principale cause connue de troubles du développement évitables chez les Canadiens. On estime que l'ETCAF touche environ un pour cent de la population canadienne.

L'ETCAF ne se guérit pas et a des répercussions sur les personnes atteintes tout au long de leur vie, ainsi que sur leur famille et sur la société. Ses effets, y compris les anomalies congénitales liées à l'alcool, peuvent varier de bénins à graves et peuvent inclure une gamme de malformations physiques et de lésions au cerveau et au système nerveux central, ainsi que des troubles cognitifs, comportementaux et émotionnels.

Les nouvelles Directives de consommation d'alcool à faible risque du Canada indiquent qu'il n'y a pas de moment, ni de quantité d'alcool qui soit sans danger pendant la grossesse.

Liens vers d'autres renseignements sur l'ETCAF :

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :