Soutien pour le trouble du spectre de l’alcoolisation fœtale (TSAF)

Informez-vous sur le soutien disponible pour aider les personnes atteintes du trouble du spectre de l'alcoolisation fœtale (TSAF).

Quels types de soutien peuvent aider les personnes atteintes du TSAF?

Le TSAF est une affection permanente. Cependant, avec un soutien et des interventions appropriés, les personnes atteintes du TSAF peuvent réussir dans de nombreux domaines de leur existence.  

Il est très utile d'intervenir le plus tôt possible et d'obtenir un diagnostic. Cela peut contribuer à améliorer :

  • l'estime de soi
  • la conscience de soi
  • les activités quotidiennes telles que la préparation des repas et les pratiques d'hygiène
  • l'adaptabilité, comme le fait de devoir apprendre à faire face à de nouvelles situations

Des programmes et du soutien sont disponibles pour les personnes ayant reçu un diagnostic de TSAF, notamment :

  • des médecins et des pédiatres
  • des orthophonistes
  • des ergothérapeutes
  • des psychologues et des psychiatres
  • des physiothérapeutes
  • des travailleurs sociaux
  • des éducateurs
  • de la formation pour les parents et les fournisseurs de soins

Médecins et pédiatres

Les médecins et les pédiatres peuvent diriger quelqu'un vers un spécialiste ou ils peuvent poser un diagnostic. Ils lui :

  • recommanderont les moyens appropriés pour résoudre ses problèmes de santé
  • prescriront les médicaments appropriés en fonction du diagnostic et des symptômes qui s'y rattachent, comme :
    • l'anxiété
    • le trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH) 

Orthophonistes

Les orthophonistes offrent leur aide aux personnes afin d'améliorer leurs compétences en matière de communication verbale et sociale. Ils peuvent aider les gens à :

  • parler plus clairement
  • utiliser les mots de façon appropriée dans les phrases
  • corriger les retards et les troubles de la parole et du langage
  • acquérir des aptitudes à communiquer, comme de savoir attendre le bon moment pour parler

Certaines personnes touchées par le TSAF semblent parvenir à bien s'exprimer. D'autres semblent éprouver de la difficulté à :

  • s'exprimer clairement
  • trouver quels mots à employer dans une phrase
  • comprendre ce qu'on leur dit

Ergothérapeutes

Les ergothérapeutes aident à enseigner les compétences de vie courante aux personnes atteintes du TSAF. Cela contribue à améliorer leurs capacités à accomplir les activités de tous les jours.

En fonction des forces et des faiblesses de la personne, le thérapeute peut l'aider à :

  • améliorer ses habiletés motrices, comme d'exercer
    • ses mains ou ses doigts
    • sa force, son équilibre et sa coordination
  • acquérir la capacité de se prendre en charge (prendre soin d'elle-même)
  • élaborer des stratégies relatives à la mémoire, à l'organisation et à l'adaptation
  • améliorer ses aptitudes sociales et émotionnelles, y compris savoir comment :
    • se calmer soi-même 
    • augmenter son attention et sa concentration
    • accorder aux gens l'espace nécessaire
  • s'adapter aux sensibilités sensorielles, comme d'être trop sensible aux étiquettes des vêtements ou aux sons forts

Psychologues et psychiatres

Les psychologues et les psychiatres soignent les problèmes d'ordre émotif, social et psychologique auxquels les gens doivent faire face. Ils peuvent aider quelqu'un atteint du TSAF à comprendre comment et pourquoi il pense, ressent les choses et se comporte de telle manière.

Ils aideront les personnes à acquérir :

  • des compétences sociales
  • la conscience de soi
  • la confiance en soi
  • des mécanismes d'adaptation, comme des exercices respiratoires

Ils traitent aussi les troubles de santé mentale comme :

  • l'anxiété
  • la dépression
  • les problèmes de comportement

Physiothérapeutes

Les physiothérapeutes aident les personnes à développer et à maintenir les mouvements physiques, notamment :

  • l'équilibre
  • la force
  • la coordination

Travailleurs sociaux

Les travailleurs sociaux travaillent en collaboration avec les personnes ou leurs proches pour leur permettre de comprendre les répercussions du TSAF sur la famille. Les travailleurs sociaux peuvent offrir un suivi psychologique et aider les familles à :

  • obtenir une aide financière
  • accéder aux ressources communautaires

Soutien financier

Les familles ou les personnes peuvent consulter les sites Web ou communiquer avec les bureaux suivants pour obtenir des renseignements au sujet de l'aide financière.

Éducateurs

À l'école, les parents et le personnel peuvent élaborer ensemble un plan d'enseignement individualisé (PEI) afin de soutenir et d'encadrer l'apprentissage de l'enfant. Ce plan permettra de déterminer les éléments du programme et de l'environnement scolaires pouvant être changés ou adaptés. Le but de ces changements est d'aider l'enfant atteint du TSAF à réussir sur le plan académique.

Parents, familles et fournisseurs de soins

Le TSAF peut représenter un défi de taille à affronter pour les parents, les membres de la famille et les fournisseurs de soins. Par conséquent, ils ont également besoin de soutien. Des programmes communautaires et de formation (en anglais seulement) sont offerts pour les aider à mieux comprendre :

  • le TSAF
  • les stratégies visant à mieux soutenir une personne atteinte du TSAF
  • comment aider une personne atteinte du TSAF à prendre soin d'elle-même

Soutien supplémentaire

Si vous connaissez quelqu'un qui est atteint du TSAF, offrez-lui votre soutien en vous renseignant davantage au sujet de l'affection. Cherchez de l'aide et des conseils auprès d'autres familles aux prises avec le TSAF ou de groupes de soutien locaux. Vous serez ainsi prêt à résoudre les difficultés éventuelles tout en aidant la personne atteinte du TSAF à atteindre son plein potentiel.

Les provinces, les territoires et les collectivités suivantes offrent des services pour les familles et les personnes aux prises avec des déficiences.

Colombie-Britannique

Alberta

Saskatchewan

Manitoba

Ontario

Québec

Terre-Neuve et Labrador

  • fasdNL (disponible en anglais seulement)

Yukon

Premières Nations et Inuits

Le gouvernement fédéral assure la prestation de programmes communautaires afin de soutenir les collectivités des Premières Nations et des Inuits pour :

  • accroître la sensibilisation
  • aider les familles à accéder à un soutien et à des services d'intervention précoce 

Des programmes de prévention et de traitement des toxicomanies sont également offerts.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :